Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juin 2010 1 14 /06 /juin /2010 00:09

Oui j'ose ! L'amour du vin et l'amour tout court s'enlacent en des lieux mystérieux, insolites et merveilleux. Ça ne s’invente pas, à deux pas de la rue des Martyrs, en notre ville capitale, est sis l’Hôtel Amour. Comme le note Stéphanie Dreuillet dans son opus « Hôtels Insolites » chez Jonglez : « l’hôtel Amour est devenu le lieu de rendez-vous du quartier. Ne cherchez pas le comptoir de la réception de l’hôtel, le concierge ou le bagagiste, il n’y en a pas. Il n’y a d’ailleurs pas non plus d’entrée pour l’hôtel : il faut passer par le restaurant, et un escalier caché derrière une porte permet de monter dans les chambres... » L’auteur, au détour d’une phrase, lâche que les chambres peuvent aussi être louées pour quelques heures ce que, souligne-t-elle, « certains habitants du quartier trouvent évidemment très utile... » Et pourquoi nos ami(e)s provinciaux, grands œnophiles qui montent à Paris n’y trouveraient-ils pas, eux-aussi, une grande utilité ? » www.hotelamourparis.fr.

Rien là de très insolite, rien qu’une modernisation du 5 à 7 me feront remarquer, du bout des lèvres, ceux qui disent qu’ils ne pratiquent pas. N’étant pas riverain je n’ai pas testé le lieu et je dois avouer que c’est plutôt lorsque mes pas me portent jusqu’au fond de nos beaux terroirs que tous mes sens s’éveillent et réclament de l’extraordinaire. Alors, comme je ne prise guère l’oenotourisme, je vais lancer quelques idées pour allier l’amour et le vin, en des lieux qui vous rapprochent du 7ième Ciel.

Au temps où je sévissais au 78 rue de Varenne, pour faire bisquer mes très chers collègues du Génie Rural, grands érecteurs de ces « magnifiques » châteaux d’eau qui obstruent nos paysages bucoliques tels des champignons bubons de béton, je leur présentais une supplique : « et si vous m’aménagiez une chambre tout au sommet ce serait faire la preuve de leur utilité... » Prendre de la hauteur, « dormir » dans les arbres – c’est devenu aujourd’hui presqu’aussi commun que de dormir dans Formule 1 – faire chambre à part, goûter l’ivresse de lieux à nul autres pareils, se dire que la nuit est aussi faite pour dormir, relève de la seule hygiène de vie qui vaille.

Alors, pour vous plaire, donner des idées à mes amis vignerons : une belle bouteille en cadeau d’accueil dans la chambre, j’extrais du livre précédemment cité les 3 lieux qui ont inspiré mon titre.

 

Le Phare de Kerbel www.pharedekerbel.com   photo-633305958333906250-1.jpg

« C’est en lisant la rubrique des ventes aux enchères de Ouest-France que Daniel eut la curiosité de visiter le phare de Kerbel. En arrivant à son sommet, il est tombé amoureux de la vue, et l’a acheté.

Contrairement à la plupart des phares traditionnels, ici, on ne dort pas en bas, dans la maison du gardien, mais à 25 mètres de haut, après avoir gravi 123 marches. La vue à 360°, grâce à de grandes baies vitrées, est extraordinaire et donne sur Groix, Lorient, la Baie de Quiberon. »

 

La Villa Cheminée www.uncoinchezsoi.com  Genou-7978.JPG

« La Villa cheminée est un extraordinaire projet artistique réalisé par le japonais Tatzu Nishi pour la manifestation Estuaire 2009 Nantes-Saint-Nazaire. L’œuvre d’art est finalement restée pérenne et il est possible d’y dormir...

L’artiste a ainsi installé un pavillon typique des années 70 en haut de ce qui ressemble nettement à une cheminée d’usine (il s’est inspiré du château de Fer, la plus grande centrale thermique à flammes de France).

Située sur la pointe de l’Ile de la Nation, la villa a une vue imprenable sur l’estuaire de la Loire et le Sillon de Bretagne.

Le pavillon comprend au rez-de-chaussée une cuisine équipée ainsi qu’une salle de bains. À l’étage, une chambre avec un lit double.

Un étonnant petit jardin prend place autour de la maison. »

 

Demeure de la Vignole www.demeure-vignole.com  Genou-7973.JPG

« Installée dans un ancien village troglodytique du XIIe siècle, la Demeure de Vignole (XVIIIe siècle) possède une très belle chambre troglodytique à deux étages entièrement creusée dans la roche mais aussi et surtout (c’est moins fréquent) une remarquable piscine chauffée totalement troglodytique : creusée dans la roche, elle est illuminée par une lumière douce dont la couleur change grâce à un jeu d’éclairage judicieux.

À côté de la piscine, une ancienne salle d’extraction de la pierre de tuffeau qui servit ensuite de salle de pressoir du raisin a été transformée en salle de fitness. »

 

Le bonus : Le Chai de la Paleine www.paleine.fr « Ambiance viticole et conviviale dans ce petit hôtel installé dans une belle propriété. L’intérêt principal du lieu est de prendre son petit-déjeuner dans les foudres »

 

Voilà très chers lecteurs alors il ne vous reste plus que 2 choses à faire :

 

1° acheter le livre de Stéphanie Dreuillet  « Hôtels Insolites » chez Jonglez 15,90€ c’est une mine ;

2° mettre de belles bouteilles dans les chambres insolites ! Allez les gars et les filles de la Loire, et d’ailleurs : du Muscadet à la Touraine en passant par l’Anjou et tout et tout allez au devant des amoureux. Contribuez à leur élévation jusqu’au 7ième Ciel...

 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Vicky Wine 14/06/2010 16:27



I Love L'Hotel Amour ! Merveilleux choix à deux pas de chez moi...



Françoise BRUGIERE 14/06/2010 09:18



et dormir dans une cuve ou dans un foudre?


j'ai testé pour vous au domaine du Beauvoir, Relais occitan à Marseillette (11), chez Josiane Le Gall, le gite d'étape amménagé dans les cuves tapissées de carreaux de verre colorés. Surprenant!
Le foudre est aménagé pour deux, un peu comme une roulotte. beau voyage!


(pub désintéressée)


"Gîte d’étape, dans les anciennes cuves et dans un foudre, douches et WC situés dans l’allée des foudres, une vaste terrasse couverte avec un coin cuisine et barbecue – de 2 à 12 pers. Tarif 17€
/ pers. / nuit avec petit-déjeuner."



Michel Smith 14/06/2010 08:45



J'ai honte : je ne connaissais pas l'Hôtel Amour. je vais m'y rendre très vite. Quant aux bouteilles dan les chambres d'hôtes de régions viticoles, cela fait des lustres que je le réclame dans le
désert. Merci, Jacques de m'épauler dans ce combat ! Enfin, n'oubliez pas de déposer votre contribution pour le Vendredi 25 Juin et UNIQUEMENT à cette date sur un sujet aussi scabreux que
passionnant : "Le Vin Médecin de l'Amour". À livrer donc le 25 Juin en vous inscrivant sur ICI. À vous de gamberger !



Bebert 14/06/2010 08:12



J'ai eu l'occasion de tester l'hotel Amour l'an dernier...


Non pas pour ses chambres, j'ai la chance d'être hébergé par la famille, mais pour son restaurant. On y mange bien, sans que ce soit exceptionnel, pour un prix raisonnable (enfin, en rapport avec
les prix parisiens...).


Mais surtout, la carte des vins regorge de pépites, à des prix la aussi abordables.


Cerise sur le gateau, le personnel de service, majoritairement féminin, arbore une plastique plus qu'agréable. Ce qui ne gache rien...



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents