Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 septembre 2013 7 08 /09 /septembre /2013 00:09

Affiche-2013.jpg

 

Comme son nom l’indique la pêche de vigne était plantée dans les vignes des viticulteurs des Coteaux du Lyonnais, comme les rosiers dans d’autres vignobles, afin de détecter les attaques d'oïdium et de les combattre au plus tôt. La couleur lie de vin de la variété française lui valut également le nom de pêche vineuse et pêche sanguin. En France, la pêche de vigne se présente avec une chair rouge foncé, à peau duveteuse et une maturité encore plus tardive nommée Cardinal en Suisse. La caractéristique commune est une production de fruits à la même période que la vigne. Les pêches de vigne seraient originaires de Dordogne, les arbres produits ne dépassent pas en générale les 5 mètres, et sont obtenus directement par semis. Exempts de greffage, ces arbres fruitiers peuvent donc se semer et produire des plantes aux fruits intéressants.


Justine-4067.jpg 

 

 “The rare Pêche de Vigne appears only for a short time; just during the fleeting, final weeks in August. Their taste is a curious cross between a ripe and juicy white peach and a succulent raspberry. They’re best peeled and simply eaten just as they are, with their pale pink juices running every which way. For dessert, macerate slices in sweetened red wine and served very cold along with a good amount of the delicious liquid.” David Lebovitz


 peachesdevignes2.jpg

Bien évidemment la pêche de vigne se mange comme un fruit, il suffit de la lustrer afin d’éliminer le duvet. Elle est très juteuse et très acidulée, donc rafraîchissante.

 

Mais on peut aussi en faire

 

1° de la Confiture de pêches de vigne à la cardamome

En savoir plus sur link 

 

2° Du NECTAR PÊCHE DE VIGNE link

pechevigne.jpg 

 

3° enfin ma soupe de pêches de vignes au vin des côtes du Forez link


8 pêches de vigne

1 dl d'eau

100 g de sucre

1 bâton de cannelle

10 grains de poivre noir (indispensable)

1 bouquet de menthe lavé

1 bouteille de vin rouge ou rosé des côtes du forez

 

Faites un sirop en mélangeant l'eau, le sucre, la cannelle, le poivre noir, et la menthe.

 

Faites cuire le tout à feu doux, ajoutez-y les pêches avec la peau et faites-les pocher (cela va donner une jolie couleur au sirop), jusqu'à ce qu'un couteau les transperce facilement.

 

Retirez-les et continuez à faire cuire le sirop pour qu'il se parfume et se réduise.

 

Enlevez la peau aux pêches quand elles sont froides et versez le sirop épaissi dessus.

 

Recouvrez l’ensemble avec le vin rosé ou rouge

 

Placez au frais au moins 3 heures


GamayVolcanB-v--1-.jpg GamayVolcanB-v.jpg

 

une video sur les vins de la Madone http://youtu.be/n4gImPFLsgM

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 09/09/2013 11:25


Léon, je vois que tu suis mon Carignan Story avec assiduité... Attends un peu, ça va être bientôt ton tour ! 


 

peyronnet 08/09/2013 14:59


Il est d'autant plus réconfortant de voir cité le vin de Gilles Bonnefoy que ce vigneron plein de talent ne produira rien cette année en raison de la grêle, qui a massacré ses vignes. Ce qu'il
fait avec son gamay mérite qu'on en parle davantage et qu'on le soutienne.

Luc Charlier 08/09/2013 13:01


Forgeron, ajoute un peu de Red Bull et n’oublie pas de l’accompagner de ... boudin catalan ! 

Michel Smith 08/09/2013 08:54


Une soupe explosive que l'on peut faire avec presque tous les vins ! J'aime.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents