Lundi 15 octobre 2012 1 15 /10 /Oct /2012 00:09

35.-Ex-voto7.jpg

 

Afin de prévenir les interprétations fantaisistes imprimées chaque année à la même époque dans les gazettes, couper court aux propos insidieux de personnes mal intentionnées qui circulent sur la Toile, après en avoir délibéré au sein des instances supérieures de notre comité, nous avons voté à l’unanimité le communiqué suivant.


Certes :


L’hiver fut glaciaire et venteux.


Le printemps fut exécrable et pluvieux.


L’été fut pourri et brumeux.


L’automne fut absolument calamiteux.

 

Rien ne nous a été épargné sauf les sauterelles et les criquets. Même le président a changé et nous avons de nouveaux députés.

 

Nous n'avons su à quel saint nous vouer.


Et pourtant le millésime 2012 est prometteur, le dernier mois de maturité s’est déroulé sous les meilleurs hospices* avec un bel état sanitaire venu du diable vauvert, la qualité était au rendez-vous. La vendange concentrée et saine a donné lieu à une récolte de qualité et équilibrée, avec un bon potentiel aromatique pour tous les cépages.


Encore une fois, on peut parler de millésime remarquable en notre terroir d’exception, lié essentiellement aux savoir-faire de nos vignerons et plus particulièrement à leur grande adaptabilité et réactivité face aux conditions du millésime.


Ceci écrit, la grande innovation impulsée par notre Comité, sur les suggestions éclairées de notre service de communication, est de vous informer que grâce au brio de nos œnologues-conseil, de la clairvoyance de nos techniciens de surface, du travail acharné des services de la Chambre départementale d’agriculture et de ceux de la chambre régionale bien sûr, des lumières du directeur de l’ODG, des fulgurances des certificateurs en tout genre, de la vaillance des rédacteurs de cahiers des charges, du dur labeur des contrôleurs chargé de contrôler les contrôleurs, nous sommes en mesure de lire dans le marc de raisin.


Ainsi nous sommes en mesure de vous annoncer en exclusivité que le millésime 2013 s’annonce encore sous de meilleurs hospices que le 2012.


Pour les détails du futur communiqué nos services y travaillent d’arrache-pied  hésitant entre « Des vins friands d'une grande finesse et dotés d'une belle complexité aromatique » et « Des vins gourmands d’une belle finesse et dotés d’une grande complexité aromatique » sans avoir encore tranché. Ce que nous pouvons vous assurer, car nous avons pris une assurance auprès de Groupama, c’est que « Les tanins seront fins et parfaitement intégrés, ce qui apportera structure et longueur en bouche. » Quoi qu’il arrive ne vous prenez pas la tête car la qualité, elle, sera bien au rendez-vous ! Tout est sous contrôle nous tenons la barre de l’interprofession d’une main ferme et nos regards sont scotchés sur l’avenir.


Pour les volumes nous mettons des cierges dans tous les lieux prévus à cet effet car les petits volumes du millésime 2012 vont assécher nos précieuses CVO : « que Dieu protège nos CVO » sera le slogan de notre prochaine campagne d’affichage dans le métro. Nous avons confié notre campagne de promotion à Jacques Séguéla qui a récemment déclaré «Maintenant, ce qu'il me reste, c'est Dieu. J'aimerais faire la campagne de Dieu. Une grande campagne sur la croyance ! Directeur de la création, c'est le titre que l'on partage avec Dieu...»

 

La plupart des éléments de langage utilisés par le taulier ci-dessous ne sont que des copié-collé tirés des communiqués expédiés à jet continu par les comités interprofessionnels. Qu'ils en soient remercié sinon comment pourrais-je chroniquer tous les jours.

 

* hospices : j'ai joué et j'ai perdu c'est la faute à François donc auspices pour les bourguignons


2012_02_26_Gamete_MG_3030--4-.JPG

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : berthomeau
Ecrire un commentaire - Voir les 3 commentaires
Retour à l'accueil

Articles récents

Liste complète

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés