Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
17 mars 2012 6 17 /03 /mars /2012 16:00

222125_14651468_460x306.jpg

J’ai avec le château Palmer une relation particulière, en effet dans ma longue carrière, ce fut le premier grand château que je visitais dans le vignoble de Bordeaux. C’était en 1979 et j’étais à la tête d’un petit paquet d’énarques qui, officiellement, avaient choisi les vins de France comme mémoire de fin d’études (je les mènerais ensuite en Languedoc puis en Champagne). Après  Palmer nous étions allés à Lafite puis à Mouton avant de finir la journée à Cos d’Estournel où l’Union des Grands Crus nous invitait.

 

Même si ça peut vous étonner mes énarques étaient plutôt drôles, buvaient secs (ils ne recrachaient pas), ce qui eut pour conséquence qu’à leur arrivée à Cos ils étaient chauds, quasi-bourrés. La tradition voulait, qu’à la fin de chaque repas qui nous était offert, un des futurs énarques fassent un petit speech pour remercier nos hôtes. Celui qui officia ce soir-là fut quelqu’un qui s’est fait ensuite un nom dans la politique Jean-Louis Bourlanges link Agrégé de lettres modernes, gaulliste de gauche, il maîtrisait fort bien l’art du discours. Dans son état d’enivrement joyeux son propos, émaillé de citations, fut un grand moment qui ébranla certains brushings de l’assistance et fit sourire un peu jaune quelques propriétaires de GCC. Bref, ce fut un grand moment ponctué des applaudissements d’usage. Nous rentrâmes à l’hôtel. Le lendemain matin on frappa à la porte de ma chambre. J’ouvris. C’était Jean-Louis Bourlanges, dégrisé bien sûr, qui venait s’inquiéter de la nature de ses propos de fin de banquet (déjà politique le bougre). Je le rassurai en lui disant qu’il avait été gaullien (le général, en bon militaire, aimait le langage dru).

 

Bref, si en ce samedi j’évoque Palmer c’est pour vous parler de Jazz à Palmer 2012 (phonétiquement ça me fait sourire car je pense à chaque fois à Jack Palmer l’inénarrable héros  de Pétillon rendu célèbre par l’affaire Corse)

 

En effet depuis 2009, à l’initiative de Thomas Duroux, qui dirige château Palmer, , après une rencontre avec Jacky Terrasson, le vin rencontre le jazz dans les vignes et les chais du château de ce fleuron de l’appellation Margaux. Improvisation, maître mot, rencontre de deux univers, choc des mots et des notes, parcours d’Histoire, celle  du jazz, celle des Grands Crus, remise en question perpétuelle, transmettre, essayer de se comprendre, susciter la curiosité…


Je ne suis pas un grand connaisseur de l’univers du jazz, comme d’ailleurs de celui des GCC, mais ce qui m’intéresse dans cette initiative c’est tout d’abord qu’elle sort des sentiers battus des festivals qui peuplent nos campagnes. Ici, Thomas cherche à faire entrer les musiciens invités, qui bien sûr apprécient le vin, dans les secrets de la vigne, l’alchimie du vin, d'un Grand Vin, il cherche à créer des liens. Cette recherche de concordance sur des chemins personnels, en toute liberté, créée un monde où, dans l’instant, se lie mémoire et savoir, sensibilité et improvisation, nous sommes bien sûr dans ce que fait la main : le vin, le jazz, avec ses parts de cœur, d’âme, mais aussi de maîtrise, lâchons le mot : de technique.

 

J'ai rencontré Thomas Duroux lors d'un dîner chez des amis bordelais, c'est un passionné, ouvert et cultivé. Je suis allé à Palmer faire le dégustateur il y a deux ans lors des Primeurs. Voilà, et c'est ainsi que j'ai eu envie, pour ceux d'entre vous, passionnés de jazz, de mettre en ligne cet afterwork.

imagesPalmer.jpg

Pour vous plonger dans cet univers c’est ICI link 

 

Le millésime 2011 de Jazz à Palmer avec le Trio AIR : Flavio Boltro à la trompette, Glenn Ferris au trombone et Giovanni Mirabassi au piano c’est le vendredi 22 mars. Pour les amoureux du jazz et du vin le concert sera diffusé en direct, dans son intégralité, sur TSF JAZZ et sur le site www.tsfjazz.com

 

Mais aussi de 19h30 à  20h45 toujours le vendredi 23 mars dans l’émission  « Jazzlive ».

 

Le concert sera également accessible sur le site de Palmer link et sur Face de Bouc link

 

Bon concert aux amateurs !

 

Signé :

Jack-Palmer.jpg

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

JD PONCET 17/03/2012 16:43


Décidément monsieur Berthomeau quand vous parlez de Bordeaux il n'y en a que pour les Cru Classé, pour votre info il y a de nombreuses propriétés qui font ce genre de manifestation dans l'aire
d'appellation Bordeaux mais ce ne sont pas obligatoirement des "Cru Classé", vous pouvez aussi en parler même si c'est moins flatteur pour votre ego...

JACQUES BERTHOMEAU 17/03/2012 17:14



Allons bon je ne suis pas sûr que les GCC m'adorent vraiment... Et je ne vois pas ce que mon ego vient faire dans tout ça... bien sûr qu'il y a beaucoup d'autres manifestations à Bordeaux mais je
vous signale que personne ne m'en informe... pour Palmer j'ai su et j'ai chroniqué... vraiment que d'aigreur vous allez vous faire des trous dans l'estomac... enfin je ne vais pas à Palmer
j'informe mes lecteurs qui aiment le jazz du jour et de l'heure de la retransmission. Enfin, par bonheur il y a plein de vignerons bordelais dont je parle dans mes chroniques qui ne sont pas des
GCC...


Allez tous à Font-Vidal



  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents