Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 septembre 2013 3 04 /09 /septembre /2013 11:00

O-0396.jpg

 

La Corse est l'île de tous les clichés.


Je déteste les clichés.


Si ça vous dit lisez ou relisez deux de mes Esquisses Corses.


« Il y a un esprit des îles » partagez-le avec moi !link

 

La Corse n’est pas tout à fait la France, nous le savons. C’est une île, tout y prend vite un tour particulier, il faut s’y faire ou s’éloignerlink 


Mais rien ne vaut une Inglese, sirotant une myrte, assise sous l'auvent art déco du Café des Platanes, place Pasquale Paoli, à L'Ile-Rousse, alors que le soleil descend sur la mer, pour démonter les clichés. Subjuguée, elle en arrive même à se demander ce qui a bien pu vous prendre de haïr les Français comme ça, avant de se reprendre en ajoutant, perfide, « on voit mal ce que la Corse a de français.»


Julie Burchill, militante féministe autoproclamée, déclare dans le Times de Londres sa flamme à la Corse.


« Même l'Anglais le plus suffisant, le plus chauvin et le plus près de ses sous risque fort de devoir admettre, sio, l'y accule, que quand même il est plutôt sympathique de pouvoir quitter la pluvieuse et humide Albion en prenant un avion à Gatwick à 6 heures du matin pour se poser en Corse environ deux heures plus tard. Et de là, en voiture pendant une ou deux heures de plus, avec son meilleur pote au volant, celui qui n'a peur de rien, emprunter les routes les plus tortueuses dans les montagnes les plus sauvage que connaisse l'homme.»


Rebelle et superbe, un île presque parfaite notre Inglese est vraiment sous le charme de la Corse mais, étrangement, elle parle peu des Corses. Cette dichotomie est fréquente, elle permet d'esquiver la vie que l'on vit en Corse et de ne contempler que les splendeurs de cette île rétive.


Quelques vieilles photos privées du village de Nonza, Cap Corse, extrait du livre Album de Familles de Julie Canarelli éditions Alain Piazzola.


L1070492.JPG 

L1070496.JPGL1070498.JPGL1070501.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 04/09/2013 15:03


La Corse peuplée de CXorses ? Pour moi, ce n'est pas un problème Denis... ;-)


 

Luc Charlier 04/09/2013 12:48


La
méthode à Léon, ou comment se faire 60.000.000 de potes d’un seul clic de souris. Denis, ta réflexion vaut pour la France entière. On s’y sent tellement bien, si on fait abstraction des
autochtones ! Non, je rigole, à Epinay et quelques autres endroits sélectionnés, il existe encore des mecs, si tu veux, qui sont bien, quoi, si tu veux. D’ailleurs, je vais te raconter.
« C’est l’histoire d’un mec ... ». 

Denis Boireau 04/09/2013 11:11


Tu evoque sans t'y attarder le plus gros probleme de la Corse: elle est essentiellement peuplee de Corses!

JACQUES BERTHOMEAU 04/09/2013 11:18



Ouvrir les liens pour mes développements 



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents