Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
31 juillet 2014 4 31 /07 /juillet /2014 09:30

MichelSMITH.jpg

 

Courageux et un poil téméraire le Michel, faut dire qu’il aime la castagne autant que moi mais lui il sait de quoi il parle lorsqu’il déguste du vin. Déguster ce n’est pas mon truc, je suis une fainiasse qui se contente de boire en compagnie de ses belles copines. Alors, lorsque je lis sur Face de Bouc ou sur des blogs des niaiseries ou des railleries à propos de vins hâtivement baptisés industriels ma plume me démange  mais je n’ai jamais eu le courage de moucher les auteurs.


Michel l’a fait, et bien fait ce matin à propos du Tariquet


Bravo !


J’adore…  


Un détail d’importance : Michel me précède de quelques mois chaque année pour son anniversaire alors je peux sans problème le qualifier de vieux baroudeur, un vieux baroudeur qui est loin d’être insensible au charme de mes jolies copines.


L’entame de la chronique de Michel sur les 5 du Vin :


« Tout cela me fait penser à Tariquet qu’il est devenu bien vu par les temps qui courent d’insulter à longueur de commentaires assassins et de messages aussi bêtes que méchants sur les lignes des réseaux sociaux. Tout cela parce qu’une bande d’intellos rétrogrades auto déclarés amateurs de vins d’artisans ou d’artistes (quelle expression suffisante !) s’esclaffe et s’offusque que l’on puisse bâtir en France un domaine de 900 hectares. Contrairement à d’autres, lorsqu’il n’y a rien à boire dans un café en dehors d’un soda merdeux et uniforme, d’un ruineux quart Vichy ou Perrier ou d’une bière industrielle à peine maltée, je me contente volontiers d’un blanc (ou rosé) de Tariquet qui, en plus, me fait l’apéro. Et c’est bien pour cette raison que, tandis que je passais cet hiver à proximité de leur stand sur Vinisud, alors que j’avais quelques minutes d’avance sur mon programme, je me suis pointé sans rien d’autre requête qu’une simple demande : « Est-ce que je peux déguster » ? Bien entendu, des vendeurs empressés et bien sapés se sont précipités sur moi vu qu’ils n’avaient pas grand monde à cette heure plutôt matinale où je goûte le mieux. Pour ma part, j’étais prêt à assassiner, à pourfendre, à dégommer, à tirer à vue sur les monstrueux vins de ces propriétaires qui n’ont d’autre réputation que d’être de gros industriels affichant un score de 8 millions et demi de bouteilles mises en marché chaque année. » link


La conclusion


« Tariquet – à qui, je ne dois rien et qui n’a rien à me vendre – est un domaine sur lequel on peut compter avec des vins (je n’ai pas tout goûté, car il y en avait d’autres) corrects et sans prétention autre que celle de faire plaisir dans l’immédiat. Maintenant, si ça ne plaît pas à certains qu’ils aillent se faire empapaouter. Je dis ça gentiment, les gars alors, c’est pas la peine de monter sur vos grands chevaux ou de me montrer vos crocs ! Et en plus, je signe… »

 

Michel Smith

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 01/08/2014 20:06


Et bien Doc te v'la bien pessimiste ; de commentaire en commentaire ce n'est qu'aigreurs et  soupirs ( coeur qui soupir n'a point ce qu'il désire dit on par cheu nous )
Attention,(commentaire 4) Lévi Strauss aussi déplorait, sur le tard, de vivre dans un monde auquel il n'appartenait plus. Et Il mourut plus que centenaire !

patrick axelroud 01/08/2014 10:06


Don't forget "Small is beautiful !" Ernst Friedrich Schumacher

Michel Smith 01/08/2014 10:06


"critiquer", bien sûr...

Michel Smith 01/08/2014 09:51


Léon, admettons que tu viennes chez moi et que je te propose d'essayer ma toute nouvelle Ferrari ou ma toute nouvelle voiture lowcost genre Logan. Tu rentreras dedans rien que pour voir l'effet
que ça fait ? Ou alors rien que pour critique ? Non, tu me diras que tu n'en as strctement rien à foutre et tu me vanteras les qualités de ton Partner ou de ton Kangoo, mieux de la vieille 2CV
dans laquelle tu trimbalais ta première fiancée.


Moi, je suis passé à côté du stand Tariquet et j'ai essayé leurs vins par simple curiosité, par simple besoin de me faire une opinion. J'ai jugé bon de décrire mon expérience. Bien sûr, cela fait
de moi un supo de l'impérialsme yankee à la solde de l'industrie agro alimentaire... 


Tu as raison mon cher Watson.

patrick axelroud 01/08/2014 09:50


Non cher Toubib, ce n'est pas du poujadiste mais du simple bon sens celui que s'est accaparé le Crédit Agricole, bras armé de la FNSEA croque mort et fossoyeur des paysans et que comme tout bon
apôtre il s'est bien gardé de s'appliquer à lui même avec ses aventures financières, investissements hasardeux ailleurs que près de chez lui et qui nous coûtent à tous, d'une manière ou d'une
autre des milles et des cents. Ni poujadisme, ni Cid Unati de Gérard Nicoud. Relisons " Regain en pays d'Auge " 1975 ( livre de poche )plein de nostalgie et d'espoir.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents