Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 décembre 2009 1 07 /12 /décembre /2009 00:00

Il est de bon ton dans les milieux œnophiles de notre doulce France d’ironiser sur le Top 100 du Wine Spectator, considéré au mieux comme le summum du n’importe quoi : forme moderne du mélange des torchons et des serviettes, au pire comme l’un des instruments de la volonté de domination impérialiste sur le monde du vin des Yankees. Qu’il y ai dans cette vision une part de vérité c’est incontestable mais pour autant ceux qui ne prennent pas la peine d’ausculter ce classement du Wine Spectator ont tort car il est révélateur lorsqu’on l’examine année après année d’un étrange mélange de versatilité et de continuité, surtout cette année où le brutal désamour vis-à-vis des vins français couplé avec un rebond exceptionnel des vins italiens et un retour à l’isolationnisme traditionnel des américains en période de crise qui se traduit par un retour en force de leurs vins. Cependant, l’information principale de ce Top 100 est le dégonflement vertigineux du coût du panier (prix unitaire x les 100 vins). C’est plus que spectaculaire ça avoisine la pure dépression.
- Un matin de la semaine dernière je me suis éveillé en me disant : " Tiens je m'achèterais bien un Van Gogh ! " Et puis finalement j'ai acheté un footballeur.

En 2008 : 5191 $, en 2009 : 3980 $ soit un différentiel de 1211 $ soit 23,33% donc pratiquement 1/4 soit un chiffre se rapprochant de 2007 : 4049 $.

Les gros prix ont fondus au soleil :

-         en 2007 : 7 vins à 100 $ et plus dont 1 à plus de 200 $ soit 157 $ la bouteille en moyenne.

-         en 2008 : 11 vins à 100 $ et plus dont 2 à plus de 200 $ soit 110 $ la bouteille en moyenne.

-         en 2009 : 7 vins à 100 $ et plus et aucun à plus de 200 $ soit 130 $ la bouteille en moyenne.

Les plus de 200 $ étant français.

L’isolationnisme américain joue à plein en 2009 puisque 35 vins US entrent dans le Top 10 chiffre jamais atteint ces trois dernières années par aucun pays : en 2008 la France trustait 31 places. La déprime des prix s’exprime bien dans le prix moyen des bouteilles US classées dans le Top 10 : 36,50 $ et 17 sur 35 coûtent moins de 30 $. Pour la première fois un vin à moins de 10 $ entre dans le classement à la 66ième place : Barnard Griffin Riesling Columbia Valley 2008 8 $.

Le principal bénéficiaire du « déclin français » 24 vins en 2007, 31 en 2008 et 17 en 2009 est l’Italie qui passe de 13 vins en 2007 à 16 en 2008 et 19 en 2009. Le prix moyen de la bouteille italienne est de 44,30 $.

Le podium place un vin US en tête : Columbia Crest Cabernet Sauvignon Columbia Valley Reserve 2005 27 $, puis un vin Espagnol : Numanthia-Termes Toro Termes 2005 27 $ et enfin le Châteauneuf du Pape de service : Domaine du Vieux Télégraphe la Crau 2007 70 $. Un podium somme toute modeste, la bouteille moyenne à 41 $ bien dans le ton de la déprime de nos goûteurs étasuniens. À titre de comparaison en 2007 la bouteille moyenne du podium était à 71 $ et en 2008 à 54,6 $ et ce sont toujours les vins français qui font augmenter la moyenne.

Pour en revenir à notre beau pays, outre notre déclin numérique, nos vins en dehors de celui du podium sont relégués dans les ténèbres extérieures :

31ième Domaine St. Préfert Châteauneuf-du-Pape collection Charles Giraud 2007 75 $

40ième Château Haut-Bages-Libéral Pauillac 2006 39 $

42ième Clos des Papes Châteauneuf-du-Pape 2007 115 $

55ième Trimbach Riesling Alsace 2007 18 $

64ième Château Léoville Barton St Julien 2006 75 $

75ième M.Chapoutier Côtes du Roussillon-Villages Les Vignes de Bila-Haut 2008 14 $

76ième Clos La Coutaie Cahors 2007 14 $

84ième Château Malmaison Moulis 2006 18 $

85ième Domaine de Montvac Vacqueyras 2007 21 $

86ième Mas du Soleilla Coteaux du Languedoc La Clape Les Bartelles 2007 35$

89ième Perrin&fils Vinsobres les Cornuds 2007 22 $

94ième JF Gonon Pouilly-Fuissé Veilles Vignes 2007 30 $

95ième Louis Roederer Brut Champagne Premier NV 43 $

96ième Château Ducru-Beaucaillou St Julien 2006 145 $

98ième Bonneau du Martray Corton-Charlemagne 2006 150 $

100ième Les Vins de Vienne Vin de Pays des Collines Rhodaniennes Sotatum 2007 66 $

La vallée du Rhône reste l’enfant chérie du Wine Spectator : 3  Châteauneuf-du-Pape, 1 Vacqueyras, 1 Vinsobres et 1 Vin de Pays des Collines Rhodaniennes. Le grand Sud avec le Roussillon-Villages et le La Clape à un prix qui n’est pas de « piétaille » tirent bien leur épingle du jeu. Malgré les deux plus hauts prix la Bourgogne et Bordeaux sont les grands perdants du classement. À noter le très joli prix du Vin de Pays qui occupe une place très visible : la dernière. Les prix sont aussi pour la plupart des vins dans la tonalité de ce Top 100 post crise. Petite curiosité à la 50ième place : Tablas Creek Esprit de Beaucastel Paso Robles 2006 fruit de l’alliance des Perrin et de Robert Haas Vineyards. Brands

En résumé :

USA : 35 vins dont 23 dans les 50 premiers, 4 dans les 10 et 9 dans les 20

Italie : 19 vins dont 14 dans les 50 premiers, 4 dans les 10 et 8 dans les 20.

France : 17 vins dont 4 dans les 50 premiers, 1 dans les 10 et 1 dans les 20.

Australie : 8 vins dont 2 dans les 50 premiers.

Espagne : 6 vins dont 1 dans les 50 premiers et 1 dans les 10.

Nouvelle-Zélande : 3 vins dont 2 dans les 50 premiers

Autriche : 3 vins dont 1 dans les 50 premiers

Argentine : 2 vins dont 1 dans les 50 premiers.

Portugal : 2 vins dont un dans les 50 premiers

Hongrie : 1 vin dans les 50 premiers

Allemagne : 2 vins dans le Top 100

Chili : 1 vin dans le Top 100

Afrique du Sud : 1 vin dans le Top 100

Pour ceux d’entre vous qui souhaiteraient faire des comparaisons avec le Top 100 de 2007 et de 2008 vous pouvez consulter :

-          « Petites notations sur les notes du Top 100 de Wine Spectator's » http://www.berthomeau.com/article-14382998.html

-         « Cocorico ! Le Clos des Papes number one du Top 100 de Wine Spectator's » http://www.berthomeau.com/article-14371516.html

« Le Top de Wine Spectator's 2008 in Technicolor : la France tient son rang » http://www.berthomeau.com/article-25042080.html

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 07/12/2009 08:36


Preuve que l'on peut faire grand et raisonnable en prix : le Bila-Haut de Chapoutier est une affaire en or que je recommande à tous les amateurs de vieux grenaches et autres plants sudistes.


  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents