Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
8 août 2014 5 08 /08 /août /2014 00:09

1280px-01_Paul_Cezanne_la_halle_aux_vins_1872_Art_museum_P.jpg

 

Sur ma flèche d’argent je passe très souvent au flanc de la halle aux vins bardé depuis des années d’échafaudages pour son désamiantage. Ça étonne toujours mes interlocuteurs que je désigne ainsi le campus de Jussieu, la Faculté des Sciences de Paris du doyen Zamansky (voir plus loin, souvenir de mai 68).


Dimanche, à l’écume des pages, je fais une moisson de livres. Parmi eux, un Modiano de 2012 que je n’ai pas lu « L’herbe des nuits »link


Mod-photo.jpg

 

Du Modiano pur jus, à la page 86 je lis :


 « Un portail était entrouvert, qui donnait accès à la halle aux vins, et Aghamouri s’était arrêté devant. 


« Nous pouvons couper par là, me dit-il. Je connais un café, rue Jussieu. Vous n’en avez pas assez de marcher ? »


Je franchis le portail à sa suite pour déboucher sur une grande cour entourée de bâtiments à moitié détruits, comme ceux de l’ancienne halle aux cuirs. Et la même pénombre que sur le terrain vague où je l’attendais tout à l’heure… Là-bas, un lampadaire éclairait d’une lumière blanche des entrepôts encore intacts et qui portaient sur leurs murs  des inscriptions du genre de celles que j’avais remarquées dans les ruines de la halle aux cuirs.


Je m’étais tourné vers Aghamouri :


« Vous permettez ? »


Je sortis de la poche de ma veste mon carnet noir, et je relis aujourd’hui les notes que j’avais prises ce soir-là  d’une écriture rapide tandis que nous marchions vers la rue Jussieu :


Marie Brizard et Roger

Butte de la Gironde

Les Bons Vins algériens

Magasins de la Loire

Libaud, Margerand et Blonde

Préau des eaux-de-vie. Caves de la Roseraie…


« Vous faites ça souvent ? » m’a demandé Aghamouri.

 

Il apparaissait désappointé (…)


« Nous arrivions devant une construction moderne dont le hall était éclairé et qui portait sur son fronton l’inscription : Faculté des Sciences. »


Alors, que voulez-vous, c’est plus fort que moi, je chronique :


suma19_bernard_001z.jpg

 

-         La halle aux vins


Les premiers occupants du site où s'élève l'université aujourd'hui étaient les moines de l'abbaye Saint-Victor. Ils cédèrent la place en 1810 aux négociants de la Halle aux vins.


Ceux-ci occupèrent les lieux jusqu'en 1964, date à laquelle ils furent transférés aux entrepôts de Bercy.


« Depuis 1662, il existe une halle aux vins sur le quai Saint-Bernard. La consommation ne cessant d’augmenter dans la capitale, on décide en 1808 de concevoir une nouvelle halle, plus grande et plus moderne. Les plans sont confiés à M. Gaucher, et la construction, débutée en 1811 est achevée aux trois quarts en 1813 (et totalement en 1845). L’édifice occupe une surface de quatorze hectares et est composé de quatorze halles destinées au marché, réparties en deux bâtiments centraux, et un ensemble de 123 celliers en pierre de taille répartis en trois bâtiments, eux-mêmes surmontés de magasins. link » 


01_Halles_aux_vins_CM.jpg

 

Sur l’emplacement de la Halle aux vins se trouve maintenant le campus de Jussieu, la faculté des sciences construite de 1958 à 1972, inaugurée en 1970 (Paris VII) et en 1971 (Paris VI). Sur l'ancien site a été construit l'Institut du monde arabe inauguré en 1987.


construc.jpg

 

-         Le Campus de Jussieu


« En 1957 les premiers bâtiments universitaires sont construits le long du quai Saint-Bernard et de la rue Cuvier.


Pour permettre au négoce du vin de continuer quelque temps encore, les architectes eurent l'idée de construire les bâtiments sur pilotis au-dessus des rues de circulation de la halle aux vins.


Mais en 1964 on attend plus de vingt-mille étudiants en sciences ( la génération du " baby-boom" passe son bac).


L'ancienne Sorbonne ne pouvant les accueillir, André Malraux confie alors à l'architecte Edouard Albert le soin de construire rapidement une faculté des sciences à la place des anciens entrepôts. » link


-         Paris Ancien. Jussieu Halle aux vins. Kodachrome 1958.


Cette vue link désormais historique a été prise du dernier étage de la nouvelle fac de la rue Guy de La Brosse, bâtie en toute hâte en 1956, dans l'attente de la démolition de la Halle aux vins, futur site de la Fac de Jussieu.


Alors étudiant en mathématiques générales (avec pour prof' Marc Zamansky link), j'ai même participé à ma première manif' étudiante en criant sur le boulevard St Michel  « Les pinardiers dehors, place à la fac ! ».


-         L'incroyable facture du désamiantage de Jussieu


«C'est un cas d'école de ce qu'il ne faut pas faire.» Didier Migaud, premier président de la Cour des comptes n'a pas mâché ses mots jeudi lors de la présentation du rapport pointant la gabegie de la rénovation du campus de Jussieu (Ve) et intitulé «le campus de Jussieu: les dérives d'une réhabilitation mal conduite». En 87 pages, le rapport dresse le constat accablant de quinze ans d'une incroyable dérive, «tant en termes de délais que de coût». Quelques chiffres pour s'en convaincre: lancé en 1996 pour trois ans et 183 millions d'euros, le chantier ne sera pas achevé avant 2015, soit… dix-neuf ans après son démarrage, pour une facture de 1,8 milliard d'euros… Incroyable. Et aucun garde-fou, à aucun moment, ne semble avoir arrêté ce dérapage. En bref, ni pilote ni arbitre. » link

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents