Jeudi 29 décembre 2011 4 29 /12 /Déc /2011 00:09

Les Français dit-on sont très attachés à leur terroir d’origine ? Dans leur tête oui mais dans leurs actes de consommateurs c’est une autre histoire. La mode est au « achetez français ! » et nos candidats en campagne veulent réindustrialiser notre vieux pays et de les voir battre les zones industrielles, charlotte sur la tête, l'air inspiré, cernés de blouses blanches. L’industrie est synonyme de haute technologie alors que les usines alimentaires ça fait trop mal bouffe. Cachez-moi la choucroute en boîte ou le plat cuisiné surgelé, même que chez Leader Price y z’ont sorti papy Coffe de son coffre à vieilleries. Bien sûr, nous voyons tout en grand en France et nos malheureuses PMI et PME, chantées, louées pour leur accroche aux pays profonds sont comme les fonds de sauce destinées à lier les discours de nos candidats.  

 

Donc en ce temps de fête où l’on nous rebat les oreilles des douceurs de nos belles provinces, à la manière d’un Jean-Pierre Pernaut, tendance Houellebecq, je vais vous chanter l’une des nombreuses friandises auxquelles est accolé le nom d’un lieu. Ainsi, les Bêtises de Cambrai, les Madeleines de Commercy, le nougat de Montélimar, les calissons d’Aix, les berlingots de Carpentras, l’Angélique de Niort, les fruits confits d’Apt et beaucoup d’autres qui exhument de l’oubli des cités de nos provinces englouties.

photoMG3.jpg 

Comme nous sommes en fin d’année j’ai bien sûr choisi une friandise très courrue : les marrons glacés. Eux aussi sont nés quelques parts, à Privas, en Ardèche, plus précisément dans le Vivarais, par l’entremise d’un entrepreneur Clément Faugier qui « suite à la fameuse crise de la soie qui avait réduit un grand nombre d’ouvriers au chômage en Ardèche, en 1882, fonda son entreprise et redonna un nouvel espoir » au pays. Exporter ! Clément Faugier fit voyager le marron glacé jusqu’à Zanzibar et en rentrant, constatant qu’il avait bien supporté l’épreuve du dépaysement, des fortes variations de climat, pu se lancer dans le commerce hors l’étroit pays. Bien plus tard, la crème de marrons Faugier accompagna Paul-Emile Victor en Terre-Adélie. 

photoMG2.jpg

Cependant il me faut lever un mystère du vocabulaire : le marron est-il une châtaigne ou inversement ? Marronnier des villes ou châtaignier des champs. En fait le marron est une châtaigne même si c’est lui qui tient pourtant le haut du pavé : marrons glacés, dinde aux marrons, purée de marrons, hormis sur les grands boulevards où le marron chaud s’adresse plutôt au populo. La châtaigne est tout de même princesse Corse : farine, gâteau et maintenant la Pietra, une bière très populaire. Le marron a-t-il conquis sa position par la force puisque dans le langage populaire donner un gnon c’est un placer un marron ? Plus sérieusement le marron est la couleur de la peau de la châtaigne, et est une couleur tout court. Être marron n’est non plus pas très agréable. Quoi qu’il en soit tous deux ont adopté la devise des ducs d'Orléans « Qui s’y frotte s’y pique ! » forts de leur bogue hérisson.

photoMG1.jpg

 

Deux questions pour la fin : comment un marron devient-il glacé ?

Buoux-079.JPG

 

Et d’où vient aujourd’hui le marron qui va être glacé ?

 

La récolte mondiale de châtaignes est d’environ 1 million de tonnes (FAO 2002).

 

La production française, localisée principalement en Ardèche (26%), en Dordogne et dans le Var, est environ de 12 000 tonnes par an (en 2004, contre 110 000 tonnes en 19457). Cette production ne couvrant pas l'ensemble des besoins nationaux, principalement pour certains produits transformés, la France importe de 13 000 à 14 000 tonnes alors qu'elle exporte près de 2 000 tonnes.

 

En 2006, l'INAO a reconnu l'AOC Châtaigne de l'Ardèche. Un hectare de châtaigniers peut produire de 1 à 4 tonnes de châtaignes par an (selon les variétés) négociable en 2009 par le producteur entre 1 euros et 2,5 euros/kg (selon les variétés).

Production annuelle de châtaignes (en tonnes)

 

Données de FAOSTAT (FAO)

 

Pays      2003      2004

 

Chine                 715 000                69 %      715 000                69 %

Corée du Sud     72 405   7 %         72 405   7 %

Italie                     50 000   5 %         50 000   5 %

Turquie                48 000   5 %         48 000   5 %

Bolivie                 35 000   3 %         35 000   3 %

Portugal              32 856   3 %         33 000   3 %

Japon                  25 100   2 %         25 100   2 %

Russie                 17 000   2 %         17 000   2 %

Grèce                  12 000   1 %         12 000   1 %

France                 10 118   1 %         11 000   1 %

Autres pays         24 022   2 %         24 238   2 %

 

Total                      1 041 501             100 %    1 042 743             100 %

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : Billet
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Articles récents

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés