Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 janvier 2010 5 01 /01 /janvier /2010 00:00

Chou-6743-A.jpg
Pourquoi ce matin, pour la nouvelle année, ce pluriel si singulier ?

La tradition veut que chacun s’en tienne à former des vœux pour la seule année à venir alors pourquoi diable faire un paquet cadeau des 10 futures années et souhaiter qu’elles fussent heureuses ?

Je ne saurais pas vraiment vous l’expliquer mais, tout comme le choix d’illustrer mes vœux par ces deux enfants dans la bourrasque, ça tient à mon intuition qu’elles pèseront lourds. Alors je me suis dit, puisque les temps sont incertains, propices aux grandes peurs, autant nous les souhaiter heureuses.

Au temps de mes culottes courtes nous nous sentions étouffés par nos familles, nos villages, nos grandes institutions, mais nous n’avions peur de pas grand-chose, sauf de la guerre, alors qu’aujourd’hui, dans les sociétés occidentales, nous revendiquons notre « splendide » isolement, notre je dépendant que nous sommes pourtant de notre environnement, nous nous affirmons libre et nous avons peur de presque tout.

Mes vœux, puisqu’il est de coutume d’en former, en tant que Secrétaire-Perpétuel autoproclamé d’une Amicale du Bien-Vivre, pour cette décennie qui s’ouvre, seront que nous retrouvions le chemin des choses essentielles, les plus simples souvent, des gestes qui accompagnent la parole, des actes qui suivent nos engagements ; que nous soyons plus conviviaux, plus attentifs, plus tournés vers le mieux vivre ensemble ; que nous essayions d’être un peu plus citoyen, un peu moins ramenard et donneurs de leçons à la Terre entière ; que nous trouvions en nous, et ensemble, les forces nécessaires pour que notre vieux pays reste une terre d’accueil, un lieu où il fait bon travailler et vivre ; que nous transmettions à nos enfants et petits enfants le seul héritage qui vaille : un Monde un peu moins fou.

D’accord, ce matin je suis sans doute trop prêchi-prêcha mais, que voulez-vous, trop de cartes de vœux sont formatées, envoyées en nombre sans un soupçon d’humanité pour que je ne me laisse pas aller à mon péché mignon : croire qu’il est possible de changer le monde par la force de l’intelligence, pas la mienne rassurez-vous, mais de celle de ceux à qui je m’adresse. Vous bien sûr et ceux qui nous gouvernent qui devraient méditer sur l’inanité des promesses et la force de la recherche de la vérité.

 

Bonne et heureuse année 2010 à vous et à ceux qui vous sont chers.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 01/01/2010 16:26


Oui, oui, c'est vrai : bonne et heureuse année à tous ! 


laurent à Banyuls 01/01/2010 11:46



Cher secrétaire perpétuel et à tous vos fidèles lecteurs , une belle et heureuse année et que la force soit avec nous ! la force de dénoncer, la force de s'elever, de proposer et de préparer le
terrain à ceux qui nous succederont.

amistad,lauren



soutiran alain 01/01/2010 11:16


Visionnaire hier, visionnaire toujours! Souhaiter à tous une bonne et heureuse décennie en est pour le moins la preuve! La 3éme guerre mondiale n'est plus une utopie! Mais cette fois c'est la
planète qui se venge du genre humain! La décennie risque d'en devenir la définition....définitive!
En souhaitant que tout un chacun prenne la mesure de son influence sur notre devenir et celui de nos enfants! Bonnes années à tous!


clavel 01/01/2010 11:02


BONA ANNADA 2010
plan granada e fòrça acompanhada

amitiés vigneronnes à tous !!!


Bebert 01/01/2010 09:52


Meilleurs voeux, M'sieur Jacques.
Allez, plus que 364 billets avant l'année prochaine!..


  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents