Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
1 mai 2011 7 01 /05 /mai /2011 00:09

etrangere13-10439766vcqrl.jpg

Le dimanche sur mon Espace de liberté c’est sujet libre car il n’y a pas que le vin dans la vie, la mienne surtout. Nous sommes le Premier Mai, j’aurais pu chroniquer sur le muguet ou la fête du Travail ou les deux. Si j’ai choisi d’écrire quelques lignes à propos de cette phrase, celle d’un père à sa fille, c’est qu’en ce moment dans ce que l’on qualifie de « printemps arabe » les femmes, les jeunes femmes tout particulièrement, jouent un rôle important. Comme le déclare à Benghazi Alea Buzgheiba, 18 ans, l’une des créatrices de l’association des Nièces de Mokhtar (le héros de la lutte contre le colonisateur italien) « Pour les garçons et les filles, la liberté a le même goût, mais c’est encore meilleur pour nous ! »  Les femmes de Tunisie, d’Egypte, de Lybie, du Yémen sont les postes avancés contre les traditions religieuses oppressives. Lors de mon séjour à Constantine, où à l’Université j’ai assisté aux premiers affrontements entre les conservateurs et les progressistes, les femmes étaient en première ligne et j’ai toujours pensé depuis qu’elles étaient celles par qui la liberté triompherait.  etrangere02-10439751xnstm2.jpg

Umay est frêle. Umay est turque. Elle est née en Allemagne. Umay fuit son mari pour échapper à sa férule, ses coups, ses quasi-viols, quitte Istambul et se réfugie auprès de ses parents à Berlin en Allemagne. Elle tire derrière elle son fils au regard tendre qui la suit dans une absolue confiance. Son père, d’apparence bonasse et ouvert, vit l’évènement comme un déshonneur. La mère est soumise. Son frère aîné bestial et brutal. Umay qui recherchait la protection se heurte à la violence, à la bêtise et à la sauvagerie d’un clan qui veut rendre l’enfant à son père. Hormis la phrase de mon titre il en est une autre qui, moi qui suis père, c’est celle où le père, avant de claquer la porte au nez d’Umay, déclare « Tu es l’échec de ma vie ». Le film L’étrangère est l’œuvre de Feo Aladag, une femme dont c’est le premier long métrage. Loin des gloses de certains intellectuels, toujours partant pour fermer les yeux sur la souffrance extrême des faibles au nom du respect des religions, les images de ce film sont d’une étonnante simplicité et d’une absolue sincérité. On suit avec douleur le calvaire de ce bout de femme digne, tenace, fidèle à son amour familial, prête à tout sauf à baisser la tête et à se soumettre. Si vous le pouvez, allez voir ce très beau film.

etrangere10-10439756fvkbk1.jpg 

Mais où est Dieu dans tout cela ? Il ne règne ici que par son absence. Religion avilie, instrument d’oppression entre les mains des mâles. Le combat est rude. Nous ne devons pas fermer les yeux, nous laver lâchement les mains car comme le dit Dina Gamil « Il y a tout un conditionnement, intellectuel, psychologique et religieux qui sous-tend les discriminations à l’égard des femmes. Faire évoluer ces préjugés, ce sera beaucoup plus difficile que de faire tomber Moubarak. » Et pendant ce temps-là sur nos écrans des « maîtres à penser autoproclamés » abreuvent le peuple de leurs minables controverses sur nos soucis face à des dangers, des menaces, à un trop plein  de ces émigrés qui passent l’aspirateur dans mon bureau. L’oppression religieuse, quelle que soit la religion, c’est l’assujettissement, le genou qui fait la génuflexion, le bras qui frappe, le triomphe de l’obscurantisme. Moi je suis avec toutes les Umay de la Terre, bien résolu à ce que la barbarie des mâles sous des tabous religieux ou toute autre tradition soit éradiquée et que la liberté ouvre aux femmes aussi bien dans l’espace public que dans l’espace privé le droit de vivre leur vie comme elles l’entendent.

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

laurentg 05/05/2011 14:22



Beaucoup aimé ce film ...


Moins "où va la nuit", qui narre aussi la vengeance d'une femme battue.



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents