Mardi 25 septembre 2012 2 25 /09 /Sep /2012 16:00

daniel_cohn_bendit_582365.jpg En tant que membre de l’amicale informelle des soixante-huitards non révisés je suis à fond les manettes derrière Daniel Cohn-Bendit lorsqu’il déclare « Je veux un parti écologiste qui fasse de la politique, et non pas des postures. Europe Ecologie-les Verts a perdu en un an la moitié de ses adhérents. Mais ça, ça ne leur pose pas de problème ! On a fait une campagne présidentielle exécrable. Mais ça, ça ne leur fait rien. On a fait une mauvaise campagne pour les législatives. Mais c'est pareil, ça ne leur fait rien. On va voter contre le traité, et pour le budget. On donne le torticolis à l'opinion. »


Comme l’homme qui a frôlé le paradis, l’inusable Jean-Pierre Chevènement, j’estime qu’« un Ministre ça ferme sa gueule ou ça démissionne ! » Alors que foutent Cécile Duflot et Pascal Canfin dans le gouvernement du buveur de Muscadet ? Assez de cynisme et opportunisme « Ce que je sais, c'est que si l'écologie, c'est celle de Jean-Vincent Placé, je n'en veux pas! Si c'est une écologie cynique, je n'en veux pas! » Ce n’est pas moi qui le dit c’est encore Dany. Je n’ai jamais voté Verts mais je gardais l’espoir que l’exercice du pouvoir allait leur donner le sens des responsabilités. Que nenni ce sont des khmers verts, des irresponsables, quand je pense que Jean-Vincent Placé fut l’attaché parlementaire de Michel Crépeau ! « Mais aucun au Conseil fédéral n’aura la cohérence de monter à la tribune pour demander ça car ils veulent le beurre, l’argent du beurre et les yeux bleus de la fermière. Le Conseil Fédéral d’Europe Ecologie-Les Verts doit demander de sortir du gouvernement. On ne peut pas rester au gouvernement et voter contre un texte majeur ».


Ceci écrit, mon coup de pied au cul des Verts officiels me fait partager les fulgurances de Dany « Créer autre chose, oui et non. Tout le monde sait que j'ai envie d'arrêter. Mais des fois, j'ai des fulgurances… Les partis européens vont chacun nommer quelqu'un pour être le président de la Commission européenne en 2014. Au congrès du Parti vert européen, je pourrais être candidat et faire une liste des Verts européens en France avec Eva Joly, avec Jean-Luc Mélenchon… Mais ce que je vous décris là, c'est un scénario improbable. » Allez Dany le parti des vieux cons comme nous a de l’avenir car les jeunes cons sont encore plus cons que nous…

 

Le château Latour à Pauillac a écrit à Jean-Marie Quarin pour préciser son engagement vers la viticulture biodynamique :


« Notre engagement vis-à-vis du bio et plus particulièrement de la bio-dynamie est bien réel. Nous n’utilisons bien sûr plus aucun désherbant depuis de nombreuses années (pas même pour les « bouts de rangs »), et nous avons débuté sérieusement une démarche « alternative » depuis 4 ans maintenant. Ainsi, en 4 ans, nous sommes passés de 3 à 20 ha, principalement dans l’Enclos, entièrement en bio-dynamie (j’entends donc de faibles doses de cuivre, de soufre, pas de traitement anti-bot, des tisanes, les préparats biodynamiques, du compost élaboré sur la propriété).

 

Parallèlement, nous réhabilitons depuis 2009 le travail du sol au cheval, par la formation de vignerons en interne, la construction d’une écurie, l’achat de chevaux. En 2012, nous avons travaillé 35 ha au cheval.
 
Nous n’en sommes donc plus à une période de tests, mais bien en « transition », avant de basculer l’intégralité des vignes qui font le Grand Vin en bio-dynamie. »

Par JACQUES BERTHOMEAU - Publié dans : les afterwork du taulier
Ecrire un commentaire - Voir les 1 commentaires
Retour à l'accueil

Derniers Commentaires

Archives

 
Créer un blog gratuit sur over-blog.com - Contact - C.G.U. - Rémunération en droits d'auteur - Signaler un abus - Articles les plus commentés