Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
28 juin 2012 4 28 /06 /juin /2012 16:00

photoVitae.JPG

 

Oui, oui, vous avez bien lu, votre Taulier, petit producteur de rapports sans avenir, débiteur compulsif de chroniques sur son espace de liberté, dégustateur imposteur, va se retrouver au beau milieu de la fine fleur des amateurs éclairés de vins, en compagnie de grandes pointures : Bernard Burtschy, Pierre-Henri Gagey, Jacky Rigaud, Jean-Robert Pitte, Aubert de Villaine et Bernard Pivot. Pour quoi faire ou dire, diront les plus indulgents ? Refaire pour la énième fois son numéro d’oracle banni par la bande des 4, rétorquerons les que j’énerve. Y’a un peu de vrai dans tout ça puisqu’il m’a été demandé de répondre à la question « quels défis pour les vins français, 10 ans après le rapport Berthomeau ? »


Rassurez-vous, lorsque j’ai répondu positivement à l’aimable invitation de Jacky Rigaux, croisé à Ferrals dans les Corbières, je ne savais pas que ce serait ce sujet qui me serait proposé. Paradoxalement, après une année à m’occuper de mes vaches dans la France profonde des terroirs, de ceux et de celles qui les traient, j’ai de nouveau un bel appétit, je devrais écrire une belle pépie, face à ces défis renouvelés mais toujours aussi prégnants dans ce secteur que j’aime tant. Le monde du vin Français est l’image, j’oserais écrire presque parfaite, des contradictions de notre beau pays, de nous tous, qui sommes en train de nous apercevoir que si nous voulons vivre au pays, faire vivre nos pays, il va falloir se préoccuper à nouveau de produire, de bien produire, de mieux produire mais de produire tout ce que nous sommes en capacité de produire n’en déplaise à certains qui s’imaginent que nous allons n’être que des fournisseurs de produits de luxe, de niches ou de terroirs. Ce serait ignorer des pans entiers de notre viticulture et refaire les mêmes erreurs qu’à l’aube des années 2000 : abandonner à d’autres des parts de marché en pleine expansion. Bref, il y a de nouveau et toujours du grain à moudre.


Donc, si ça vous dit, il est encore temps de vous inscrire à ces 1ières Journées Internationales des Amateurs Éclairés de Vins le 6 juillet au Château du Clos Vougeot et le 7 juillet au CICO à Volnay. Vous pouvez vous inscrire que pour une seule journée. Le vendredi 6 juillet au soir il y aura un dîner de « Paulée » où il est possible de vous inscrire indépendamment des débats. Allez sur www.association-vitae.com ou adressez-vous à Cyrille TOTA  association VITAE 10 impasse des Essarts 21560 Bressey sur tille tél 03 80 37 01 78 ou 06 84 52 70 73 cyrille.tota@free.fr  

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans les afterwork du taulier
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 28/06/2012 17:58


Boudiou ! Mais que vas-tu truver à leur dire à ces chers éclaireurs amateurs  ? Je vais déléguer un espion
ou deux...

Jungmann 28/06/2012 16:19


Gloups le taulier dans le coin ! Je suis déjà pris, mais j'espère que ce point de 30 mn ferra l'objet d'un CR au moins ?


 


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents