Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
29 novembre 2011 2 29 /11 /novembre /2011 17:00

Sur le blog du GJE un « anonyme » a posté sous le pseudo Leclubdes5 dit « Les petits roquets de la blogosphère se rebellent, quelle bande d'aigris... » à propos d’une chronique de Michel Smith sur le blog des 5 du Vin.

 

 

Cette façon d’insulter anonymement l’auteur d’une chronique est lâche et veule, et, pis encore ce couard, se permet d’amalgamer les 4 autres contributeurs du blog dans son fiel. Que ce pleutre se rassure je ne me sens pas outragé par ses qualificatifs morveux pour la bonne et simple raison que si je fus l’un des 5 du Vin je ne le suis plus, David Cobbold m’ayant très avantageusement remplacé, mais je ne pouvais laisser passer cette manière de faire minable et sournoise.

 

Qui se planque derrière le pseudo Leclubdes5 ? Seul François Mauss le sait sauf s’il s’agit d’un commentaire vraiment anonyme. J’aurais aimé que dans sa réponse à ce courageux contributeur François Mauss lui fasse remarquer que traiter Michel Smith et ses compères de petits roquets et de bande d’aigris ne contribuait en rien à élever le niveau du débat. Ce silence est déplaisant. Le GJE est composé de gens de bonne compagnie, je crois, alors pourquoi laisser traîner ce type d’agressivité sous un pseudo ?

 

Charbonnier est maître chez lui, François Mauss fait ce que bon lui semble sur son blog mais j’avoue ne pas comprendre ce laisser-faire qui frise la connivence. Que le débat soit vif, outrancier, parfois de mauvaise foi, si les protagonistes le font à visage découvert, sauf à proférer des insultes, des menaces ou tenir des propos douteux, je suis le premier à pratiquer ce sport, François Mauss en sait quelque chose. Mais pourquoi diable nourrir tous ces petits venimeux anonymes qui passent leur temps, ils en ont beaucoup, à déverser leur fiel au bas des chroniques ?

 

Les commentaires sur mon blog ne sont pas filtrés. Quiconque se présente à visage découvert peut me traiter de vieux con, d’incompétent, d’hypocrite, de menteur…j'en passe et des meilleures sans encourir de censure. Tous les commentaires sont publiés mais dorénavant tout commentateur anonyme, qui traficote son e-mail pour se planquer, est systématiquement jeté. Vous ne pouvez pas savoir comme c’est jouissif de voir pester, éructer, me vomir le commentateur anonyme. Normal, ils n’existent que par nos écrits et, en les jetant avec dédain, ils sont renvoyés au néant de leur insignifiance.

 

Balayer devant sa porte est une bonne chose, ça fait du bien et c’est le gage d’une maison bien tenue. Bonne fin de soirée...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Lalau 30/11/2011 23:38


Tu me gardes des petits...

Luc Charlier 30/11/2011 13:34


Je sens comme l’ébauche d’une grande – et nouvelle – amitié naître entre Groin-groin et Première Pression - à froid, bien entendu. Me
trompe-je ?

Nicolas de Rouyn 30/11/2011 11:40


Tiens, le commentaire d'Olif me donne des idées…

David Cobbold 30/11/2011 00:23


C'est bien dit Luc, alias Léon (voilà un pseudo guère anonyme). 


Je crois que je déteste le principe de l'anonymat dans les échanges et commentaires. Une lettre anonyme est toujours sinistre dans son esprit. Pourquoi en serait-il autrement dans cette nouvelle
forme epistolaire ?

Michel Smith 29/11/2011 20:02


Léon, j'applique ce conseil à la lettre !  Ça vaut bien un bon coup de Carignan, non ?

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents