Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
8 juin 2013 6 08 /06 /juin /2013 11:00

La partie de bras de fer entre la Chine et la Commission européenne continue et s’amplifie, après le beau vino ce sont les grosses autos qui risquent gros. Pourquoi ? Votre taulier a déniché dans l’une de ses chroniques la raison cachée du courroux chinois.link


Les faits : « Après la France, l’Allemagne pourrait faire à son tour les frais du courroux chinois en matière de commerce. Selon plusieurs sources européennes, Pékin menacerait désormais d’imposer des taxes douanières aux importations de voitures haut de gamme européennes. Une plainte contre les constructeurs automobiles du Vieux continent aurait ainsi été déposée auprès du ministère chinois du Commerce par des acteurs locaux. Cela viserait spécifiquement les voitures dont la cylindrée dépasse ou égale deux litres, soit plutôt des véhicules de luxe, segment où s’illustrent particulièrement les entreprises allemandes. Il leur serait reproché de vendre à perte et de bénéficier de subventions. « Nous pouvons confirmer qu’une plainte a été déposée en Chine. Mais nous ne sommes qu’à un stade très préliminaire de la procédure, ce qui ne veut pas dire qu’au final des droits de douane seront imposés aux Européens », indique-t-on au lobby représentant à Bruxelles l’industrie automobile européenne (ACEA). 


Les conséquences : L’Allemagne, avec Mercedes, BMW et Porsche se taillent la part du lion sur les voitures de plus de deux litres exportées en Chine, selon l’ACEA. Sur les 250.000 voitures exportées en moyenne vers la Chine chaque année, une grande partie appartiendrait à ces grosses cylindrées. Aux côtés des Allemandes, il faut également citer Ferrari ou Bentley. » link  


La raison cachée est là sous vos yeux ébahis.


ce-manuel-vous-montre-comment-faire-l-amour-en-voiture_3597.jpg

 

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...
  • Existait-il au département soviétique de la CIA des responsables de la pomme de terre ? Viatcheslav PIETSOUKH
    « Dites, Lev Borissovitch, ne pensez-vous pas qu’il puisse y avoir, au département soviétique de la CIA, des responsables des pommes de terre, c’est-à-dire des agents spéciaux de l’impérialisme chargés de veiller à ce qu’on ne trouve que très irrégulièrement...