Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 octobre 2014 3 29 /10 /octobre /2014 08:43

Moi aussi je proteste en tant que chroniqueur :


vinaigre.jpg

 

-        Contre l’emploi du mot acescence plutôt que vin piqué qui me rappelle le goût de celui  de mon pépé Louis pur noah...


Acescence : défaut d’un vin caractérisé par un taux trop élevé d’acétate d’éthyle. Cet ester se forme sous l’action des bactéries acétiques qui dégradent l’alcool (éthanol) contenu dans un vin. Communément, on parle alors de vin « piqué », c'est-à-dire d’un vin qui se transforme en vinaigre (chimiquement l’acide acétique). Une teneur anormalement élevée de cet acide acétique, que l’on détecte aisément au plan aromatique sous sa forme évaporée (acidité volatile), rend le vin impropre à sa commercialisation et à sa consommation.


-        Contre le fait d’avoir boudé l’excellente tourte sucrée aux blettes de la maman de Jane link Si vous souhaitez comme moi l’extension du domaine du vin il faut que vous leviez le nez de votre verre. D’ailleurs cette chronique vantait l’excellent rosé le Sot de l’ange issu du cépage grolleau.


tourte310525378 1465043087081127 7686247933584999280 n

 

-        Contre préventivement votre désintérêt de ma chronique du jour vantant les terroirs bretons.


Alors pour lutter contre l’inculture, celle de la non-lecture de livres, de roman, je cite Aurélien Bellanger auteur de « l'Aménagement du territoire », un roman sur cette belle invention qu'est la France que je lis en ce moment :


amenagement.jpg

 

Question : Vous montrez que la Bretagne est un casse-tête historique et politique.


Aurélien Bellanger « C’est très mystérieux, la Bretagne. La réussite de De Gaulle, c’est d’avoir sorti la Bretagne de la misère. Dans le livre, je cite Debré qui dit à De Gaulle: «Si vous rattachez la Loire-Atlantique à la Bretagne, vous faites un crime.» Paul Delouvrier, le père des villes nouvelles, voulait s’occuper de la Bretagne. Mais Debré avait refusé. La Bretagne est française depuis 500 ans, personne ne prend l’hypothèse de l’indépendance au sérieux, mais ça reste un dossier sensible. Il n’y a qu’à voir l’embarras pendant la réforme des régions.

 

J’aime bien l’idée que, de Colbert à Jean-Marc Ayrault, il y une vieille tradition d’Etat selon laquelle on ne touche pas à la Bretagne. Comme si c’était une question qui concernait la nature même de la France. Les militants bretons se fondent sur des vieux textes de loi, d’avant la Révolution. Quand j’ai vu les Bonnets rouges, je me suis fait la réflexion que cette union entre les petits patrons et ouvriers, on la comprend difficilement ailleurs. »

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents