Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 janvier 2014 1 13 /01 /janvier /2014 00:09

Richard-Anthony-Et-Je-M-en-Vais-Richard-Anthony-1963-Partit.jpg

 

Aujourd’hui c’est, comme on dit, « comme un lundi » qui, comme chacun sait, est le lendemain du dimanche, jour qu’on ne passe plus à Orly mais sur la zone commerciale d’Evry à tromper l’ennui.


Même si le dimanche on peut toujours lire au lit mes petites chroniques je me suis dit, pour être bien compris, qu’il me fallait tout de même opérer une petite piqure de rappel ce lundi.


Alors, même si je n’ai jamais vraiment compris le succès de Richard Anthony, son goût prononcé, non pas pour le vin mais pour le train, qu’il entend siffler, m’a incité, à lui emprunter l’un de ses titres très entraînant : et je m’en vais.


Bien sûr je ne mets pas la clé sous la porte, je ne me tire pas à la cloche de bois, mais tout simplement je décroche.


Je vais le faire à mon rythme, tel un plongeur remontant par palier à la surface, décélérer sans pour autant arrêter de pédaler car, tout cycliste le sait, le risque est grand alors de tomber sauf si on est doué pour faire du sur-place comme savent si bien le faire certains de mes collègues éminents dégustateurs.


Ce ne sont pas des adieux, je reste fidèle à mon espace de liberté mais il faut savoir se ressourcer, se donner de nouveaux horizons, ne pas tomber dans la répétition.


Je vais donc continuer de chroniquer mais sans calendrier, sur tout et rien, et bien sûr le vin. Ainsi je ne me croirai plus obligé de participer à des trucs et des machins sans intérêt. J’ai déjà commencé. Ça m’évitera d’y croiser certaines gueules de raie qui s’y pavanent.


Si vous souhaitez connaître mes raisons allez donc lire ma chronique  du dimanche : « Du vin, non merci, un soupçon, une larme… link


Sinon vaquez à vos occupations et bonne journée à tous…

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

jpglorieux 13/01/2014 14:04


Cher Jacques ,pour accélérer un dépaysement salutaire -si j ai bien saisi vos résolutions - un petit tour vers l Islande et son rude climat où la vigne est pur mirage :


La Lettre à Helga de Birgisson ,écrivain édité che Zulma belle petite maison 


voilà ,c était ma modeste contribution à votre prochaine "zénitude" 


cordialitudes        jp g


ps:On peut opter pour Philomena...!!

JACQUES BERTHOMEAU 13/01/2014 14:05



Je suis plutôt Sicile 



eric baldo 13/01/2014 11:54


quelle mauvaise surprise pour ce matin, qu'allons nous devenir sans cette chronique dommage quel dommage pour nous mais je ne vousdrai pas être égoïste cela va vous permettre de pouvoir vivre à
votre rythme en espérant qu'il y ait quand même de temps en temps quelques belles chroniques, encore merci pour tout ce travail que je ne manque jamais d'aller lire,

Bernard Burtschy 13/01/2014 09:54


 


Sans notre petit remontant quotidien, la vie sera plus dure...


 


 

Roger Feuilly 13/01/2014 00:43


Mon bon Jacques, je sens quelque déprime s'accumonceler, voire même quelque nostalgie s'installer... Il ne te reste plus qu'à appliquer les préceptes d'un bon vivant du vin, l'ami Jean Carmet
qui, jamais, ne disait s'enivrer, mais "se litrer". Allez, très large soif !

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents