Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 00:09

Divers_Vin_P1020755_300x300.JPG

 

 

Hier matin à la première heure j’ai reçu la bulle papale : Le bulletin n° 589 de François Audouze… dit François eau XII… 


Lors de son 22ème conclave au restaurant Macéo à Paris l'académie des vins anciens, présidée comme il se doit par le Pape François, c’est le Royal-Kebir de Frédéric Lung des années 40 qui a reçu l’onction pontificale.


DSC01843.JPG

 

« Celui qui va régler tous les problèmes de classement, c'est le Royal Kebir Frédéric Lung années 40. L'ami qui a apporté ce vin sait que je suis un inconditionnel des vins algériens de Lung. Pour mon goût, il coiffe au poteau ses trois prédécesseurs *. Tout le monde dans notre groupe applaudit au tir groupé de ces quatre vins exceptionnels. Le Royal Kebir a une aura extrême, une majesté démocratique et se boit comme un vin de pur plaisir. Je l'ai encore en bouche en écrivant. »


Encore dans les brumes du sommeil votre Taulier bien aimé se souvint soudain d’une chronique jamais publiée, oubliée : « Le vignoble algérien d’avant-hier et d’aujourd’hui... »


« Dans un article du quotidien algérien El Watan de mai 2009, Mohamed Naïli, constate un brin nostalgique « La production nationale ne figure même pas sur le classement mondial effectué annuellement par l’OIV (Office International de la vigne et du vin), dont le seuil minimum de production requis est de 100 000hl. La production de l’Algérie n’atteint pas ce niveau et reste très loin derrière des pays comme la France, l’Italie ou l’Espagne qui, jadis, représentaient les principaux clients du marché algérien du vin.»


En 1935, le vignoble couvrait 396 000 ha (plus qu’en Espagne) et produisaient 18 millions d’hl dont 98% étaient vendus en métropole. Ce vignoble qui ne couvrait en 1861 que 6500 ha est l’enfant des « déportés du phylloxéra » majoritairement des viticulteurs de l’Hérault, du Gard et de l’Aude qui vont affluer à partir de 1880. Très vite les grandes propriétés vont absorber les exploitations des petits colons et le vin va devenir le premier revenu de l’Algérie. En 1903 à Bercy « les cours des vins algériens dépassent pour la première fois ceux du Midi. »


La suite ICI link


Je vous invite à lire dans cette chronique un document «  Les Vins Algériens » édité par le Gouvernement Général en 1953-55 link et qui décrit très bien l’encépagement, les différents types de vins produits sur la base d’une classification : vins de plaine, vins de coteaux et vins de montagne (ces derniers étaient depuis 1945 classés VDQS). S’y ajoute un tableau synoptique par grande zone de production avec : appellation, aire de production cépages autorisés, degré minimum, caractère et production moyenne en hl.


Très instructif, jetez-y un œil...


DSC01832.JPG

 

* « Le Château de Beaucastel Châteauneuf-du-Pape rouge 1959 est une merveille. C'est l'archétype de ce que l'on vise à l'académie des vins anciens. Quelle richesse, quelle ampleur de goûts. C'est le Beaucastel idéal, celui que l'on rêve de boire. Ce vin est authentiquement rhodanien mais a aussi des accents bourguignons de bon aloi.

 

Le match va être dur avec la Côte Rôtie Brune & Blonde Chapoutier 1955, vin lui aussi merveilleux. Selon les gorgées, lorsque l'on passe de l'un à l'autre, on va préférer tantôt l'un, tantôt l'autre. Ma préférence changera et se fixera sur la Côte Rôtie, mais la différence avec le Châteauneuf est d'un cheveu.


Tout se complique lorsqu'entre en scène le Rioja Viña Real - Bodegas CVNE Haro 1964 qui a une aisance et une facilité où se mêle la complexité d'un vin de soleil. Il est peut-être un peu moins subtil que les vins du Rhône, mais ça se joue à la nième décimale ! » 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 11/06/2014 08:11


Merci Jacques de cet éclairage. Moi aussi je suis fasciné par la grandeur rapide et éphémère du vignoble nord-africain. Est-ce à cause du Carignan qui coulait alors dans les campagnes des jours
heureuux ? J'ose le croire...


Juste un peu déçu par le manque d'infos concernant ce (probable) négociant Frédéric Lung. Mais peut-être en aurais-je en cliquant sur les liens...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents