Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2013 7 21 /07 /juillet /2013 11:02

Le 29 mai dernier mon ami Jacques me faisait parvenir ce petit message « Je suis en contact avec Olivier Ameisen qui me dit le plus grand bien de toi (ça te ferait rougir) sans te connaître. Il dit que tu as écrit des choses d'une grande intelligence et gentillesse sur lui » et de me demander s’il pouvait lui communiquer mes coordonnées.


Nous ne nous sommes jamais rencontrés et j'en ai un grand regret car nous ne le feront jamais puisqu’Olivier Ameisen est décédé jeudi, à 60 ans pendant son sommeil d’une crise cardiaque.


La lecture de son livre  « Le Dernier Verre » m’avait bouleversé, choqué et convaincu que j’étais en présence d’un témoignage qui allait déranger l’establishment de l’alcoologie… Alors, le 3 novembre 2008 j’ai écrit une chronique qui était mes notes de lecture.link


leDernierVerre-300x300.jpg

 

Il est toujours temps de lire ce livre d’une grande sincérité.


J’ai rencontré un jour lors d'une conférence le frère d’Olivier, Jean-Claude, une sommité du monde médical français, et nous avons parlé d’Olivier. Sans jamais l’avoir rencontré je me sentais proche de lui, de sa souffrance, de sa sensibilité, de son combat qu’avec mes faibles moyens je me suis efforcé de soutenir.


Je suis très triste en écrivant ces lignes, je le pleure car c'était un homme de bien qui vient de nous quitter. Son combat d’abord solitaire, face à une adversité arrogante, continue et c’est à nous de perpétuer sa mémoire à travers lui. Je tiens à saluer ici l’ami Pierre Leclerc qui s’est engagé avec toute sa fougue et sa pugnacité aux côtés de l’association Aubes www.baclofene.fr/ et de l'association Baclofène et son forum www.baclofene.com


Mes pensées vont à sa famille, à ses proches, à celles et ceux qui ont soutenu son difficile combat, Olivier et moi par la magie de cette étrange Toile nous étions en symbiose. Il va me manquer, il va vous manquer. Je me permets de vous embrasser.


«Sans ma souffrance, je n’aurais jamais connu le bonheur. Je croyais poésie et souffrance indissociables et ne pouvais m’empêcher de pleurer en entendant Rachmaninov ou Barbara, en lisant Eluard ou Tolstoï.» Olivier Ameisen

 

Les obsèques d'Olivier Ameisen auront lieu ce lundi 22 Juillet 2013, à 16h au cimetière du Montparnasse, Paris 14ème.


Le témoignage de Jean-Yves Nau sur Slate « Il venait d’avoir 60 ans et il est mort au moment où il commençait à être entendu. Olivier Ameisen restera comme une personnalité médicale hors norme, une forme de météore dans les cieux tourmentés de la lutte contre les addictions » link  


Portrait d’Olivier Ameisen dans Libération du 17 janvier 2012 « Arrêter l’alcool, ce n’est rien. Découvrir la vie, c’est extraordinaire»link


 « Les alcoologues sont un peu comme ces maris ou femmes trompés depuis des années… » à propos du livre du Dr Ameisen link

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

merchant 21/07/2013 23:02


http://www.youtube.com/watch?v=HJLyWomZNq8

EmbusCad 21/07/2013 11:40


Il n'y a rien à ajouter, sce ne serait que platitude

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents