Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 mars 2013 2 19 /03 /mars /2013 00:09

photobagues.JPG

 

Que François Audouze se rassure je n’ai ni le goût, ni l’envie, ni la compétence pour procéder à l’érection d’un quelconque palmarès des gens du vin. Alors, comme on me l’a objecté, pourquoi consacrer autant de temps à décortiquer celui de la RVF ? Tout bêtement parce qu’il est symptomatique du mode d’évolution de cette vieille maison qui a une forte propension à courir après la tendance.


Que dit-elle en effet pour fonder son palmarès ?


    - Sur quels critères avons-nous travaillé ?


« Il ne s’agissait pas pour nous de publier un énième classement des meilleurs vignerons, établi sur la qualité de leurs vins. Cela, nous le faisons tout au long de l’année. Il ne s’agissait pas non plus de hiérarchiser les acteurs du vin en fonction de leur seule fortune ou de leur chiffre d’affaires, car notre prisme n’est pas seulement économique. Nous avons préféré retenir un critère plus subtil, peut-être plus subjectif aussi, l’influence des personnalités et principaux acteurs du vin. »


-        Comment la définir ?


« Disons que l’influence, à nos yeux, associe un savoir-faire réel, une propension à la créativité et à l’innovation, la reconnaissance de ses pairs mais aussi et peut-être surtout de la communauté des amateurs, un rayonnement au moins régional mais plus souvent national, voire international. L’influence c’est enfin une certaine puissance, qu’elle soit économique, politique ou médiatique. »


Et c’est là que les Athéniens s’atteignirent car, si je suis, contrairement aux grands dégustateurs de la RVF, un bien piètre dégustateur, j’estime et j’assume en revanche, être un bon expert en influence. Et pourquoi ai-je cette prétention ? Tout bêtement parce que tout un temps j’ai vécu, contrairement aux gens de la RVF, dans les sphères économiques, politiques, médiatiques, où s’exerce le POUVOIR. C’est une frontière qu’aucun journaliste, aussi bien informé ou connivent soit-il, ne peut réellement franchir. Il s’en tient souvent à des images, à la superficie des hommes.


Les vrais influents sont le plus souvent des gens discrets. Ils ne courent pas les cocktails ou les réceptions, se contentant d’être des visiteurs du soir ou les hôtes forts respectueux de ceux qu’ils reçoivent pour agir sur leurs décisions. Les grands avocats, dits d’affaires, sont de ce calibre. Bien sûr, je ne vais pas m’amuser à citer des noms de personnes en activité car ce serai stupide et discourtois. Cependant, permettez-moi d’évoquer un des derniers grands capitaines d’industrie de ce pays, aujourd’hui disparu, créateur du groupe qu’on appelait à l’origine BSN-Gervais-Danone : Antoine Riboud que j’ai eu la chance de croiser dans ma vie professionnelle. Il fut, avec quelques autres, un homme d’influence dans le meilleur sens du terme et surtout un grand bâtisseur. Rares, très rares, les vrais gens d'influence...


Pour en revenir aux gens du vin classés par la RVF deux remarques qui, à mon sens, rendent l’exercice assez peu pertinent :


-               Tout d’abord, il est une évidence rarement soulignée c’est très souvent le patronyme du VIN qui est influent non pas ceux qui le font, en parlent, en vivent… Beaucoup de noms de personnalités citées sont totalement inconnues du grand public ou dans notre vaste monde alors qu’en revanche le nom de leur vin, lui, est dans le patrimoine collectif depuis des décennies. Un changement de propriétaire n’apporte, ni ne retranche à la notoriété d’un vin. La starification, le people, font certes vendre mais il ne s’agit en rien d’influence mais d’une saine gestion de son biseness.

 

-        En effet, à juste titre d’ailleurs, chacun travaille pour sa crèmerie, défend ses intérêts propres, et le monde du VIN en France est, sans contestation possible, le champion toutes catégories de la non-influence sur les sphères du pouvoir aussi bien économique que politique. Le fameux lobby du vin se résume en une brave amicale de parlementaires qui ont les pieds dans leur terroir. Sympathique certes mais à l’horizon de la défense des droits de plantation. Nous sommes vraiment très loin d’un groupe d’influence en capacité de peser, de faire bouger les lignes et ce n’est pas l’addition de fortes personnalités qui changera quoi que ce soit à l’affaire.


Bref, sans faire injure aux classés, dont la grande majorité sont sans aucun doute des gens qui comptent et qui pèsent, qui séduisent, qui sont de bons vignerons, il y a dans le palmarès de la RVF un petit côté grand fourre-tout attrape-tout. D’ailleurs son extension de 50 à l’origine à 100 et enfin à 200 en est la démonstration. Il faut ratisser large pour ne pas faire trop de mécontents. En étant un peu plus vulgaire je soulignerais en rouge que nos amis de la RVF mélangent joyeusement les choux et les carottes.


Moi ce qui m’intéresserait énormément pour ce genre d’exercice, si tant est qu’il puisse être jugé intéressant, c’est que ce palmarès de l’influence des gens du vin soit le fruit de regards extérieurs,  de ceux qui achètent le vin, distributeur de tout poils et client final, où qu’ils se trouvent, sur notre marché domestique comme sur la planète vin. En effet, ce qui compte vraiment c’est l’extension du domaine du vin et nos petits jeux de complaisance entre initiés n’ont qu’un intérêt très limité. Ceci écrit, je dois confesser, sans battre ma coulpe, que mes billets sur le palmarès de la RVF ont engrangés de très beaux scores. Merci à Denis Saverot pour ce soutien appuyé à mon audience donc à mon influence . Les blogueurs ne sont que des misérables confettis de couleurs mais que c’est chiant les confettis ça se fourre partout et ça se répand sur la descente de lit…Difficile de dire le lendemain matin à madame qu'on rentre d'une importante réunion qui a durée une éternité... Désolé pour cette image un peu éculée mais qui exprime assez bien la fonction des blogueurs en ce monde très convenable : mettre un peu d'ambiance.

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Olivier 19/03/2013 06:47





Je ne vous ai pas oublié, un peu charette voilà tout !


Amitiés

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents