Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 mai 2012 3 30 /05 /mai /2012 16:00

  

 

Moi vous savez, en matière de vinification, comme Alice Feiring, j’en suis resté au foulage aux pieds « Une fois le raisin transféré dans la benne de plastique, j’ai enfilé des vêtements jetables, destinés à se voir maculés de jus de la vigne. Je me suis lavé les jambes, ai empoigné l’échelle et, au grand amusement des travailleurs de Pellegrini, me suis jetée dans les grappes. En termes de température, ce n’était guère différent d’un plongeon dans les frigides eaux de la côte du Maine. Le sang reflua de mes orteils. M’efforçant d’éviter l’engelure, j’ai tâté de diverses techniques de foulage, telle les  cent pas, la ronde, le zigzag – tout mouvement capable de briser suffisamment de grains pour qu’assez de jus s’en dégageât qui enclencherait la fermentation de la levure. Les moucherons se mirent à voleter et, vingt minutes plus tard, j’allai me passer au tuyau d’eau, pour découvrir un avantage inattendu : mes pieds et mes jambes avaient été gommés jusqu’à une exquise douceur. Rien d’étonnant à ce que les produits cosmétiques à base de raisin connaissent une telle vogue. »

 

Vive Caudalie et la Vinothérapie, mais moi j’en reviens à la façon de faire le vin de mon pépé Louis qui aurait pu décrocher le label naturel sans problème si la mèche de soufre, l’arme fatale, n’avait pas annihilé son empirisme qui se résumait dans une formule lapidaire « on a toujours fait comme ça ! » qui ne souffrait aucune contestation.

 


Muni de ce précieux viatique j’ai toujours été étonné par l’irruption de la technique dans les chais. Dans certaines caves c’est Beaubourg sans la couleur ! Tout ça pour dire que lorsqu’hier j’ai reçu d’une mystérieuse Roberta Winer des offres de service mon premier mouvement fut de les propulser vers la poubelle. Et puis, je me suis dit, mon petit Taulier, si toi t’es tout juste bon à actionner une pompe à bras, peut-être que d’autres seraient heureux de recourir au SAV de la Roberta ? J’ai donc décidé  dans ma grande sagesse de vous donner les liens utiles pour joindre cet androïde.

 

 winer.jpg

 

Madame, Monsieur,

Chaque année, au printemps, pour bien preparer les vendages,
nous proposons à nos clients un Service de Maintenance (SAV)Robot.jpg
des Robots Vinificateurs Arkimede et Enobros,
présentes dans les Caves de la France, Espagne et Italie.

Nos systèmes intégrés pour la vinification sont légèrs, flexibles et simples à programmer;
ils son aussi faciles à déplacer d'une cuve à l'autre.


Grâce à leur maniabilité, petits accidents
peuvent survenir en raison d'une utilisation
pas toujours attentive
par le personnel de la cave qui, en pleines vendages, est surchargé de travail.


Il est compréhensible considérant la quantité de travail pendant cette période!

Pour cette raison est une priorité de Winer la pleine satisfaction des clients, et
il vous offre ce service pour n'avoir pas des soucis en pleines vendages.


Si vous êtes intéressés, n'hésitez pas à nous contacter immédiatement et
dès que possible nous vous enverrons des informations détaillées
sur notre Service de Maintenance (SAV)
.


Merci pour l'attention

Roberta
Responsable SAV

 

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

gus 30/05/2012 20:20


"Killing me softly with his translaïcheun....."


Roberta m'a tuer !


L'a bien raison le Taulier :comme les Shadoks,pas besoin de manuel pour faire fonctionner une bonne vieille Léotard !


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents