Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 mai 2011 1 09 /05 /mai /2011 07:00

En ces temps où le convenu et la fausse provocation gagnent chaque jour du  terrain l’innovation publicitaire est quelque peu en panne. Il est loin le temps, 1981, où les bourgeois de Neuilly fuyaient en masse face à la menace des chars russes déboulant sur la place de la Concorde. À la fin du mois d’août de cette année maudite l’annonceur Avenir placardait sur les murs de Paris et de quelques autres villes de France une première affiche montrant une jeune femme en bikini sur un fond de plage turquoise. Rien d'extraordinaire si ce n'est le texte adossé: « Le 2 septembre j'enlève le haut ». Deux jours plus tard, l'affiche avait bien changée et tenu promesse. Myriam se retrouve dans la même position mais cette fois seins nus. Le texte était encore plus provocateur: « Le 4 septembre j'enlève le bas ». La campagne intrigue la population et les médias. Aucune mention de l'annonceur n'est faite.

pub-myriam-01.jpg 

pub-myriam-02b.jpg

Un Buzz d’enfer sans le Net bien sûr !

 

Tout le monde sait que les temps sont difficiles pour les petits vignerons qui cherchent par tous les moyens à vendre leurs jolis litrons. La belle Éva et le ténébreux Antonin se mobilisent pour Olivier B. Tout le monde court dans tous les sens. Michel Issaly en appelle aux gourous. Iris me tance sur Facebook en me qualifiant d’éminence de la dégustation alors que je ne fais que soutenir une initiative qui tente de mettre en avant certains vins. Des sous y’en a pas sauf là où il y en a : plutôt que d’ironiser sur le coût élevé d’Autrement Vin certains feraient mieux de se mobiliser pour que leur Comité Interprofessionnel, qui leur pompe des CVO, s’intéresse à l’infiniment petit. Bref, comment faire avec des bouts de ficelle pour lancer un nouveau buzz ?

 

La réponse est sans aucun doute à rechercher dans l’initiative de paysans du Poitou qui, en 2007, ont érigé le nu en arme de la minorité paysanne link. Vous me voyez donc venir avec mes gros sabots pleins de paille. En bon terroiriste je ne recule devant rien en vous proposant la campagne « ce matin la face cachée de Luc Charlier et demain son côté pile ? » Elle a été conçue dans l'urgence suite à ma chronique dominicale Léon s'exp(l)ose chez O'CD : détournement de cul(t)e link où le sieur Charlier, dit Léon dans l'intimité, m'a mis au défi en me postant deux clichés. Il ne faut jamais provoquer un ancien Soixante-huitard de la Mothe-Achard car il dégaine aussitôt son pétard à deux coups :

 

PREMIER COUP : CÔTÉ FACE

Bona-015.jpg

 

 

À demain sur mes lignes pour le côté pile...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

ugg boots outlet 29/09/2011 07:57


Do you know ugg boots sale, For some people who love the combination of luxurious, excellent design and the masculine
taste, the uggs are definitely the perfect options for them. you can find ugg boots outlet, Ugg shoes has become a perfect fashion statement, hollow summer make you more boots, winter boots make you more plush warmth, Ugg.com waiting for you to discover with the Cheap uggs cheap uggs online shopping has become a fashion, and thus more and more information on the internet, my share will be one of them.In
this, you will find what you want, but uggs cheap in the Ugg store, ugg slippers, ugg dakota, cheap ugg slippers, uggs outlet stores, uggs outlet store, uggs store.


Luc Charlier 09/05/2011 13:48



A l’aide – Help.


Une autre utilité du blog de liberté : le blog de mécanique !


Quelqu’un peut-il me traiter d’idiot ou bien me confirmer que c’est OK ? Y-a-t’il un mécanicien chevronné parmi
vous ?


Je viens de remplacer les roulements à rouleaux (légèrement coniques, dans une cage) d’une remorque automobile de capacité 500 kg,
dont un des axes chauffait légèrement après une centaine de kilomètres (même à vide) alors que l’autre côté reste froid. J’ai tout remonté à l’identique, et ai renouvelé les 2 côtés par
précaution.


Le bout de la tige filetée qui sert d’axe de roue (articulé sur l’essieu amortissant) dépasse de 2-3 mm environ l’écrou qui serre le
tout une fois qu’il est vissé de manière à ce que la roue tourne presque librement quand on la fait bouger à la main (friction très légèrement amortie). A l’identique de la sensation avant
démontage.


Le bout de ladite tige filetée est fendu diamètralement, de manière à pouvoir « freiner » l’écrou (qui possède une espèce de
manteau plus mince à son extrémité libre), en le coinçant d’un petit coup de marteau + burin dans la fente. Est-ce fiable comme système (c’était ainsi d’origine) ? Pour démonter, je n’ai eu
aucun mal à « défreiner » en utilisant simplement une douille et un petit levier standard (20 cm environ). Evidemment, cela fait déjà un beau couple (de torsion, bande de
givrés !).


Léon est un anxieux de nature et n’avait remplacé auparavant dans sa vie que des roulements à billes de bicyclette, qui ne sont pas
soumis aux mêmes contraintes, sauf quand c’est Fabian Cancellara et son moteur qui poussent, bien entendu.



gus 09/05/2011 13:33



  Harald shu........Aaaaaarrghhhhh !!!!! Et une provoc' de plus de la part du perfide ouallon que nous avons pourtant acceuilli à bras ouvert au pays ouisigoth !!!


  Et je crains le pire pour demain Mr Berthomeau.Faites en sorte que votre billet soit le mieux torché du monde,il en va de la survie de ce blog !La France a peur ....


Bonne journée



Michel SMITH 09/05/2011 11:01



C'est bien ce que je pensais : ce sont des chaussettes de foot ! Pour le reste, j'admire comme toujours tes attaches européennes et suis entièrement d'accord avec toi !



Luc Charlier 09/05/2011 10:17



@Forgeron (de
la tribu de Dana)


Je
ne suis que moyennement d’accord avec toi, Michel. La « vraie » chaussette portée sous le kilt (sans rien d’autre) est en laine blanc écru, sans aucun motif. Ici, c’est Harald
Schumacher  qui m’a offert sa paire de la Mannschaft dédicacée par Battiston. Comme je suis un Européen convaincu, j’ai associé les deux. Le chandail est en laine mélangée (pas de
Cachemire ni d’alpaga) de fabrication italienne et la paire de godillots provient du « Makro », chaîne hollandaise similaire à Metro en France. Quant à l’attitude naturelle et
décontractée, elle m’a été enseignée sur un air de Mozart par Carla lors d’un défilé à Sarrebrück. Il s’agissait du fameux « Catwalk on the banks of the Sarr ... Cosi fan
tutte ».



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents