Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
16 mars 2010 2 16 /03 /mars /2010 00:09

Anne-Laurence fut pour d’abord pour moi, si elle me permet ce raccourci, « Rouge, Blanc, Bulles... » son blog qu’elle me présentait sitôt né. Belle plume, précise, pertinente, sensible, et je dois l’avouer avec une approche du vin qui est mienne, le professionnalisme en plus : « Il y a les vins qu'on a envie d'aimer parce qu'on aime les hommes (et les femmes!) qui les ont faits. Il y a les vins qu'on a envie d'aimer pour l'endroit où ils sont produits et la beauté du métier. Il y a ceux qu'on a envie d'aimer pour le souvenir qu'ils évoquent. Car le vin, comme la musique, ou un lieu particulier, est aussi un marqueur du temps. » écrivait-elle récemment.
Anne-Laurence de part sa naissance à Quimperlé est une voisine de la belle et grande province du nord de ma petite Vendée : la Bretagne, et il était écrit que nous devions nous rencontrer pour la première fois à Angers là où elle fit, à l’ESA, ses études d’Ingénieur en Agriculture. Ce fut fait au salon des Vins de Loire où elle recevait des lauriers amplement mérités.
Anne-Laurence donc, même si nous ne nous connaissons guère, apporte ce que je souhaite depuis longtemps à notre petit univers du vin : de la fraîcheur, des fenêtres ouvertes sur, un regard porté qui va droit au but. Lui proposer le questionnaire de Marcel Proust allait donc de soi. Ses réponses lui ressemblent bien sûr mais, comme souvent avec ce questionnaire, bien plus que dans un texte construit, les contours de la personnalité se précisent, s’affinent.
J’y ai découvert avec plaisir qu’Anne-Laurence et moi avions une admiration commune, celle d’Edmond Dantès, le comte de Monte-Cristo qui représente, à mon sens, la plus belle porte ouverte sur l’imaginaire, la pure quintessence du héros surmontant la trahison, les pires vicissitudes de la vie avec panache et humilité : l’homme n’oublie jamais d’où il vient et reste fidèle en amitié.
Avec un tel bagage, en sus de celui de ses études et de son parcours professionnel, je suis persuadé qu’Anne-Laurence saura prendre le temps d’explorer et de comprendre la vraie vie qui, comme chacun devrait le savoir, se situe quelque part à l’intersection de ses rêves et de ses choix... Merci Anne-Laurence d’avoir bien voulu vous soumettre à cet exercice pas aussi facile qu’on ne le pense de prime abord.

Tom-1035.jpgVotre vertu préférée : La Sagesse.

Vos qualités préférées chez l'homme : La gentillesse, l'honnêteté, l'ouverture d'esprit, la modestie, l'humour.

Vos qualités préférées chez la femme : Les mêmes !

Votre occupation favorite : Les soirées avec mes amis

Votre caractéristique maîtresse : Entière

Votre idée du bonheur : Une grande tablée, dans une jolie campagne, sous le soleil, avec de bons amis, de bons vins, de bons plats, et des éclats de rire.

Votre idée du malheur : La perte d'un enfant

Vos couleurs et votre fleur préférées : le vert, les tulipes blanches 
 
Si vous n'étiez pas vous-même, qui voudriez-vous être ? : Quelqu’un de zen
 
 
Où aimeriez-vous vivre ? : En Nouvelle Zélande, dans l'Otago 

 
Vos auteurs préférés en prose : J'ai des livres préférés (Siddhârta, Ensemble c'est tout, Des fleurs pour Algernon,...) mais pas d’ « auteurs » préférés

Vos poètes préférés : Baudelaire

Vos peintres et compositeurs préférés : Matisse, Miro, Poliakoff, Soulages. Bach, Beethoven.

Vos héros préférés dans la vie réelle : il y en a plein !

Vos héroïnes préférées dans la vie réelle : ma mère 
 
Vos héros préférés dans la fiction : Le comte de Monte Christo
 
 
Vos héroïnes préférées dans la fiction : Amélie Poulain 
 
Votre mets et votre boisson : Le bar en croûte de sel (de préférence avec vue sur la mer...). Pour la boisson (évidemment le vin!), j'ai bien réfléchi, et malgré mon gros gros faible pour Chave en Hermitage, je crois que le vin pour lequel j'ai le plus d'affectif, c'est incontestablement Léoville Las Cases. En particulier j'ai un souvenir précis du 86, bu plusieurs fois avec des amis.

 Vos prénoms préférés : Jacques

Votre bête noire : L'injustice

Quels personnages historiques méprisez-vous ? : Hitler

Quel est votre état d'esprit présent ? : Ça dépend

Pour quelle faute avez-vous le plus d'indulgence ? : Le retard (modéré) 

Votre devise préférée : « On ne peut comprendre la vie qu'en regardant en arrière. On ne peut la vivre qu'en regardant en avant. »  (Kierkegaard)Tom-3829.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 16/03/2010 08:05


Voilà une belle personne avec qui on aimerait partager plus d'un moment de vie.


laurentg 16/03/2010 07:57


Très touchant en effet ...


mauss 16/03/2010 05:29


J'aime beaucoup cette devise, et la photo est superbe.

merci


  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents