Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 décembre 2014 7 21 /12 /décembre /2014 07:00

Saab900TurboBlk--1-.jpg

 

Quand on aime on ne compte pas, pince sans rire je le dis et le redis haut et fort à M, c’est ainsi que je l’appelle maintenant, pour moi le meilleur album de l’année c’est Chaleur Humaine de Christine & The Queens ! Je l’écoute en boucle en lisant et commentant dans la marge les rapports de ma fine équipe. Sur l’écran de mon IPhone un message de M s’affiche : « j’ai envie de bulles et de cigarettes… ». Je souris dans ma barbe de 3 jours en pensant « aujourd’hui c’est jour de fête ! » La surprise est enfin arrivée. J’appelle mon VTC. Cap sur le garage, je pianote sur l’écran tactile« M on se retrouve à notre bar préféré… » C’est simple comme l’amour : je saute sur toutes les occasions de satisfaire les désirs d’Émilie et, là, c’est le cas de le dire, c’en est une belle : une superbe Saab Turbo 16 S; 175 ch accélération 0-100 km / h 8,5 secondes, vitesse maximale 217 km/h, en état quasi-neuf. Elle appartenait à un vieil aristocrate de Lamorlaye qui la bichonnait et ne s’en servait que pour aller voir sa maîtresse à Chantilly. Lorsque j’allai conclure l'achat chez lui il m’expliqua qu’il avait horreur de conduire et qu’en conséquence il appointait un chauffeur pour sa Bentley, mais, comme celui-ci cafardait tout à son épouse, pour aller « sauter », ce fut son expression, la fougueuse Anastasia, ce cher homme partait à cheval au travers de la forêt jusqu’à un garage qu’il louait à Coye-la-Forêt. C’est là que son bijou l’attendait. « Mais pourquoi vous en séparez-vous ? » lui demandais-je. Sa réponse fut sans appel « Je ne bande plus ! » Il me servait un grand verre de Lagavulin. Je le payais en liquide et en petites coupures. Avant de prendre congé je risquai « Vous n’avez pas essayé le Viagra ? » Il hochait la tête « Bien sûr que oui mais ça me faisait un tel effet que je ne débandais pas. Vous me voyez rentrer retrouver ma sainte épouse avec une trique d’étalon ? » J’en convins mais je lui promis de lui faire parvenir la référence du Viagra Rouge link . Le vieux cabotin me tomba dans les bras en me murmurant « Vous êtes un très chic type mais je dois  vous avouer que je vais plutôt changer de maîtresse. Anastasia ne me fait plus bander, c’est ça la vérité… » Pour l’heure, moi, je bichais : M aurait pour la Noël la Saab de ses rêves.


Nos agents dormants au siège de l’UMP nous abreuvaient d’infos de première main que nous nous empressions de refiler à des journalistes sûrs. Dernière en date, le fou du Puy, selon Jérôme Lavrilleux, connaissait fort bien Bygmalion. L’ancien bras-droit de Jean-François Copé raconte avoir déjeuné avec le député de Haute-Loire le 26 février, soit la veille de la parution du Point révélant l’affaire Bygmalion. Celui-ci cherchait alors à le recruter « Il faut que tu lâches Copé, il ne survivra pas à l'affaire Bygmalion » sauf que ce déjeuner a eu lieu avant que l'affaire Bygmalion n'éclate. Affaire à suivre, même si le dénommé Lavrilleux ne porte pas Wauquiez dans son cœur puisque dans une interview au Point le 5 juin dernier, il présentait le nouveau secrétaire général de l'UMP comme « une raclure ». On s’aime toujours autant à l’UMP. Même que son tout nouveau président, toujours aussi délicat, s’est fendu sitôt son élection, d’un petit speech aux 80 salariés du parti : « Il faut donner un coup de jeune dans cette maison ! Il faut rajeunir l’accueil, avec des jeunes filles souriantes et avenantes… » Les titulaires, des vieilles de 50 ans, ont apprécié. Même que certaines ont pleuré sans même que le goujat ne s’en aperçoivent. Carla devrait se méfier. Même si elle se dit « bâtarde, maso, bourgeoise et énergumène et que le courage c'est l'affaire des peureux et des angoissés » les mauvaises langues font remarquer à l’UMP, et elles sont nombreuses, que puisque « son mari ne porte pas de pyjama » la Carla n’était pas à l’abri d’un coup de tabac. Et pendant ce temps-là la cour continuait de s’amuser, le fou du Puy a, selon Hughes Ancelin, le chef de cabinet de Frédéric Péchenard, le directeur-général du parti, fait mesurer les 2 pièces qu’il a dû occuper, près de l’ascenseur de service, après que « la coqueluche montée sur échasses » l’ai viré, pour lui prouver qu’il disposait de la même surface qu’elle.


J’étais arrivé dans le bas Montreuil où les petits pavillons sont maintenant investis par des couples bobos. Le garage faisait un peu tache mais ça devait réjouir la nouvelle population qui adore tant l’authentique. Il est vrai que Paul Doutreleau, mon petit garagiste, est plus vrai que nature avec sa salopette pleine de cambouis, on se demande bien pourquoi vu que maintenant les tires sont bourrées d’électronique, sa casquette et son mégot éteint collé aux lèvres. C’est un Paganini de la débrouille. Je lui avais fait installer dans la Saab 900, noire bien sûr, d’Émie un radiosat qui lui permettrait de téléphoner en mains libres et une installation Bose top niveau  pour la musique. Il me tendait une main indemne de toute salissure. Nous bavassions mais j’indiquai à Paul que, comme j’étais un peu charrette, nous ne pourrions pas aller au bistrot d’en face nous envoyer notre habituel pastis mais que je reviendrai très vite avec Émilie. Comme Paul n’aime pas qu’on chamboule ses habitudes j’ajoutai, pour le consoler, que ma très chère et tendre Émie rêvait de devenir garagiste et qu’elle serait ravie de le rencontrer. Il bougonnait en se déridant un peu « tu m’en diras tant ce doit être une sacré nana ! » Je ne le démentais pas et le félicitais pour son beau boulot en lui refilant une belle enveloppe. Le moulin de la Saab ronronnait de plaisir. Depuis l’habitacle j’appelais M pour lui indiquer que je serais à l’heure. Elle me répondait qu’elle avait une folle envie de brandade de morue. Ma réponse l’intriguait « tu vas pouvoir faire le tour de Paris pour dénicher ta brandade… » 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Roman
commenter cet article

commentaires

Aredius 21/12/2014 13:06


Carla est dans Le Parisien, Mélanchon est dans Closer. Ouf, une presse ouverte. Après notre François, Mélanchon. Closer le magazine à offrir en abonnement pour Nadau.


http://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2014/12/21/carla-donne-une-interview-avant-ses-vacances-de-neige-a-saint-yrieix/


Moi j'ai berthomeau.com à domicile !

Aredius 21/12/2014 10:53


Attention au viagra naturel ! un de nos présidentes en est mort 


http://lefenetrou.blogspot.fr/2014/12/la-cantharide-la-mouche-de-milan.html


Dernières nouvelles de la Sarkozy :


http://saintyrieixlaperche.wordpress.com/2014/12/20/daniel-boisserie-maire-de-st-yrieix-nous-nappliquerons-pas-de-quota-aux-candidats-skieurs/


Merci pour mon feuilleton du dimanche matin que je lis au son des cloches de Saint-Donatien.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents