Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 novembre 2011 7 20 /11 /novembre /2011 00:09

Leader-Price-002.JPGComme j’y étais invité, sur le coup de midi mardi, je suis allé à la dégustation du beaujolais nouveau de Dominique Piron, assemblé avec Jean-Pierre Coffe pour Leader Price au restaurant Mon Vieil Ami, en l’Île Saint Louis. Il était écrit sur l’invitation que c’était autour de délicieux plats lyonnais... et en musique, grâce à l’accordéoniste Roland Romanelli...

 

Moi j’aime bien Dominique Piron et déjà l’an dernier j’avais salué son initiative pour promouvoir du bon Beaujolais Nouveau vendu par Leader Price. Pour moi c’est clair tout ce qui concourt à redonner au Beaujolais, et au Nouveau qui fut un beau temps fort de la convivialité festive, me va. Tout le reste n’est que littérature, parti-pris et petites chapelles d’excommunicateurs qui se disent buveurs. J’affirme qu’on peut aimer le Beaujolais de JP Brun, de l’ami Cyril Alonso, et de quelques bons vignerons du cru, et ne pas mettre au piquet le Nouveau de Leader Price assemblé par JP Coffe.

 

Je sais que Coffe « exaspère » la blogosphère et sur mon espace de liberté je ne l’ai pas ménagé. Ceci écrit c’est la vie que l’on vit. Le Nouveau de Coffe était de très bonne facture, joyeux, j’ose même écrire originel. Ne jamais jeter le bébé avec l’eau du bain et relire ma chronique de jeudi  link le monde du vin ce sont de belles et jolies bouteilles mais aussi des cols qui permettent de mettre en marché des volumes. La GD est faite pour cela alors lorsqu’elle le fait bien je ne vois pas au nom de quoi il faut lui cracher dessus.

L’an dernier Leader Price avait vendu 27000 bouteilles de BN, cette année les commandes sont en hausse : 30 000 bouteilles dont 6000 partiront à l’export principalement chez nos amis belges. Le prix de vente en magasin 3,95 €.

 

Vous allez me dire que je vous ai embarqué sur une fausse piste avec le titre de ma chronique puisque je vous parle du BN de papy  Coffe. J’en conviens mais si vous avez été attentif à mon entame : le mâchon, fort bon d’ailleurs, était en musique avec Roland Romanelli l’accompagnateur de Barbara. Il y était en compagnie de Rébecca sa muse chanteuse avec qui il produit un spectacle « Barbara 20 ans d’amour » au théâtre Hébertot 7 bis Bd des Batignolles dans le XVIIe à Paris http://www.caspevi.com/barbara-20-ans-damour/


« Vingt ans…Elle a eu le temps de m’apprendre ce qu’est la vie, la musique, l’amour…

Ce spectacle, je le lui devais; il est le reflet de ce que j’ai vécu auprès d’elle : ses colères, ses joies, ses éclats de rire… son professionnalisme, sa mauvaise foi aussi, son côté exclusif… et son amour pour ce métier qui était toute sa vie. 

Il est aussi ma plus belle récompense, et je le vis avec sincérité, avec amour et respect, en compagnie de Rébecca, la partenaire que j’ai choisie, et avec qui j’ai parfois la troublante impression de revivre certaines situations, certaines ambiances dont était tissée notre complicité, tant artistique qu’amoureuse… 

Mon espoir est de donner à vivre au public à travers ses chansons, ces instants si intenses où l’on apprend la vie, et de graver dans la mémoire des jeunes, présents, passés et à venir, ce nom d’un monstre sacré qui pour moi ne s’éteindra jamais, BARBARA. »


Roland ROMANELLI

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

marie 21/11/2011 00:11


l'article sur le BJ était surprenant, mais pour BARBARA,la gorge encore serrée de l'avoir écoutée : MERCI,que celà, MERCI;:MARIE.

Michel Smith 20/11/2011 08:53


Petit veinard. Moi aussi j'étais invité dans ce restau sympa de l'Ile Saint Louis. Mais tu ne nous dit pas si le Coffe était bien là ?

Jean Pierre Glorieux 20/11/2011 05:51


 


On ne m a jamais restitué ce magnique portrait de Barbara par Valérie LEHOUX ,belle plume à Télérama (rubrique chansons)

Barbara
Portrait en clair-obscur
de Valérie Lehoux /Editions Fayard
Parution :   Septembre 2007

résumé du livre

".....Par sa construction mi-chronologique, mi-thématique et ses anecdotes, cet ouvrage tente de dévoiler une femme qui s'est toujours protégée des journalistes et des curieux. Il apparaît
clairement que Barbara fut une grande blessée. Guidée toute sa vie par une seule obsession, quasiment thérapeutique, celle de chanter."

On y découvre ce qu elle a pu faire subir à ses musiciens, arrangeurs et autres collaborateurs ,sa proximité avec Depardieu ,ses sautes d humeur et son regard sur l'Humain.

  Fort bel ouvrage qui justifie sa............. disparition de mes rayonnages !


ce lien pour élargir l horizon >>>


http://francois.faurant.free.fr/v_lehoux/barbara_clair_obscur.html

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents