Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
3 janvier 2013 4 03 /01 /janvier /2013 14:00

cercle-vendeen-004.JPG

Pour celles et ceux qui n’ont pas suivi les épisodes précédents ils peuvent toujours se reporter ICI.

link 

link 

link

 

Même si je suppose que vous n’en avez rien à cirer :

 

1-    Du Cercle Vendéen


2-  De mes relations avec Jean-Paul Lubot

 

3-  De mes états d’âme

 

Il n’empêche que je ne puis m’empêcher de vous demander conseil avant de décider d’y aller ou non.

cercle-vendeen-003.JPG

 

Dans la mesure où j’avais écrit dans ma première chronique « Bravo LUBOT si tu n’as pas les moyens de payer tes additions au resto tu peux toujours demander à la RVF de te fournir le vin gratos » qui fut à l’origine du cataclysme : « Je ne mettrai plus jamais les pieds au CERCLE VENDÉEN ma mémé Marie et mon pépé Louis ne le comprendraient pas. »  je devrais m’abstenir.


cercle-vendeen-001.JPG

Sauf que c’est l’AG du Cercle Vendéen dont JP Lubot est le président et que ne pas y aller c’est donner le sentiment de se dérober. Vous me suivez !  Ce qui m’inciterais à m’y rendre c’est que pour sûr que tout ce petit monde à la dévotion de JPL ne va pas m’accueillir avec des sourires et me donner des accolades. J’adore la franche hostilité policée.


Mais y aller pour quoi faire ? Interpeler Jean-Paul Lubot pour lui  demander de remettre son mandat de Président à l’AG ? Au nom de quoi le ferais-je ? De la morale, de l’éthique, je n’ai de leçon à donner à qui que ce soit, y compris à Jean-Paul Lubot. Pour moi, si Jean-Paul Lubot ne le fait de son propre chef, le lui demander, c’est s’abaisser. Donc, sauf à ce que l’intéressé me fasse savoir personnellement que telle est sa décision je ne rendrai pas à l’AG.

Bien sûr, j’aurais bien aimé aller écouter et questionner le grand déclinologue Nicolas BAVEREZ, qui est la vedette de la soirée, sur le thème « La France peut-elle encore enrayer son déclin ? » Mais bon, je ne peux avoir le beurre et l’argent du beurre, et plus encore la fermière, puisque je ne serai plus à dater de cette AG membre du Cercle Vendéen en ne renouvelant plus ma cotisation.


cercle-vendeen-002.JPG

Ainsi va la vie du Taulier, en Vendée il a toujours été le vilain petit canard noir de la couvée. Cette fois-ci il s’était dit je fais le bon gars, j’y va, j’me tiens à carreau, j’ne ramène pas ma fraise, j’écoute et j’observe le petit marigot de Retailleau, le président du Conseil Général.  Caramba, une fois encore c’est raté ! Je tire ma révérence et, si par un hasard qui tiendrait de l’égarement, certains membres du Cercle Vendéen lisaient ses lignes je les salue en leur disant gentiment que la Vendée vaut mieux que ce drôle de Cercle à la dévotion de quelques-uns.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Lalau 05/01/2013 17:17


Pas pu comménté depuis mon lieu de vacances (Vosges profondes), d'où ce retard.


Pour moi, tu dos y aller, pour faire entendre ta voix, car Vendéen tu l'es, Vendéen tu le restes. Moi qui le suis un petit peu, da'adoption, je préférerais même que tu t'y impliques plus...

charles 04/01/2013 21:57


Pardon, il manquait le lien vers Schubert:


https://www.youtube.com/watch?v=Q80H9B8kvQk


 


Jour de fermeture à Rungis: Le Lundi...


http://www.rungisinternational.com/fr/jaune/horaires/index.asp


Je vous l'avais pourtant bien dit !

Charles 04/01/2013 15:20


"Les absents ont souvent tord ..."


Il est écrit « souvent »…..Donc, pas toujours !


Et moi de rappliquer: « Les conseilleurs ne son pas les payeurs... »


Tout en gardant à l'esprit (Et à la lettre !) ce que le Taulier a écrit:


« Je ne mettrai plus jamais les pieds au CERCLE VENDÉEN ma mémé Marie et mon pépé Louis ne le
comprendraient pas. »


Les paroles sont les paroles ! (surtout quand elles ont un sens, comme ici…)


Et puis, Marie et Louis, crois-tu qu’ils vont apprécier, là-haut, ce retournement de veste à 360°… ?  


De plus... Tu parles d’un dîner un lundi soir !!!


D’abords, tous les restaurants qui se respectent sont fermés le lundi. Il n’y a plus de produits frais, plus de poisson, plus de légumes….A
moins qu’on vous serve du décongelé…


Manger du décongelé, un lundi soir…avec un économiste qui vous rabâche les oreilles avec son discours sur le déclin de la France….


Autant rester chez soi, siroter un beau champagne, bien frais, des belles tranches de jambon
ibérique, des petits toastes au beurre demi-sel, un  excellent comté, du grand Schubert  "GOLDNER SCHEIN DECKT DEN HAIN" et le tour est joué.  

cedrus 04/01/2013 11:43


Je suis de l' avis de V. Pousson. 


Vous devriez y aller ! ...votre saillie contre Lubon était juste et pertinente. 


Votre présence devrait destabiliser Lubon et vous permettre d'éclairer les membres du cercle Vendéen sur la médiocrité de ce président "indigne" 


Votre absence risque de le conforter dans ses méthodes de voyoux.


Les absents ont souvent tord ...


 

Charles 03/01/2013 19:15


N'y allez pas. Par contre, voyez avec les organisateurs s'il y a moyen de vous livrer le dîner à domicile...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents