Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 novembre 2009 3 25 /11 /novembre /2009 00:00

Le jour où par courrier électronique j’ai sollicité Françoise Lévêque pour qu’elle veuille bien répondre au questionnaire de Proust je pensais dans mon fors intérieur « tu ne manques pas d’air Berthomeau, cette dame tu l’as croisé un beau jour lors de la dégustation des GCC Primeurs 2009 au château Haut-Smith-Lafitte, tu t’es entretenu une poignée de minutes avec elle et aujourd’hui, la bouche en cœur, tu viens lui demander de confier à tes lecteurs un petit morceau de son jardin d’intérieur... » Et pourtant, les réponses sont venues, avec simplicité et gentillesse et même avec un mot d’excuse pour ce que Françoise Lévêque qualifie elle-même de retard. Sachez Françoise Lévêque que l’important est que vous répondissiez, le temps de la vigne est un temps long et à Vin&Cie je le sais et j’apprécie de vous accueillir ce matin.

La tradition, et Dieu sait que le château de Chantegrive cultive dans le meilleur sens du terme la tradition, veut que je présente mon invité. Ce serait ce matin outrecuidant et malséant car mon propos relèverait de généralités qui ne seraient pas à la hauteur des raisons qui m’ont amené à transmettre à Françoise Lévêque le questionnaire de Proust. Alors, c’est du vin, plus particulièrement de ce grand blanc « Caroline » que j’adore, et des vignes du Château de Chantegrive, dont je vais vous parler ce matin. À tout seigneur tout honneur, c’est par le Grand Blanc « Caroline » que je commence. Vous connaissez mon aversion pour les superlatifs mais tout dans ce vin me séduit : l’originalité de sa robe dorée irisée de vert, l’élégance et l’intensité de son nez où se mêlent les fragrances de tilleul, de citron vert et d’amandes grillées, la profondeur de sa fraîcheur en bouche qui s’allie avec le velours. C’est un grand vin, un grand Graves qui peut rivaliser avec ses illustres voisins tel le mythique château Carbonnieux. De plus, que Caroline m’en excuse, la Grande Dame recèle une belle capacité de vieillissement.

Je pourrais m’en tenir là mais permettez-moi d’ajouter quelques traits de mon cru :

-         Tout d’abord, quoi de plus magique qu’un cru qui porte le nom de son terroir : Le terroir des Graves est unique. Cette appellation est la seule en France à porter le nom même du sol qui en est la principale caractéristique ;

-         Ensuite, le nom même du château qui chante le nom ce petit passereau qu’est la grive : j’ai commis en un billet d’humeur à sa gloire « Le scandale des Grives soules, que fait l’ANPAA ! » http://www.berthomeau.com/article-22990567.html

-         Enfin, moi qui suis un amoureux des mots, des mots qui savent dire les choses qu’ils décrivent, je suis séduit par les exigences culturales du château Chantegrive : « qui relèvent du traitement traditionnel des « quatre façons » chaussage, déchaussage, décavaillonnage, etc. » et puis comme Chantegrive « adhère à l’association PIVERT qui lui permet d’utiliser des méthodes écologiques plus saines » j’apprécie aussi beaucoup la « politique très parcimonieuse de nutrition des sols.» qui y est pratiquée. La parcimonie, une vertu bien oubliée par certains dans leur approche de la vigne. 

Votre vertu préférée : La franchise


Vos qualités préférées chez l'homme : Intelligence du cœur, honnêteté, respect de l'autre, altruisme.


Vos qualités préférées chez la femme : Autonomie, Honnêteté, douceur.

Votre occupation favorite : voyager, lire et me promener dans mes vignes.

Votre caractéristique maîtresse : L'adaptation à des situations diverses.

Votre idée du bonheur : Profiter de l'instant présent.


Votre idée du malheur : La perte d'un être cher


Vos couleurs et votre fleur préférées : le blanc et le rouge sont mes couleurs préférées. L'orchidée, ma fleur préférée.


Si vous n'étiez pas vous-même, qui voudriez-vous être ? : Marie Curie


Où aimeriez-vous vivre ? : En Provence


Vos auteurs préférés en prose : Amélie Nothomb, Levy, Victor Hugo et bien d'autres…


Vos poètes préférés : Verlaine, Hugo, Baudelaire.


Vos peintres et compositeurs préférés : Mozart, Puccini, Klimt, Matisse.

Vos héros préférés dans la vie réelle : Dr Albert Schweitzer

Vos héroïnes préférées dans la vie réelle : Marie Curie, Sœur Emmanuelle, mère Theresa


Vos héros préférés dans la fiction : Astérix,


Vos héroïnes préférées dans la fiction : ?


Votre mets et votre boisson : St Jacques juste poêlées  avec une Cuvée Caroline du château de Chantegrive et un canard sauvage avec un Chantegrive rouge 2000 ou un Paveil de Luze (Margaux).
Aussi un vin que j'adore : Le Clos Ste Hune de la maison Trimbach en Alsace. Un riesling dont les arômes sont d'une pureté extraordinaire.


Vos prénoms préférés : Laurène, Emmanuelle


Votre bête noire : Aller sous l'eau


Quels personnages historiques méprisez-vous ? : Hitler, Salazar, Ceausescu, Pol Pot et les dictateurs en général


Quel est votre état d'esprit présent ? : Serein


Pour quelle faute avez-vous le plus d'indulgence ? : La gourmandise

Votre devise préférée : N'est pas heureux qui l'est, est heureux qui s'y croit ! Devise de mon grand père…


 

 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

lévêque françoise 09/03/2015 10:21

je ne me savais pas aussi doué ( rire) je suis honoré d avoir aussi de nombreuse femme se nommant Françoise lévêque et honorable femme d affaire je ne suis qu une femme qui a du cœur ce jour notre fête alors bonne fête a toute les Françoise

herve bizeul 25/11/2009 21:09


Levy ? Marc Levy ? A côté de Victor Hugo ?


  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents