Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 avril 2010 2 20 /04 /avril /2010 00:09

Les fenêtres du hasard m’offrent souvent des plaisirs que j’apprécie et savoure avec délice. Ainsi samedi dernier sous un soleil enfin ardent je maraudais à vélo et, passant devant Lavinia, boulevard de la Madeleine, je décidai d’aller jeter un œil sur les présentoirs de ce temple du vin. Donc, selon un rituel bien établi, je procédai à mon inspection lorsque soudain dans le rayon Languedoc-Roussillon je tombai en arrêt, tel un Épagneul Breton, sur un étrange flacon frappé d’un coq gaulois dressé sur ses ergots répondant au nom de Carignator 3. Mes neurones toutes élytres dehors me connectait sur Michel Smith l’avocat le plus ardent et le plus talentueux du Carignan.

Ce rouleur de mécaniques (pas Michel le Carignator 3), simple Vin de Table de France, affichant sans complexe son cépage éponyme avec s’il vous plaît son millésime 2007 se payait le luxe d’offrir ses services pour 15 euros 12. Je moulinais déjà ma chronique lorsque mon regard fureteur tombait sur une discrète fille répondant au doux nom de CĂRIGÑĂŤORĂ qui elle proposait ses charmes pour la modique somme (chez Lavinia bien sûr) de 9,50 euros. La belle se disait née en 2008 toujours fille du Carignan mais sans autre indication de ses origines. Le mec gros biscotos et crête de coq se tapait les 13° alors que la donzelle elle se contentait de 12,5°. Le père de ces deux nistons se nomme JM. Rimbert et il est dans le village emblématique de Berlou www.domainerimbert.com

Tom-7379.JPG

Le vigneron de Berlou, au cul de sa CĂRIGÑĂŤORĂ, il se fend d’un petit couplet rageur à propos du Carignan qui devrait plaire à notre Michel, vigneron double actif du côté de Tresserre dans les Aspres qu’est, dit-on, le pays des sorcières avec sa  « Festa de les Bruixes ». Je le cite donc avec la rimaille du berlounais qu’est bien obligé de faire du sans IG pour affirmer sa flamme au Carignan :

Attention ! languedocien méchant

                   C’est du Carignan

C’est peut-être un cépage géant

         ou un cépage gênant

            à géométrie variable

         à mettre sur nos tables...

Tom-7384.JPGTom-7385.JPG

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Me voilà donc, après mon expédition chez Lavinia, en possession de ce couple d’enfer sans trop savoir qu’en faire. Leur faire leur fête ? Je n’aime pas brusquer les choses, comme disait Mitterrand « il faut laisser le temps au temps ! » Mais l’important n’est pas que je dégustasse ces 2 Carignasses car celui qui voue sa vie à ce cépage le fait avec talent sur www.les5duvin.com, un jeune blog qui cherche sa voie sur l’impitoyable toile. Vraiment si vous voulez tout savoir sur le Carignan cliquez sur le lien ci-dessus et reportez-vous au feuilleton Carignan Story qui comporte déjà 9 épisodes. Même que dans le n°4 notre Michel des Aspres il nous fait le portrait de Jean-Marie Imbert le papa de Carignator 3 et de la CĂRIGÑĂŤORĂ « Parmi les aventuriers vignerons ayant posé leur sac dans ces coins reculés du Languedoc il est une figure héroïque. Grand, pour ne pas dire immense, massif, la voix caverneuse et l’accent rocailleux teinté de provençal, le jeu de mots subtil et jovial à portée de langage, aussi allumé qu’illuminé, le bonhomme a débarqué de son Ventoux natal en 1996. Sa devise le résume bien : «Croqueur de plaisir plus que buveur de temps».

Bon, pour vous laissez le temps de potasser votre histoire du Carignan sur le Michel Smith, vigneron intermittent des Aspres, www.les5duvin.com catégorie : Carignan story, je vais en rester là pour ce matin. Attention chers lecteurs je ramasse les copies demain à l’aube. Bonne lecture ! Carignan un jour, Carignan toujours !

Et pour Jean-Marie IMBERT collectionneur de bicyclette un peu de Montand à l'Olympia :  

 

untitled-baby-3.gif

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Antonin Iommi-Amunategui 21/04/2010 09:59



M. Rimbert fait de beaux Saint-Chinian également : http://www.vindicateur.fr/?requete=domaine:rimbert mais j'ai aussi tout à fait
fondu pour son Carignator 3 !



Michel Smith 20/04/2010 20:29



Merci Reggio. Dès que j'ai un peu de temps, je m'offre des vacances dans le Minervois !


Je te dois une visite.



Norbert 20/04/2010 19:52



Carignan toujours! Voilà un superbe cépage qui a failli disparaître sous les foudres de la normalisation (et aussi, il est vrai, à cause des facilités productivistes qu'il
permettait). C'est comme le sylvaner en Alsace et bien d'autres cépages traditionnels. Heureusement que quelques passionnés ont réussi à démontrer tous ses mérites!



Reggio 20/04/2010 19:18



Y aurait un mec qui a perdu sa montre ?   Si Michel doit gouter un carignan c'est celui de Didier Vordy à Minerve...  Adiù  Reggio



laurentg 20/04/2010 15:13



Jean-Marie Rimbert a produit un Carignator 1er 2001 que je n'ai pas aimé (bouteille oxydée, désunie). Un curieux chant de marjolaine 99 également.


Des belles cuvées de carignan bues lors de la même dégustation :


Roc des Anges Carignan 1903 2004


Terrase d'Elise Pigeonnier 2003


VdP Mont Baudile Aupilhac Le carignan 2003


Terre Inconnue Léonie 2003


 


 


 


 



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents