Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juillet 2013 2 30 /07 /juillet /2013 00:09

travail_photo1.jpg

 

Ce qui me frappe, moi qui suis un vieux routier de la chose politique, c’est le caractère de plus en plus hors-sol de nos élus nationaux surtout ceux qui ont les rennes et ceux qui veulent les reprendre. Lorsque je les entends s’exprimer, les lis, les suis sur leur compte Twitter, je ne peux m’empêcher de penser « vivent-ils dans le même pays que moi ? »


Dans mon 14eNKM s’est auto-parachutée, soulevant l’ire de celle qui s’y voyait déjà Marie Claire Carrère-Gée de l’UMP qui parle d'un « mépris à l'égard des habitants ».link, je suis frappé par son incapacité à sortir de ses habits d’ex-Ministre. Elle dit vouloir nous écouter pour mieux connaître nos problèmes mais elle continue à battre les estrades médiatiques  pour fortifier sa posture de future présidentiable.


Pourquoi vous casser les burettes avec mes histoires du XIVe alors que j’ai annoncé que j’allais vous causer de quelqu’un en provenance du 78 rue de Varenne, siège du vieux Ministère de l’Agriculture, qui se retrouve dans la Drôme, tout près de Nyons, à Venterol très exactement ?


Tout bêtement parce que notre séduisante et pétillante NKM est d’origine agricole – ne souriez pas, j’entends par là qu’elle est IPEF car Polytechnicienne elle a intégré le Corps des ingénieurs du génie rural et des eaux et forêts devenu IPEF. C’est donc une fonctionnaire, un haut-fonctionnaire même, qui ne devait pas trop aimé nos vaches  car elle a de suite intégré le ministère de l'Économie, des Finances et de l'Industrie comme agent contractuel à la direction de la prévision, puis en 1999 elle est devenue conseillère commerciale responsable de la cellule Environnement à la sous-direction de la politique commerciale et de l’OMC au secrétariat d’État au Commerce extérieur, puis chargée de mission auprès du directeur de la stratégie d’Alstom et en 2002 elle prend la fonction de conseillère technique en Écologie et Développement durable auprès du Premier ministre Jean-Pierre Raffarin. »


La trajectoire-type et météorique du haut-fonctionnaire qui veut faire de la politique. C’est ainsi sous la Ve République, et ça favorise le côté hors-sol que je dénonçais en ouverture. Ce n’est qu’un constat applicable à tous les bancs du Parlement.


Mais il existe aussi des fonctionnaires qui ne prennent pas le même chemin.


Ce matin ce sont deux femmes qui illustreront mon propos – ce qui explique mon choix de NKM – toutes deux je les ai  croisé rue de Varenne où elles exerçaient leurs talents en face, rue Barbet de Jouy, tout particulièrement dans le secteur du vin.


La première c’est Marie, qui a l’insigne honneur d’être classée 25e sur les 200 personnalités du vin de la RVF. C’est Marie Guittard conseillère agricole du Premier Ministre. C’est une femme du vin qui a longtemps été commissaire du gouvernement auprès de l’INAO. Comme NKM elle est IPEF mais elle y est entrée par « la petite porte » des ingénieurs d’agronomie : en France on est fléché dès la porte d’entrée. Fonctionnaire discrète, efficace, très service public, elle a connu les joies d’une mise à l’écart par le cabinet d’Hervé Gaymard. Qu’elle soit aujourd’hui à Matignon n’est que justice.


J’en arrive maintenant à Dominique, certes moins capée que Marie mais excellente fonctionnaire au bureau du Vin. Ce sont les fourmis qui sont le socle de la boutique Agriculture et les anciens responsables professionnels, ceux de l’ancien temps, savaient mieux que d’autres à quelle porte il fallait frapper pour faire avancer les dossiers.


sejourner_table_2.jpg

 

Dominique c’est Dominique Thouroude qui un beau jour, le 16 mars de cette année, m’a écrit

Bonjour Jacques,

Ce matin je me promenais sur le blog des 5 du Vin car je viens de faire la connaissance de Marc Vanhellemont lors de Découvertes en Vallée du Rhône quand j'ai découvert ton site, ton blog. Aussi, j'ai décidé de te donner de mes nouvelles. Depuis 2006, j'ai quitté le ministère pour passer d'un autre côté, du côté des laborieux, des fous, des rêveurs de  ceux qui avec patience travaillent la terre, la vigne pour en révéler ce merveilleux breuvage.

Avec mon mari et Joël, un jeune qui fait équipe avec nous, on exploite 14 ha de vignes à Venterol. On est resté en coopérative jusqu'en 2010  et en 2011 on a construit une cave et sorti nos premières cuvées. Joe, passionné de vin, nous a embarqués dans le monde des vins « nature ». C'est passionnant mais difficile. Il nous faut maintenant créer notre clientèle ce qui n'est pas une mince affaire en partant de zéro. A l'heure où certains amis parlent de retraite, nous nous avons un emploi du temps chargé!

A cela il faut ajouter la maison d'hôtes qui démarre.

Aussi c'est avec grand plaisir que je t'invite à passer nous voir, à déguster nos vins et à séjourner dans notre maison.

Avec mes amitiés

 

Le temps a passé. Et puis un soir avec la Sonia nous sommes allés becter à la Cave de l’Insolite 30 Rue de la Folie Méricourt  75011 Paris link . Comme cette chère Sonia accusait, selon une tradition bien établie chez les jeunes filles d’aujourd’hui, un très léger retard je plongeais mon grand nez dans la carte des vins. Chemin faisant, tel un épagneul breton  émoustillé – j’espère que vous apprécierez la proximité – je tombais en arrêt sur un rouge dénommé COUCOU link  qui provenait du domaine Provensol et plus particulièrement de chez Dominique Thouroude. Bingo ! Lors de la commande, au grand étonnement de Sonia qui d’ordinaire est la grande prêtresse du choix, je commandais le COUCOU rouge de Dominique.


Précision d’importance : les époux Thouroude se prénomment tous deux Dominique. Ce que j’ignorais lorsque le lendemain je téléphonais au domaine.link


Ce Coucou rouge fut jugé prometteur mais légèrement déviant par l’inflexible Sonia. Moi je me promettais d’élargir ma palette à un autre vin du domaine. Ce que je fis en allant acheter à la Cave de l’Insolite La Bohème un  rouge des Côtes du Rhône millésime 2011 (Assemblage à base de vieux carignan) link


Italie-013.JPG

Italie-014.JPGItalie-015.JPG

 

Pour le déguster je décidai de le proposer à des experts es-nature lors d’un déjeuner au Simone 33 bd Arago près de chez moi : ma copine Fleur et son grand amie et l’un des Taulier du Simone Alain. Ce qui fut fait et bien fait.


Italie-016.JPG

 

La Bohème reçu notre bénédiction et la bouteille fut exécutée sans rémission. C’est du bon même du très bon produit avec amour et labeur par ces jeunes – la jeunesse du cœur Dominique – et aventureux vignerons.  


Pour en finir avec cette chronique administrativo-vigneronne une petite anecdote. L’autre vendredi je faisais pénardement antichambre au 78 rue de Varenne pour discuter avec le Directeur de cabinet de mes vaches lorsque j’eux le plaisir de voir sortir de son bureau Marie Guittard. Nous avons papotés un chouïa et je lui causé de Dominique. Marie m’a alors répondu qu’elle était allée séjourner dans les chambres d’hôtes des Thouroude. Superbe ! Alors si ça vous dit de vous offrir une belle tranche de nature c’est ICI link


sejourner_exterieur_1.jpg

 

« Soleil, calme, nature, vieilles pierres, dépaysement, respect de l'environnement et accueil familial sont au rendez-vous

Bienvenue chez Dominique et Dominique, au Domaine de Provensol.

Entre la vallée du Rhône et les Alpes, aux portes de la Provence, nous bénéficions du climat méditerranéen et de son ensoleillement. La proximité des Alpes apporte de la fraicheur nocturne lors des beaux jours. Ce relief offre aussi de magnifiques panoramas, à commencer par cette belle vue depuis la terrasse du Domaine, sur les vignes et les collines du Nyonsais jusqu'au Mont Ventoux.

À quelques kilomètres de Nyons célèbre pour ses olives noires, au cœur de leur exploitation viticole bio, vous logez dans l'une des cinq chambres ou encore dans le gîte attenant. Vous prenez le petit déjeuner au 'Petit Caveau' ou sur la terrasse ombragée. Vous pouvez aussi dîner à la table d'hôtes et déguster les vins des Côtes du Rhône dans la cave du Domaine de Provensol. Dominique est vigneron. »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Sonia Lopez Calleja 30/07/2013 10:16


Quand est-ce que l'on goûte la Bohème, Jacques ?

JACQUES BERTHOMEAU 30/07/2013 10:19



Le jour où tu arrives en avance au déjeuner ou au dîner Sonia Isa y est arrivé alors rien n'est jamais
impossible



Luc Charlier 30/07/2013 10:13


A force de voir ses fonctionnaires cultiver les vignes, domaines, châteaux etc ...., on finira par appeler cette maison : « rue de Varenne des grands clos » ! 

JEROME QUIOT 30/07/2013 08:30


Je suis tout à fait en accord avec les propos de Jacques. Marie Guitard et Dominique Thouroude (laquelle a quitté trop tôt sa carrière pour se consacrer à sa nouvelle vie, au regret de toute la
famille viticole) sont des personnes de caractère et qui savent ce qu'elles veulent, fonctionnaires loyales et extrèmement compétentes, à l'écoute de la "base". Je n'en dirais pas plus mais
c'était une époque ou de grands fonctionnaires ou administratifs étaient en place : Dominique Filhiol, Marie Hélène Bienaymé, Dulac, Rosenberg, Berthomeau (et oui!) et autres.


Et puis aller à Provensol! quel paysage! Quelle passion les anime les deux Dominique (s)!

Michel Smith 30/07/2013 07:37


Le monde est pertit... Ou les grands esprits se retrouvent toujours. Il y a peu, dans la discrétion habituelle de mon Carignan Story (rubrique dominicale des 5 du Vin, sur Wordpress, encore...)
je consacrais ma rubrique au Carignan de Dominique sans rien savoir d'elle (ni de lui) au demeurant. J'en profite donc pour étaler ma sauce, pour ceux que ça intéresse :
http://les5duvin.wordpress.com/2013/07/21/carignan-178-apres-le-k-voila-le-c/  Et je confirme : le vin est
délicieux...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents