Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
24 novembre 2011 4 24 /11 /novembre /2011 16:00

L’an dernier je titrais Le Top 100 du Wine Spectator's 2010 : un bel exemple de l’isolationnisme américain en temps de crise link. J’avais choisi ce titre en référence à mes livres d’Histoire : Jefferson, Woodrow Wilson… Aujourd’hui, pour amplifier mes remarques de l’an passé je balance l’une des expressions clés de la guerre froide : l’impérialisme américain qui sourd sous ce classement qui mélange les millésimes, les couleurs, les bulles…


En effet, depuis 2007 j’examine, avec une focale qui n’a rien à voir avec la dégustation des vins, le Top 100 du Wine Spectator's car, au-delà du côté un peu vain de ce type d’exercice si ce n’est en termes de biseness, il est révélateur de l’état d’esprit de nos grands voisins américains. Si vous souhaitez vous rafraîchir la mémoire vous pouvez vous reporter à mes chroniques :


- 2007 Cocorico ! Le Clos des Papes Number one du Top 100 de Wine Spectator's link 


- Petites notations sur les notes du Top 100 de Wine Spectator's link 

 

- 2008 Le Top de Wine Spectator's 2008 in Technicolor : la France tient son rang link

 

- 2009 L’effet Madoff sur le Top 100 2009 du Wine Spectator's : la bulle se dégonfle grave ! link

 

- 2010 Le Top 100 du Wine Spectator's 2010 : un bel exemple de l’isolationnisme américain en temps de crise link

387248_2411910170056_1020306700_32669866_997861507_n.jpg

Ce Top 2011, contrairement à un pur effet d’optique, est très proche de celui de 2010 dans le positionnement des pays comme le montre les chiffres qui suivent ( le chiffre entre parenthèses est celui de 2010):

 

Top  10 : USA 4 vins (5) / France 3 vins (1) / Italie 2 vins (1) / Portugal 1 vin (1)

 

Top 20 : USA 12 vins (14) / Italie 4 vins (1) / France 3 vins (1) / Portugal 1 vin (1)

 

Top 50 : USA 27 vins (29) / Italie 13 vins (6) / France 5 vins (4) / Portugal 2 vins (2) / Australie 2 vins (0)

 

La seule novation est la progression de l’Italie qui dans le Top 100 passe de 9 en 2010 à 20 et retrouve le niveau de 2009. La France passe de 19 en 2010 à 17 et retrouve son niveau de 2009.

 

Cependant derrière ses chiffres se cache une rétrogradation générale des vins français dont 7 se situent entre la 92ième place et la 99ième.

 

Exit le Chili. Exit les Châteauneuf-du-Pape qui étaient jusqu’ici les chouchous du Wine Spectator. Exit aussi les hauts prix : l’an dernier Château de Beaucastel Hommage à Jacques Perrin 2007 35ième 99 535$ alors qu’en 2011 le vin le plus cher est américain à 175$ Peter Michael Les Pavots Knights Valley 2008 qui est 50ième.

 

Le vin le moins cher est portugais 9$ Quinta de Cabriz Dão 2008 qui est 42ième

 

L‘équilibre des blocs reste à peu près identique : USA 41 vins (44) / L’Europe 52 vins (46) / Hémisphère sud : 7 vins (10)

 

Pour les prix :

-         Les moins de 25$ : 26 vins dont 23 USA /7 Italie / 6 France

-         Les 25 à 50$ : 44 vins dont 23 USA / 7 Italie / 6 France

-         Les 50 à 75$ : 20 vins dont 7 France /5 Italie / 4 USA

-         Les 75 à 95$ : 5 vins 3 USA / 2 Italie

-         Les plus de 95$ : 5 vins 4 USA et 1 Argentin

 

Pour les vins français par régions :

1-      Vallée du Rhône : 6 stable

2-     Bourgogne Beaujolais : 3 en baisse (5)

3-     Loire : 2 stable

4-     Languedoc-Roussillon : 2 stable

5-     Bordeaux : 2 en hausse (1)

6-     Alsace : 1 stable

7-     Champagne : 1 stable

 

Le classement des vins français :

 

-         N°3 Domaine Huet Vouvray moelleux Clos du Bourg Première Trie 2009 69$

-         N°9 Alain Graillot Crozes-Hermitage La Guiraude 2009 55$

-         N°10 Château de St-Cosmee Gigondas Valbelle 2009 58$

-         N°21 Georges Duboeuf Morgon Jean Descombes 2009 15$

-         N°47 Hecht&Bannier Côts du Roussillon Villages 2008 22$

-       N°54 Vincent Girardin Moulin-à-Vent Domaine de la Tour du Bief Clos de la Tour 2009 22$

-         N°67 Zind-Humbrechted 2009 32$ Gewürztraminer Alsace L170 209 23$

-         N°77 Ayala Brut Champagne majeur NV 40$

-         N°84 Domaine la Monardière Vacqueyras Les 2 Monardes 2009 26$

-         N°90 Jean-Michel Stephan Côte-Rôtie 2009 65$

-         N°92 Bernard Baudry Chinon Franc de Pied 2009 32$

-         N°94 Château Brown Pessac-Leognan white 2008 37$

-         N°95 Château canon-La Gaffellière St Emilion 2008 57$

-         N°96 Eric&Joel Durand Cornas Empreintes 2009 65$

-         N°97 Philippe Colin Chassagne-Montachet Les Chenevottes 2008 65$

-         N°98 Louis Chèze St Joseph Caroline cuvée Prestige 2009 25$

-         N°99 Château Ste Eulalie Minervois La Livinière La cantilène 2008 25$

 

Les Séries par Top de chaque pays du 10 à 100 par saut de 10 :

 

USA :              4 / 8 / 5 / 6 / 4 / 2 / 5 / 4 / 2 / 0 /

Italie :              2 / 2 / 1 / 2 / 4 / 3 / 2 / 2/ 2 / 0 /

France :          3 / 0 / 1 / 0 /1 / 2 / 1 / 1 / 2 / 7 /

Portugal :       1 / 0 / 0 / 0 / 1 / 0 / 2 / 0 / 0 /0 /

Espagne :       0 / 0 / 2 / 0 / 0 / 2 / 0 / 1 / 1 /1 /

N- Z :                 0 / 0 / 1 / 0 / 0 / 0 / 0 / 1 / 0 / 0 /

Australie :        0 /0 / 0/ 2 / 0 / 0 / 0 / 0 / 0 / 0/

Argentine :      0 /0 / 0/ 0 / 0 / 1 / 0 / 0 / 0 / 1 /

Allemagne :     0 / 0 / 0 / 0 / 0 / 0 / 0 /1 / 0 /0/

Autriche :         0 / 0 / 0/ 0/ 0 /0 / 0 / 0 / 2 /0 /

Grèce :              0 / 0 / 0/ 0/ 0/ 0 / 0/ 0/ 0 / 1/

 

Pour la petite histoire le 37ième Tablas Creek Côtes de Tablas  Paso Robles 2009 a un petit air de Châteauneuf  puisque « Tablas Creek Vineyard a été fondée par la famille Perrin du Château de Beaucastel et Robert Haas, importateur de longue date et fondateur de Marques Vineyard. Ils ont choisi les collines de Las Tablas quartier de l'ouest de Paso Robles pour ses similarités avec Châteauneuf du Pape: les sols calcaires, un climat favorable, et le terrain accidenté.

Les partenaires importés des cépages traditionnels cultivés, y compris le Mourvèdre , Grenache Noir , Syrah , et Counoise pour les rouges, et Roussanne, Viognier, le Picpoul Blanc, Marsanne et Grenache Blanc pour les blancs. Le vignoble est bio. »

 

Le 89ième Telmo Rodriguez Toro Gago 2007 Telmo Rodriguez www.telmorodriguez.com  

 

« D'origine Basque, mais se considérant très proche de la culture française, Telmo Rodriguez a fait des études vinicoles à l'Institut d'œnologie de Bordeaux, avant d'effectuer des stages auprès de Cos d'Estournel, Jean Louis Chave et Trevallon. Il a aussi travaillé à la vinification des vins du domaine familial de Remelluri, en Rioja. Puis, en 1990, avec un investissement des quelques milliers d'euros à peine, il lance sa propre entreprise vinicole. Il achète des raisins pour produire ses premiers vins. Ses premières parcelles de propriété n'arriveront qu'en 1997, en Rioja. Paradoxal pour quelqu'un qui brûlait d'envie d'explorer des nouvelles régions.

Un des grands principes de Telmo Rodriguez est celui du respect de la tradition espagnole de cultiver la vigne en gobelet, car cette méthode de conduire la vigne la protège des grandes chaleurs de vignobles ibériques. Il est farouchement opposé à la mode de palisser les vignobles et n'achète que des vignes qui respectent son idéal. Telmo travaille aussi en biodynamie mais, faisant preuve d'un grand bon sens, il avoue qu'il ne le fait que pour le respect de la terre et que la mention de viticulture biologique n'a aucune importance à ses yeux. L'important est que le résultat soit un vin équilibré et savoureux. » extrait du www.ledegustateur.com

 

Qu’en pense notre Vincent national par qui le Top 100 de Wine Spectator m’est arrivé ?

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Vincent (National) POUSSON 24/11/2011 19:28


Et je sais, "paresse intellectuelle" ça fait penser à ce cher Marcel, je ne renie pas l'emprunt…



Vincent (National) POUSSON 24/11/2011 19:22


Je suis assez d'accord dans l'ensemble, pas de révolution d'une année sur l'autre. Pour ce qui est de l' "impérialisme", bien sûr, j'y ajoute celui de paresse
intellectuelle, une paresse, un refus d'aller de l'avant et de vouloir saisir l'air du temps qui me fait dire que finalement, je ne sais pas si le nouveau Monde, ce ne seraient pas nous les vieux
Européens, et, singulièrement, nous les Français…

Pierre Masson 24/11/2011 17:09


Chic j'ai de la Côte Rotie 2009 de J-M Stephan.
Pierre Masson

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents