Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 juin 2013 7 16 /06 /juin /2013 07:00

Je n’ai plus de goût à rien. Est-ce le temps pourri ou l’étrange parfum de pourri qui flotte à la Grande Maison depuis la révélation par un rapport d’inspection des quelque 10.000 euros mensuels, puisés dans nos «frais d’enquête» entre 2002 et 2004 par Claude Guéant, alors directeur du cabinet du ministre de l’Intérieur, le petit Duracell. Partagés entre la rogne et la grogne le petit peuple des flics se tamponnait que monsieur le grand serviteur de l’Etat ait abandonné sa soi-disant belle rigueur, qu’il ait transgressé la loi et volé la Sécurité sociale, ce qui les foutaient hors d’eux c’était que ce mec, un préfet en plus, un lèche-botte hautain, leur pique 240.000 euros pour sucrer des mecs de la Grande Maison qui ne tiraient pas comme eux le diable par la queue et qui se tenaient bien au chaud dans leur bureau. Ce qui les consolait un chouïa c’était que le système de défense du cardinal partait en charpie, qu’il allait se retrouver à poil dans le bureau d’un petit juge pour vendre ses salades pas fraîches. Pour qui, comme nous, connaissons toutes les ficelles pour bourrer le mou à cette engeance la suffisance et la morgue de Guéant nous stupéfie : comment être aussi con en avançant son système de défense pour justifier le paquet de liquide chez lui. Déjà laisser traîner autant de preuves chez soi même un petit loubard à capuche ne le ferait pas. Vraiment toute cette  « bande organisée » comme disent les juges du roman Tapie relevait plus des Pieds Nickelés que du gang des postiches. Bien évidemment les syndicats qui passaient leur temps à lécher le cul des susdit s’empressent de faire du zèle en demandant à Guéant de rendre « ces importantes sommes d'argent pour qu'elles soient redistribuées équitablement à tous les agents du ministère qui subissent depuis 2010 une baisse de leur pouvoir d'achat ». reste qu’entre 2002 et 2005, tout le monde a oublié que le Premier Ministre du petit énervé à la barbe de 3 jours c’était Jean-Pierre Raffarin qui s’est empressé de réagir en se déclarant surpris « Dès mai 2002, il était clair qu'il n'y avait pas de primes de cabinet dans la procédure d'Etat, a-t-il ajouté. Je ne connaissais pas les procédures internes au ministre de l'intérieur. [...] Si cela est vrai, confirmé, c'est en effet quelque chose de préoccupant. » Presqu’une raffarinade…


Que faire dans ce climat délétère ? Continuer à égrener mes souvenirs d’un temps dont tout le monde se fout ? La mort du gamin Clément Méric à 19 ans, au sortir d’une vente privée de la marque Fred Perry, par une bande de gros cons de skins, me chagrine mais n’arrive même pas à me mobiliser car l’extrême-gauche est tellement bornée, stupide et sans débouché qu’en définitive je pense de plus en plus à prendre la tangente, à laisser tomber. Pourquoi me cailler le lait, m’échiner, faire comme si tout ce bordel dépendait encore un peu de moi ? Signe que ça ne tourne pas très rond moi qui déteste le téléphone je me surprends à passer des heures à papoter avec mes nouvelles copines. Elles sont mon ballon d’oxygène car elles ne me prennent pas la tête. Je les écoute. Elles font la fête, me racontent leurs petites histoires, « T’as lu ce truc en Suède…

-         Non…

-         Les chauffeurs de train qui se mettent à porter des jupes à la place de pantalons depuis une semaine, pour dénoncer l'interdiction de mettre des shorts durant les mois d'été…

-         Ah, bon…

-         Réveille toi mon vieux ! Toi qui as fantasmé sur les suédoises, en Suède, il n'est pas rare que les températures estivales atteignent 35°C…

-         Oui ma poule !

-         Ne m’appelle pas ma poule !

-         Ne m’appelle pas mon vieux je pourrais être ton père…

-         Que tu es susceptible mon grand…

-         Et toi quand tu montes sur tes beaux ergots lorsque des petits rouleurs dans tes fêtes te prennent pour leur mère…

-         Tu charries !

-         Non c’est toi qui me l’as dit Gabrielle…

-         T’es sûr ?

-         Oui mais dis-moi elle a dit quoi la direction du rail suédois ?

-         Cool mon grand. Je te le donne en mille. Je te le lis « Notre politique est que vous devez être habillé de façon correcte et appropriée lorsque vous représentez Arriva, et cela signifie que vous devez porter des pantalons lorsque vous êtes un homme, et une jupe lorsque vous êtes une femme, mais en aucun cas des shorts », a martelé un porte-parole de la compagnie Arriva. « Mais si un homme préfère porter un vêtement de femme, par exemple une jupe, c'est OK. »

-         J’imagine Pepy le boss de la SNCF faire ce type de déclaration, ça jaserait dans les chaumières parisiennes…

-         Pourquoi, je ne comprends pas ?

-         T’en fais pas Gabrielle je t’expliquerai…

-         T’as qu’à me le dire tout de suite petit salaud je déteste attendre…

-         Je sais mais il n’empêche que tu attendras…

-         Sadique !

-         Oui Gabrielle je t’adore. Si tu veux nous déjeunons ensemble demain.

-         Satyre !

-         Donc à  demain…


2099444.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Roman
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents