Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 septembre 2014 4 11 /09 /septembre /2014 09:18

ENCENS-1.JPG

 

Avec la rentrée, hormis les sempiternelles foires aux vins de la GD et de certains cavistes cousins-germains, la bataille fait rage entre les sous-traitants des « spécial vins » de la presse magazine généraliste : l’Express, Match, le JDD étant dans l’escarcelle de B&D et les autres comme le quotidien le Monde alimenté par la RVF. Et pendant ce temps-là le Dupont du Point se frise des moustaches qu’il n’a jamais eues en faisant la course en tête.


Donc ça twitte à qui mieux mieux pour donner de la lumière à des écrits qui, à la lecture, ont toute la gueule de beaux appeaux pour engranger de juteux contrats publicitaires.


Faut bien vivre coco, mettre du beurre dans des épinards de moins en moins verts.


La technique est simple : le portrait d’illustrissimes capitaines d’industrie de notre beau monde du vin. Ça permet de passer la brosse à reluire dans le sens du poil, de flatter leur ego, de les attendrir pour qu’ils ouvrent grande leur bourse.


Comme pour la pêche au gros il faut pour pratiquer ce sport du matériel mahous costaud, résistant au ridicule achevé, capable sous des dehors aimables de se vautrer dans un à-plat-ventrisme indécent, de ne reculer devant aucune courbette maquillée en compliment pour cette très chère amie qui me fait l’honneur d’une invitation à passer quelque temps au château, de cultiver un bon goût de pacotille pour encenser le maître des lieux contemplant la nacelle montant aux cieux.


C’est beau comme un foutage de gueule.


C’est au journalisme ce que Marc Lévy est à la littérature.


Chapeau l’artiste !


T’as bien mérité de tes baises-mains !


En contre-point de ce portrait à la pointe sèche d’un courtisan au petit pied je vous propose de lire le happy birthday, 30 ans, un peu vachard mais sympathique du Guide Hachette « où l'on entre déjà au marteau-pilon, plus qu'au chausse-pied » du père Dupont un poil jésuite. link

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 13/09/2014 11:49


Héla si, j'en laisse encore passer.


A la fin de l'école primaire (cela s'appelle la sixième en Belgique) et une seconde fois vers 14 ans (fin de ce que vous appelez "le collège", je crois), on passe des tests psychologiques. Les
deux fois, mes parents les ont déclarés "débiles et ridicules". En effet, j'étais littéralement obligé par eux d'être premier de classe, sous peine de me voir privé de tout: sport, bière, vin ...
Donc je l'étais. Or, les psys avaient trouvé étonnant que j'obtinsse de si bons résultats car je faisais preuve d'après leurs tests d'une intelligence à peine dans la moyenne et d'un intérêt très
faible pour les matières enseignées, sauf les langues et tout ce qui est littéraire. En outre, il paraît que j'avais des aptitudes au travail manuel (sauf le dessin). On recommandait donc de me
transformer en plombier, en ébéniste ou à la limite en traducteur. Les 3 m'auraient plu. Pourtant, j'ai été obligé d'entrer en fac de médecine, ou en tout cas très fortement influencé. J'avais 17
ans. Voilà pourquoi, cher Taulier, au crépuscule de ma vie, je suis devenu un CORRECTEUR MA-NU-EL ! 

Luc Charlier 12/09/2014 21:31



JACQUES BERTHOMEAU 13/09/2014 07:27



ben oui grâce à mon correcteur d'orthographe manuel Léon : plus de fautes d'O 



Luc Charlier 12/09/2014 16:12


Ai été parti deux jours en clientèle, Taulier, malgré la vendange. Mais ce fut en même temps un grand moment de bonheur. De retour, fermentation partie, je "rattrappe mon retard" de blogueur. Et
c'est jouissif. Ah oui, on écrit: "les moustaches qu'il n'a jamais eues". Bon, enfin, si on s'intéresse à la grammaire, évidemment. 

JACQUES BERTHOMEAU 12/09/2014 16:19



Avec le net c'est comme entre le François et la Valérie qui dit la vérité Charlier ou le Taulier ? 



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents