Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
12 février 2014 3 12 /02 /février /2014 10:00

050.JPG

 

Le bouche à oreille, le téléphone arabe du quartier m’a mis la puce à l’oreille, le Bruno Verjus proposait depuis le début de l’année  un menu déjeuner entrée-plat-dessert-café pour 29€.


Connaissant le goût prononcé de Bruno pour la mise en valeur de produits d’exception qu’il va dénicher au fin fond de notre terroir je me suis dit va-t-il maintenir la garde aussi haute pour sa nouvelle formule de midi ?


Jeudi de la semaine passée il tombait sur Paris une pluie glacée m’interdisant l’usage de ma flèche d’argent. J’ai donc pris ma petite auto pour passer à TABLE.


Je n’avais pas réservé et comme la crèmerie de Bruno était pleine j’ai donc cassé la graine sur le superbe zinc de Table ce qui, vous en conviendrez, est une originalité que de passer à TABLE au bar. Position stratégique pour mon œil de lynx de critique gastronomique d’un 3e type (en clair celui dont tout le monde se contrefout) et, grand bonheur, un voisin très civil et courtois.


Sous la protection de Ludovic, toujours aussi avenant et véloce, mon déjeuner fut mené avec célérité et précision. Bruno, quittait de temps à autre son piano pour nous parler avec passions de sa quête du bon.


010.JPG

Velouté de topinambours au foie gras œuf mollet cendre de poireaux


013.JPG

Queue de sole cornes de gatte écrasées agrumes


017.JPG

Ananas rôti glace façon baba au rhum  sur crumble émietté

 

 

Ma réponse à la question que je m’étais posé avant de me mettre à TABLE est limpide : le contenu de l’assiette est toujours à la hauteur, la bonne.


Dans l’échelle des déjeuners parisiens celui de TABLE se situe dans ce que je la catégorie de ceux où l’on peut allier l’utile à l’agréable sans grever lourdement ses frais généraux et risquer de sombrer dans une sieste postprandiale obérant votre productivité de fin de journée.


Reste la question du vin qui n’est pas compris dans la formule. Je trouve que c’est la meilleure approche car elle laisse toute liberté aux clients :


-        Ne pas en boire du tout, ce qui n’est pas un péché mortel mais une pratique courante de beaucoup qui préfèrent se réserver pour la fin de journée ;


-        Commander une bouteille si le nombre de convives permet de lui faire un sort sans charger ni son alcoolémie ni son addition ;


-        Commander un verre, ce qui fut mon cas.


014.JPG

Chardonnay Vin de France les Macrins François Rousset-Martin

 

Au total avec mon verre de Chardonnay du Jura j’ai réglé 37€ ce qui dans l’échelle des prix parisiens pour ce type de prestation situe TABLE dans un excellent rapport qualité/prix.

 

Pour terminer 2 suggestions à Bruno Verjus :


-        Pour sa formule déjeuner proposer 2 ou 3 vins du mois à prix doux.


-        Les chroniques des blogueurs valent bien celles des chroniqueurs patentés… de la presse papier.


016.JPG

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 12/02/2014 17:07


Bravo ! 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents