Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 mai 2013 6 18 /05 /mai /2013 11:00

325.jpg

 

Chroniquer sur le lait pour bébé sur un lieu dédié au vin devrait plaire aux hygiénistes qui n’aiment rien tant que nous chercher des poux dans la tête. 3 raisons à l’intérêt de votre Taulier :


-          Ses vaches bien sûr, elles sont auvergnates en ce moment et pourquoi leur bon lait n’irait pas nourrir les petits Chinois ?


-          La Chine bien sûr qui exerce une force d’attraction phénoménale sur les matières premières alimentaires (voir l’histoire du blé Udon au Japon link


-         Le rationnement qui, imaginez un instant, s’il touchait le petit peuple des pousseurs de poussettes de notre beau pays qui fait tant d’enfants, provoquerait des émeutes dans les pharmacies et je vous fiche mon billet que JF Copé réclamerait la démission d’une flopée de Ministres du Gouvernement, dont le mien, François Fillon, plus modéré, se contenterait de demander que l’on rechercha les responsables de ce scénario digne des Pays de l’Est. Quant au Merluchon, pour une fois au ton juste, en appellerait à Mendès-France le père du lait dans les écoles. J’ignore les braiements de la Marine pour privilégier la réaction des Verts qui en appelleraient au patriotisme des vaches bios. Reste François Bayrou qui, en bon centriste, avant de prendre position irait consulter le mandarin Raffarin le plus chinois des Poitevins.


Je plaisante mais c’est pour tenter de vous faire, de nous faire, prendre conscience de l’énormité des enjeux alimentaires auxquels nous sommes, et nous allons l’être de plus en plus confrontés. Dans un pays où nos dirigeants cherchent désespérément à relancer la croissance il serait important, puisque les quotas laitiers vont disparaître en 2015, d’anticiper et d’investir dans les outils de valorisation du lait que nous produisons. C’est stratégique et il nous faut, si nous voulons être dans le jeu, dépasser les discours convenus trop hexagonaux. Oui, faire des choix difficiles mais vitaux, pas simple mais ça vaut beaucoup plus que les discours volontaristes.


Bref, je ne vais pas vous prendre la tête, ni vous cailler le lait braves buveurs et buveuses de vin, mais notre incapacité française à choisir et à agir lorsqu’il est temps prend des tournures inquiétantes.


Merci à Magalie l'ambassadrice des fromages français chez nos voisins belges, néelandais et anglais, qui m'a refilé le tuyau : elle est Fromi, Fromi, dable link 

 

Voici résumé les faits :


Les marques étrangères de lait en poudre pour bébé sont extrêmement populaires en Chine, après quelques grands scandales liés au lait en poudre produit par des entreprises nationales. Le marché chinois représente un chiffre d’affaires d’environ 11 milliards de dollars par an (8,4 milliards d’euros).


« Cette demande en hausse est exploitée par certains Néerlandais, qui y ont vu une opportunité de gagner énormément d'argent. Ils achètent autant de lait en poudre que possible dans les supermarchés pour ensuite les acheminer vers la Chine, où il peut être revendu à un prix deux fois plus élevé qu'aux Pays-Bas.


Les exportations néerlandaises de produits d'alimentation pour les bébés vers la Chine étaient de 190 M€ en 2009. Elles se sont établies à 520 M€ en 2012.


Le phénomène a également touché d'autres pays d'Europe, comme l'Allemagne et le Royaume-Uni, et l'Australie, où les ventes ont également dû être limitées. »


« Outre-Manche,  les stocks de lait en poudre dans les grandes surfaces diminuent depuis le début du mois. Plusieurs producteurs de lait en poudre - dont le français Danone - ont demandé aux chaînes de supermarchés de limiter la vente de leurs boîtes à deux unités par personne. En effet, une filière parallèle exporte massivement le lait en poudre vers la Chine. » Selon Danone, les seules familles chinoises qui font des stocks pour leur famille éloignée ne sont pas uniquement responsables, il y a aussi la vente illégale sur internet.


« Les pharmacies parisiennes prises d’assaut. Pour se rendre compte de cette razzia sur le lait, il suffit d’entrer dans une pharmacie parisienne des quartiers touristiques: les touristes chinois viennent en groupe y faire leurs emplettes. A tel point que toutes les pharmacies ont maintenant leur employée parlant couramment le chinois. «Les touristes chinois achètent tout le temps du lait en poudre, témoigne Glwadys, pharmacienne près des Grands magasins. En moyenne, ils en prennent quatre pots par personne et nous avons dû augmenter les quantités disponibles en rayon. Par rapport à l’année dernière, nous avons presque doublé nos approvisionnements.»


« Pas de rationnement en France, mais de possibles «arbitrages» Pour les Chinois qui n’ont pas la possibilité d’acheter leur lait dans les pharmacies européennes, la solution pour ne pas risquer d’empoisonner leur bébé est de s’en remettre aux produits importés. Et toute une industrie est en train de muter à cause de cette demande exponentielle. Ainsi, à Carhaix, en Bretagne, le troisième producteur chinois de lait en poudre pour bébés, la marque Synutra, va créer une usine de séchage en partenariat avec la première coopérative française, Sodiaal. 90 millions d’euros en échange de 288 millions de litres de lait par an. »


Les autorités chinoises, notamment à Pékin, ont décidé d'interdire depuis le 1er avril la vente internet de ce produit de tous les jours transformé en mine d'or pour les trafiquants » ICI Beijing Evening News.link

 

LIRE :  

Le lait en poudre est-il en train de devenir le nouvel or blanc?link

Royaume-Uni : le lait en poudre rationné après un trafic avec la Chine link

Pays-Bas : les trafiquants chinois dévalisent les rayons de lait en poudrelink

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

luc charlier 18/05/2013 13:29


Qu'ils fassent comme certaines stars du piano (gatsronomique), qu'ils s'adressent à Nestlé. Un peu d'info: http://coumemajou.jimdo.com/2013/05/12/babynes-jusqu-à-l-écoeurement/


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents