Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
11 juin 2013 2 11 /06 /juin /2013 11:00

Suivre sur Twitter des comptes, qui ne se contentent pas de pépier ou  de se chatouiller le nombril, permet de se tenir informer sur ce qui se passe en notre monde mondialisée. Celui de Marc André Gagnon @vinquebec entre  dans cette catégorie pertinente.

 

Hier, en consultant le fil Twitter je tombe sur  Du vin du resto à la maison : l’industrie applaudit. Je clique sur le lien et je lis l’article de Jean-Luc Lavallée Agence QMI publié le 7 juin 2013.

 

« L’organisme Éduc’alcool et les restaurateurs applaudissent le gouvernement Marois qui va autoriser sous peu les clients à ramener une bouteille de vin du resto à la maison, mais ils restent sur leur appétit.


Le ministre des Finances, Nicolas Marceau, a confirmé jeudi qu’il avait l’intention de donner suite à la proposition des libéraux en acceptant un amendement tardif au projet de loi 25 sur les mesures budgétaires, qui sera vraisemblablement adopté la semaine prochaine.


«Cette mesure qui consisterait à boucher les bouteilles et à pouvoir les rapporter à la maison quand on est au restaurant, c’est une idée que je trouve judicieuse», a-t-il déclaré.

 

L’Association des restaurateurs du Québec (ARQ) a d’abord salué l’intention d’aller de l’avant, ce qu’elle réclame depuis au moins 15 ans. «C’est un exercice logique et de facilitation pour tout le monde, parce qu’on s’enfarge dans les fleurs du tapis depuis trop longtemps», a réagi François Meunier, de l’ARQ. » la suite ICI link

 

Moi je trouve ça très drôle car ici c’est possible mais peu de restaurateurs proposent cette possibilité à leurs clients pour des raisons que j’ai toujours eues du mal à comprendre. Au restaurant Les Climats link c’est possible, ce qui permet de commander de belles bouteilles lorsqu’on n’est que deux et de les rapporter discrètement chez soi.


photo137.JPG

Partager cet article
Repost0

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents

  • L’ÉCHALIER
    Henry Pierre Troussicot L’échalier, petite barrière fixe, dans une haie, entre deux champs, permettant d’aller de l’un à l’autre. Combien de gars de ferme ont fait sauter les échaliers aux filles en les empoignant par la taille, pour aller danser ou autres...
  • Un dimanche ordinaire au Bourg-Pailler…
    Le dimanche au Bourg-Pailler c’était les habits du dimanche pour aller à la grand-messe de 10 heures. Au Bourg-Pailler, la tante Valentine, était le maître des horloges, elle rappelait tout le monde à l’ordre avec une injonction ritournelle « ça monte...
  • Je m’insurge l’âne bâté n’est pas stupide…
    Rien ne vaut l’expérience, les grands auteurs cités plus bas, n’ont jamais mené de leur vie un âne bâté, moi si pendant 8 jours dans les Cévennes sur le sentier Stevenson, c’était une ânesse, et je peux affirmer qu’elle était bien plus intelligente, plus...
  • Des chocolats pour le directeur, et un ascenseur pour... Par Slawomir Mrozek
    Une couverture illustrée par un dessin de CHAVAL. « Des chocolats pour le directeur, comme son titre l'indique, est un petit cadeau à déguster : cet ensemble de courtes nouvelles, composées pour la plupart dans les années 1960, paraît à l'occasion des...
  • Existait-il au département soviétique de la CIA des responsables de la pomme de terre ? Viatcheslav PIETSOUKH
    « Dites, Lev Borissovitch, ne pensez-vous pas qu’il puisse y avoir, au département soviétique de la CIA, des responsables des pommes de terre, c’est-à-dire des agents spéciaux de l’impérialisme chargés de veiller à ce qu’on ne trouve que très irrégulièrement...