Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 août 2014 6 09 /08 /août /2014 00:09

suma21_louisxvi_01z.jpg

 

Dans mes petites recherches pour étayer mes dires de taulier autoproclamé – en effet contrairement à certains « couche-culotte » de la Toile qui batifolent dans leur bac à sable pour bâtir des châteaux du même nom, je ne crois pas que l’Histoire a commencé avec moi. C’est un truc de Vieux Con, je sais mais je ne me soigne pas je défouraille – je tombe sur des pépites inexploitées proposées par notre Ministère de la Culture.Auteur : Alban SUMPF.


Double avantage : c’est du sérieux et ça ne me demande pas beaucoup de boulot en ce mois d’août. Je publie de courts extraits pour lire l'inégralité cliquez sur les liens.


1-       Le vin, signe et symbole de la Nation Française link


« Dans Louis XVI avoit mis le Bonnet rouge ; journée du 20 juin 1792, le vin qui sort de la bouteille « parle » de cette nation. Mieux : il s'y identifie. Si les insurgés du 20 juin ont voulu faire boire le roi, c'est aussi pour le resituer (de force) dans la position du citoyen comme les autres. Boire le vin de la Nation (le vin qui est la Nation) est comme un rituel civique, qui fait appartenir à celle-ci. Ainsi, « la conscience collective d'appartenir à une même communauté », qui définit justement depuis la Révolution Française l'idée moderne de nation, peut-elle se « lire » dans le vin. Issu de la France et du peuple, le vin est l'un des vecteurs et des signes de cette communauté d'appartenance ainsi que de l'unité de la Nation. »


suma20_bonvin_01z.jpg

 

2-     Le vin comme art de vivre link  

 

« Le vin est depuis toujours une composante de la civilisation méditerranéenne et européenne. Elément de l’alimentation, fait culturel, religieux ou mythologique, il est associé à de nombreuses pratiques et représentations. La consommation de vins est courante en France depuis le moyen-âge, mais c’est au XVIIIe siècle que la viticulture française commence à se structurer et à se développer. Le XIXe siècle est considéré comme « l’âge d’or du vin », marqué par l’élaboration de techniques nouvelles, la progression constante et importante de la production et de la consommation, ainsi que par l’amélioration de la qualité, du stockage du commerce et de la distribution. Le vin devient alors plus que jamais un enjeu économique mais aussi une question culturelle, idéologique, politique, sanitaire, sociale et morale.


Parallèlement, les représentations de ce que l’on pourrait appeler « la pratique du vin » se multiplient, aussi diverses que les usages de la boisson et que les avis qu’elle suscite. Le XIXe siècle voit bien se développer de mauvaises « images » du vin, notamment en termes de conséquences sociales (le vin mauvais de l’alcoolique qui lui fait rater sa vie et l’empêche de travailler) et médicales (en lien avec les progrès de cette science et la naissance de la diététique). Mais c’est bien le vin comme art de vivre et de bien vivre qui domine largement l’imaginaire et les consciences. A la suite de la tradition rabelaisienne, le breuvage est associé aux arts, à la fête et à l’amitié, à la gastronomie (plus ou moins fine) et à la gourmandise qui n’est plus vraiment un péché. »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Philippe MARGOT 09/08/2014 08:42


En tant que bon vivant, je souhaite que la gourmandise soit rayée de cette liste, mais remplacée par la gloutonnerie
!

OLIVIER POULET 09/08/2014 00:21


Bon le vin est patrimoine national, c'est un bien culturel etc bref c'est une vache sacrée. Mais est-ce que cette carte permet de contourner la carte drogue donc santé publique donc restrictions
publicitaires à l'nitiative des hygiéniste de tous poils. L'ajout de l'articl dans la loi sur l'agriculture c'est bien mais ca sert à quoi, au final? Se faire plaisir? Quelque part c'est de
l'onanisme intellectuel

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents