Dimanche 19 août 2012 7 19 /08 /Août /2012 00:09

Après un mois  de juillet mouillé et plutôt frisquet au virage du 15 août nous avons basculé dans une vraie canicule surtout dans le grand Sud-Ouest. Les autorités sanitaires qui, au temps du Phœnix du Poitou, avec leur art consommé d’être toujours en retard d’une guerre, englués dans leurs procédures, avaient par leur inertie largement contribué à éclaircir les rangs des personnes âgées, nous balancent des conseils par la voie des ondes ou de la télé. Restez au frais et BOIRE.


Les gens du Sud le savent mieux que quiconque, tenir leur intérieur au frais, en tirant les volets, en retenant la fraîcheur de la nuit, est la règle de base. En effet, lors des pics de chaleur l’amplitude entre le jour et la nuit étant très faible si l’on trouver le repos il faut que la maison ne se transforme pas en four. Donc, si possible, restons au frais ou cherchons le frais là où il est. C’est plus simple à la campagne que dans les villes. Chez moi, au neuvième plein sud, sans vis-à-vis ça cogne dur. J’ai des stores, des ventilos, mais c’est chaud.


Alors boire !


De l’eau fraîche bien sûr, pas glacée, mais l’eau c’est fade et l’eau du robinet pas terrible, quand à l’eau en bouteilles on a vite fait d’épuiser le stock du magasin du coin. Alors boire oui mais aussi se désaltérer, se désoiffer.

 

Mes conseils :


1-      L’eau coupée de vin rouge avec une variante sympathique : mettre de la glace pilée dans votre vin rouge que vous choisirez fruité. À chacun ses proportions mais le vin doit rester largement minoritaire ;

boissons-007.JPG

2-     Le blanc limé bien connu : un blanc acidulé avec une bonne limonade artisanale ;

boissons-006.JPG

3-     Une bière tchèque Pilsner Urquell ou Budweiser qui ont une belle amertume désaltérante ;

Urquell.jpg

4-     Un vrai panaché : une larme de limonade dans une bière blonde artisanale (on en trouve de plus en plus comme la Mystic au chanvre)

bouteille-biere-natural-mystick.jpg

5-     Un granité au vin rouge ou avec un vin à bulles… apporte le plaisir d’un sorbet et la fraîcheur d’une boisson ;

granite-dossier.jpg

6-     Café ou thé glacé fait maison, là-aussi le mieux est de rajouter de la glace pilée pour frapper le café ou le thé.

boissons-010.JPG

7-     Le citron vert pressé : pour le sucrer ajouter une larme de Cointreau.


8-    L’orange pressée : avec une larme de rhum blanc agricole.


9-     Cocktail orange-citron-pamplemousse : toujours avec un soupçon d’alcool blanc pour donner une petite pointe de peps !

photorhum.JPG

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : berthomeau
Ecrire un commentaire - Voir les 5 commentaires
Retour à l'accueil

Commentaires

Peut-être faudrait-il un peu plus de modestie dans les réponses et le propos. A force de donner - ou de vouloir en donner - des idées sur tout, est-ce quel le propos n'est pas quelque peu atténué ?

Commentaire n°1 posté par Feuilly le 19/08/2012 à 00h55

Oui j'ai été discourtois car lorsqu'on ferme les commentaires c'est qu'on ne souhaite pas que la réponse soit publiée. Et pourquoi ? Tout bêtement parce que c'est un jeu concours qui amuse certains lecteurs qui souhaitent aussi gagner quelques flacons. Il ne s'agit pas de connaissances mais de faire relire des vieilles chroniques par des nouveaux lecteurs et les réponses sont à l'intérieur. Point c'est tout. En l'occurence la chronique sur Boulin n'était pas de moi mais d'un universitaire bordelais à qui  j'avais demandé l'autorisation de publication ( ce que ne font pas forcément ceux qui pompent les chroniques des autres sans mettre un quelconque lien sur le texte original);

le jeu de piste grâce aux mots clés qui permettent de retrouver les chroniques n'est qu'un jeu et non une interrogation écrite d'un quelconque professeur.

Si j'ai indiqué sèchement que la réponse était fausse, et elle l'est, c'est pour que les lecteurs ne soient pas "enduit" en erreur.

Désolé mai je ne vois pas ce que la modestie vient faire dans cette affaire et dans cette petite affaire je n'avance pas la queue d'une idée je fais jouer des gens qui aiment jouer... La règle du concours a été indiquée dès l'origine et tout le monde la respecte sauf vous M.Feuilly voilà c'est dit...

Réponse de JACQUES BERTHOMEAU le 19/08/2012 à 09h21

Bonjour, Lorsque j'entends tous les conseils aux personnes dites "âgées", ne pas sortir au soleil, boire abondamment de l'eau... je me rends compte que j'ai tout faux, je fais presque tous les jours mes 20/25 km de pistes en VTT, de bonne heure le matin, nous avions vendredi dernier 12 personnes à table à midi et j'ai fait une belle grillade de costelous de porc, pour certains c'était la finition au miel, ça m'a pris 1h30 en plein cagnard, je bois du vin coupé d'eau avec des glaçons et je suis né en 1934.!!

Commentaire n°2 posté par clavel le 19/08/2012 à 10h59

1) Tout d'abord comme je n'ai absolument pas répondu au jeu dans quelque espoir de gagner quoi que ce soit.

2) Je ne connaissais absolument pas l'intention de faire relire des chroniques.

3) J'ai bien lu la chronique concernée, mais elle est inexacte, je crois, ou à tout le moins mal sourcée, parce que, comme je l'indique dans ma réponse (déjà publiée sur le blog) Robert Boulin a eu quatre suppléants et non trois, dont le premier fût bien André Lathière, remplacé après son décès par Jacques Boyer-Andrivet. Vinrent ensuite Bertrand des Garets puis Gérard César qui devint sénateur.

Commentaire n°3 posté par Feuilly le 19/08/2012 à 11h16

Si c'est mal sourcé lire la chronique et s'dresser au Pr Bonnin pas à moi qui ne suis pas loin s'en faut quelqu'un qui sait tout mais qui cite ses sources et qui ne pompe pas les  autres sans mettre de lien

http://www.berthomeau.com/article-robert-boulin-dans-son-fief-viticole-de-libourne-le-labour-du-terroir-par-un-parachute--42722570.html

Franchement vous êtes de mauvaise foi : les commentaires sont bloqués sur le jeu et je ne vous soupçonne pas de jouer pour gagner je vous demande de ne pas perturber le jeu en postant des réponses sous d'autres chroniques. Est-ce clair ? Laissez les lecteurs prendre le plaisir là où ils le trouvent... 

Réponse de JACQUES BERTHOMEAU le 19/08/2012 à 11h24

Tè, ça c’est bien du Berthomeau tout craché : « ... une bière tchèque, Pilsner Urquell ou Budweiser .... ». La première, littéralement « source d’origine de Pilzn » est on ne peut plus tchèque. L’autre .... aussi, même si pour la grande majorité des lecteurs ç’est la plus américaine et la plus dégeu des bières peu alcoolisées du continent nord-am. Même la Heineken est moins pourrie ! Mais Budweiser désigne avant tout deux bières bohémiennes et la dispute sur leur nom remonte au 19ème siècle. Bien joué !

Commentaire n°4 posté par Luc Charlier le 23/08/2012 à 09h20

je signale à Léon que je ne bois que de la Budweiser tchèque que l'on trouve facilement à Paris

Réponse de JACQUES BERTHOMEAU le 23/08/2012 à 09h22

Ledit Léon s’en doutait. Il admire le « flou artistique » laissé sur le sujet.

D’où le « bien joué ».

Commentaire n°5 posté par Luc Charlier le 23/08/2012 à 11h17

Articles récents

Liste complète

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés