Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 00:09

fesses

 

La formule est de Marcel Duchamp et elle me va bien au teint. Comme l’expliquent l’auteur du charmant livre Les plus belles fesses du Louvre « quel que soit le nom que l’on donne à celui qui regarde, c’est l’exercice de son  regard qui lui permettra de trouver le mode par lequel l’œuvre le touchera. »


C’est une quête essentielle, vitale, elle me construit.


« C’est ce que je trouve qui m’apprend ce que je cherche » résume en 1934 le peintre Pierre Soulages.


« En prenant conscience de la singularité de mon regard, je le libère. Ainsi : je regarde donc je suis. » Bruno de Baecque in Les plus belles fesses du Louvre.


fesses2

Les croquis sont de Joëlle Jollivet

 

« Souvenons-nous avec quelle tendresse le représentant en parapluies, joué par Jean-Pierre Marielle dans le film Les Galettes de Pont-Aven dit à sa jeune maîtresse : « Je vais peindre ton cul, ton cul surtout… Montre-le-moi bien. Là. Cambre-toi, tends-le bien vers moi. Oh ! comme il est beau. On dirait un Courbet dis donc »


Le même Marielle, dans son livre Le Grand n’importe quoi, écrit « Regarder est mon activité favorite, je peux rester des heures à une terrasse, devant un verre vide, à observer les démarches, les visages, les vêtements. Je laisse filer mon imagination, leur invente des vies, des amours, des chagrins, leur prête des caractères et des intentions. Parfois, cela servira pour jeter les fondations d’un rôle ; souvent, c’est un plaisir qui honore sa vocation, il est gratuit. »


« Regarder prend du temps, car l’opération se fait en plusieurs couches, en laissant ou non un délai de séchage entre deux visions, couches, en laissant ou non un délai de séchage entre deux visions. C’est en regardant encore et encore que la joie du regard peut venir. » Bruno de Baecque.


Catherine Ringer chante cette joie dans la chanson « Alors c’est quoi » soutenue par la guitare de Fred Chichin dans l’album Cool Frénésie (2000)

 


LES GALETTES DE PONT AVEN EXTRAIT par Kezny35

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

patrick axelroud 17/03/2014 18:33


Tout comme J.P.MARIELLE je n'aime rien que zieuter les bals populaires, les kermesses , les fêtes de villages ou ,en observant les participants, ces dames, ces demoiselles, les couples les
parents avec enfants permettent de laisser vagabonder son imagination ou de jouer à Sherlock HOLMES en devinant les secrets des uns et des autres.


Mais mon vrai truc c'est d'être RETROVOYEUR.Seul dans votre ouature (n'est ce pas Monsieur CALVET ?) et dans un embouteillage ou un bouchon, regardez dans votre retroviseur, avec un peu
d'attention vous vous retrouverez "dans" le véhicule qui vous suit et regardez devant vous ,vous ne pouvez voir si celui qui vous précède vous regarde ! Alors, la encore l'imagination peut s'en
donner à coeur joie. A vous de faire attention, à présent, je suis peut être dans le vehicule qui est devant vous et qui traine, qui traine... Le Taulier aidant, le Taulier voulant, peut être
bientôt une chronique sur ce sujet.... si j'ai encore tous mes points et n'ai pas perdu mons permis.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents