Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 juin 2014 3 11 /06 /juin /2014 10:43

agriculture-algerie_info.jpg

 

Je suis têtu.


Le hasard de ma programmation erratique fait que ce matin j’abordais le vignoble algérien alors qu’hier, niché au sein de ma chronique sur le vin de mes amis les Rivier à Régnié je dévoilais un petit bout de ma vie en Algérie, deux années.


Là où je coopérais, dans l’est, à Constantine, il n’y avait pas de vignes mais des vaches « socialistes » et des grandes cultures dans des fermes collectives en un bien piteux état. Ça ne semble pas s’être vraiment amélioré comme en témoigne cet article de mai 2013 « La ferme-pilote Richi-Abdelmadjid, située dans la commune Belkheir (Guelma) s’apprête à entamer, sur plus de 500 hectares, sa campagne moissons-battage pour une saison qui pourrait être « la meilleure après plusieurs années de difficultés », affirment ses responsables. »


1912.JPG

 

Guelma mon frère aîné Alain est allé lui aussi en Algérie pour faire une guerre qui n’en portait pas le nom. Dans ma chambre j’avais une photo de lui accoudé à la pancarte Guelma, son lieu de cantonnement. Il passa l’essentiel de son temps sur la ligne Morice. 18 mois de sa vie sur un piton face à la ligne électrifiée entre la Tunisie et l’Algérie.


« Créée en 1982, la ferme Richi avait été secouée, au cours des dernières années, par des litiges de travail marqués par des grèves illimitées, des grèves de la faim et des appels au ministre de tutelle et au holding gérant les fermes pilotes pour dépêcher des commissions d’enquête. Ces conflits ont été même portés devant la justice. Entre temps, les ressources et les richesses de la ferme « dépérissaient », rappellent des cadres et des travailleurs.


Les conséquences de ces turbulences restent encore visibles à travers des étables et des infrastructures inutilisées, a-t-on constaté lors d’une visite dans cette exploitation en compagnie de travailleurs et de l’actuel directeur, le 6ème depuis 1982 et le 3ème en moins de cinq ans.


Plus de 800 vaches laitières, 500 ovins et 7.200 poules pondeuses peuplaient jusqu’en 2009 ces étables et ces hangars aujourd’hui déserts. Même les 130 hectares de vergers d’arbres fruitiers de cette ferme ont été détruits par des feux, ajoute M. Boucetta. »


« Cinquante-deux ans après son indépendance, l'Algérie est encore très dépendante de la France politiquement et économiquement.


Par exemple, l'Algérie est l'un des plus grands importateurs de blé dur au monde, principalement au bénéfice de la France, alors qu'elle pourrait être autosuffisante… »

Kamal Benkoussa, économiste et candidat malheureux à l'élection algérienne en 2014


L'agriculture est primordiale…


Hier donc j’écrivais : « Ben oui l’étude d’un élevage de 10.000 vaches à Djebel Ouahch c’était nous, surtout François, et c’est une longue histoire que je n’ai pas le temps de raconter mais qui mettait en lumière les illusions vendues par les bureaux d’études internationaux (ici des belges de Louvain je crois) à des planificateurs déconnectés des réalités de l’état de l’agriculture algérienne. »


Si ça vous intéresse allez donc lire ICI link sinon bonne journée et désolé de vous avoir importuné avec mes histoires de vaches…

 

Lire aussi « On avait le vin dans le sang »


« André se retrouve seul, plus rien ne le retient. Il reste. Et restera, malgré les échecs répétés, malgré les invites au départ. Au nom du devoir filial à respecter « jusqu’à la mort ». André Féral cherche « dans un tiroir en fouillis, il tire une petite boîte noire et en fait glisser le couvercle. » Il en tire un écusson rouge et vert « Ce sont nos armoiries, les armoiries des Féral. » C’est « écusson gravé d’un « F » majestueux. » André Féral s’explique ému « J’ai remonté notre arbre généalogique. Nous avions des ancêtres en Corrèze. J’y suis allé, exprès. C’est là que j’ai trouvé l’écusson ». Et si vous avez eu le courage de m’accompagner jusqu’à maintenant je vous livre cet extrait qui donne sa chair au titre de ma chroniquelink


Pour Michel Smith à propos de Frédéric Lung link

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

reggio 11/06/2014 14:31


l'économie administrée et la structure kolkhoze ne réussissent pas formidablement bien dans le secteur de l'agriculture, et il semblerait qu'ailleurs non plus...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents