Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
7 juin 2013 5 07 /06 /juin /2013 11:00

Comme ce qui se passe à l’INAO tout le monde s’en fout ou presque, roule Mimile ce sera sans fleurs ni couronnes estampillées IGP pour la mise en bière et la mise en terre des AOC. Je ne porterai pas les cordons du poêle du corbillard tiré, à nouveau, par des chevaux car c’est tendance. Au cul du catafalque les chefs du troupeau verseront des larmes de crocodiles. Vive la norme, vive les signes de qualité massifiés, insoucieux que nous sommes de notre patrimoine commun le croskill des certificateurs est en action le petit peuple boira « sain » (sic) des vins cousins-germains. La proximité, le lien, tout ça c’est du baratin pour parisiens. Clap de fin ! Passons aux choses sérieuses !


Foot par Philippe Sollers


« Laissons l'actualité politique, d'une affligeante nullité, et respirons à l'air libre. Qui allait gagner la finale de la Coupe de France de football ? La courageuse équipe d'Évian ou les Girondins de Bordeaux ? Plaisanterie facile : l'eau minérale ou le vin ? Finalement, le vin. Les commentateurs, très partiaux, soutenaient ouvertement Évian, et on aurait cru, à les écouter, que Bordeaux était un club étranger, une sorte d'équipe anglaise. Le PSG appartient au Qatar, Monaco aux Russes, et, puisque la France est à vendre, comment soutenir Bordeaux, ma belle ville natale ? Je ne vois que les Chinois, déjà installés dans les châteaux de la région, grands amateurs et importateurs de vin et de cognac (contrairement à ce qu'aura cru ce buveur d'eau impénitent de Céline qui les a imaginés noyés en Champagne). Le président Hollande était là, il a réussi à soulever la lourde coupe d'argent, il a vite disparu, un peu grossi, derrière les joueurs en fête. Bravo, Évian, mais des millions d'euros chinois pour Bordeaux »link 


Villerambert-Julien par Fabrizio Bucella


« Le filet mignon de porc appelle à priori le vin blanc (…) Le Château Villerambert-Julien est un domaine de 76 hectares à Caunes. Le vin blanc est exceptionnel! Il est constitué à parts égales de roussanne et viognier, ce dernier cépage étant d'ailleurs de plus en plus utilisé dans les assemblages de la région, et ce pour notre plus grand plaisir. Le sympathique et très cultivé propriétaire, Michel Julien, m'a expliqué que la fermentation s'était arrêtée naturellement il y a de cela quelques vendanges. Souhaitant rester à l'écoute de la nature, il n'avait pas inoculé (NDLA ensemencer par des levures afin de faire redémarrer la fermentation). Il avait donc commercialisé son vin avec 3 à 4 grammes de sucre résiduel. Suite au succès d'estime de ses clients, il a décidé de retenter l'expérience les années ultérieures. Vous savez que je ne suis aucunement un fanatique des vins secs avec du sucre résiduel; il faut bien avouer que c'est tout à fait réussi, le vin alliant structure, rondeur et complexité. Un accompagnement de choix pour le met proposé. Un secret sur l'équilibre du vin? La fermentation malolactique n'est pas effectuée ce qui lui laisse une très belle vivacité en bouche. » link 

 

ZAZ--Rap dans L'Aveyron via Léonlink

 


Jacky Gelin par franceinter

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 08/06/2013 08:00


Certes, Léon mon colon... J'ai oublié le second N de colonne, mais point besoin de ramener ta fraise pour sucrer ta Bourse. Je te laisse Bertrand et Bonaparte et je garde volontiers le Grand
Charles ! À bientôt dans ta vigne...

luc charlier 07/06/2013 12:08


Forgeron, encore sept fois dormir et on se voit. Tu préviens ton pote Yanks que j’ai été encarté PC quand j’étais petit (pas longtemps
et pas en France) et que le sol US m’est interdit. Mais lui, puisqu’il est ton ami, il sera la bienvenu chez moi où un hôte est sacré.


Par contre, on en aura, des choses à discuter. Je suis en train de débroussailler la Loute et on montera la voir. P’têtre qu’elle sera
même en fleurs à ce moment-là ?


Tu parles du marbre rose comme dans le « marbrage pour tous » ? Tu parles aussi des colon(n)es du Trianon. Ta
Fehlleistung  concernant le deuxième « n » trahit un Oedipe non résolu. Je t’aiderai à le surmonter, on m’appelait le Tirésias de
Bandol, quand je promenais mes mammelles dans le Var. Oui, je sais, il n’y a qu’un « m » à mamelle, mais ça, c’est mon Jocaste inversé à moi. Quant au Palais Garnier, je sais que tu y
avais la réputation d’être le gars qui criait « Mort aux rats », chaque fois que tu en attrapais un petit. Comme le bâtiment, on va bientôt te classer parmi les « Monuments
Historiques », à la demande de Gérard Bertrand qui applaudira des deux mains : clap-clap. Je pensais que tu parlerais plutôt du Palais Grognard, pour donner raison à Mauss et en
souvenir de Bonaparte, un de tes modèles avec Charles de Gaulle. A bientôt, Michel : je te réserve le poids de mes gros mots et le choc du gastro.

tchoo 07/06/2013 12:00


Bon nombre de "professionnels" ont tapé sur l'INAO et sur les système des AOC il y a ,quelques années pendant des mois et des mois de façon récurrentes le parant de tous les maux.


Tout ça pour aboutir à une réforme qui n'a pas changé grand chose, si elle n'engendre pas pire.


Désormais l'INAO ne sert plus beaucoup, si ce n'est dans la gestion de normes et autres contraintes administratives, transformant son coprs de technicien en préposés adminsitratif, comme me le
déclairait, il y a maintenant plus de 25ans un cadre de cette vénérable maison qui acceptait difficilement que ses agents puissent avoir quelques actions sur le terrain.


Je n'entends aucuns de ces "professionnels" se plaindrent aujourd'hui de cet état de fait, ils semblent bien au contraire s'en accomoder , bien éloigné qu'ils sont de l'essence même de ce qui
avait présidé à cet édifice remarquable que fut l'organisation des AOC avec son bras armés l'INAO

Michel Smith 07/06/2013 11:19


Suites aux commentaires standardisés concernant Villerambert-Julien, je tiens à préciser que cevin vient de Caunes, certes, mais du Minervois, là où la vigne est implantée sur un marbre rose de
première dont sont faites quelques colones du Trianon (Versailles) et de l'Opéra Garnier (Paris).

Hervé LALAU 07/06/2013 11:13


Moi je voudrais que les AOC perdurent, mais avec un vrai contenu. Et qu'à côté d'elles, des IGP et des vins de France aux normes simplifiées permettent de désengorger les AOC de visn qui n'ont
rien à y faire.


Dans ce schéma, l'INAO a sa place, et surtout ses gens de terrain qui expliquent, convainquent autant qu'ils interdisent.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents