Samedi 12 mai 2012 6 12 /05 /Mai /2012 14:35

Juste avant d’enfourcher mon fier destrier, sous le soleil retrouvé, deux infos toutes chaudes : nous les blogueurs sommes imbattables même par les adeptes de Twitter car nous servons du contenu tout juste sorti du four comme sur les meilleures tables.  

 

Bon appétit sur mes lignes !


Le Quick Book c’est sitôt pondu sitôt emballé : des titres imprimés du jour au lendemain. C »e sont près d'une vingtaine de livres qui, quelques jours après l'élection de François Hollande et la défaite de Nicolas Sarkozy, ont atterri sur les étals de librairie » écrit Ariane Chemin dans la Monde.

9782081282568.jpg

Qu’elle me pardonne mais je ne peux résister à la citer in extenso car sa prose sur celui de FOG est trop jouissive.link 


« Le plus original sans doute, le plus drôle et délirant en tout cas, est celui de Franz-Olivier Giesbert (Derniers carnets, Flammarion, 204 p., 17,90 euros), qui est aussi un livre sur lui. Ce grand fauve du journalisme politique ne craint plus rien ni personne. A 63 ans, il a cessé de jouer au « caniche », comme lorsqu'il offrait des cadeaux à François Mitterrand en promettant de ne jamais griller ses " off ". Il jure que 2012 est sa dernière campagne, qu'il préfère s'arrêter avant d'être déçu par le nouveau président. Il se ridiculise à chaque page comme pour mieux construire sa statue. Sa révérence ressemble un peu aux éternels adieux de Maurice Chevalier à la scène, mais pourquoi pas ?


FOG a ce talent d'incarner toujours les politiques. Il en fait des êtres de chair, de sang et de souffrance. On croyait avoir fait le tour de Nicolas Sarkozy, mais Giesbert avait gardé dans ses carnets à spirale quelques tableaux, d'autant plus jouissifs que son antisarkozysme, qu'il voudrait réfléchi, est devenu épidermique. C'est simple, en se promenant dans sa galerie de portraits, on se croirait dans un bestiaire, où l'on guette le dernier arrivé, le plus secret et méconnu aussi : François Hollande. Il faut rendre cette justice au patron du Point : il a toujours su devenir l'intime de ceux qui allaient gagner l'Elysée. Il appartient aux « hollandais » de la première heure. Quand, en 2004, un an avant la défaite du " »oui «  au référendum et deux avant l'intronisation de Ségolène Royal, il avait sacré Hollande en « homme de l'année «  de son magazine, il se moquait que tout le monde le prenne pour un dingue. »

12051321_GAULTIER-X1P1_ori.jpg.180.jpg

Toujours dans le Monde je note que notre Jean-Paul Gaultier national, après avoir fait dans le Coca, fait feu de tout bois pour Roche&Bobois « Il habille cette fois de sa célèbre marinière, toujours pour la marque française de mobilier, des luminaires. Soit deux bustes transparents, sculptés comme les flacons de ses parfums, revêtus de tissu matelot. Perchés sur des piétements en bois laqué blanc, ils existent en deux versions, féminine et masculine, d'une hauteur de 160 cm pour l'un, 170 cm pour l'autre. Deux lampadaires-mannequins très couture baptisés Femina et Maschio, auxquels il ne manque plus que de diffuser quelques effluves de fragrances du couturier... »

 

En bonus : les Pétasses des Inconnus où il est question d'un lampadaire


 

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : Billet
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Articles récents

Liste complète

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés