Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
22 janvier 2012 7 22 /01 /janvier /2012 00:09

Avant de faire dans le people avec Adele La jeune reine de la soul anglaise, numéro un actuellement en France et aux Etats-Unis, celle qu’on surnomme la nouvelle Amy Winehouse, un petit coup de rétro avec un classique des 4 Barbus du temps de mes culottes courtes avec au refrain le célèbre « car elle est morte Adèle » (l’écoute ci-dessous vous fera revivre la chanson type drame rural).

 

Adele Laurie Blue Adkin la chanteuse britannique née le 5 mai 1988 qui vient de se faire opéré d’un poly vocal se fait tailler « une petite culotte » dans la tradition des critiques de Libé. Pas très élégant, cancanier « on l’a aussi vue se promener avec un chien laid dans un sac et les tabloïds anglais parient qu’elle s’est fait opérer en outre du visage car la star de 23 ans, plutôt rondouillarde, a twitté une photo d’elle passablement aménagée au niveau des pommettes. Incroyable, quand on sait que celle qu’on surnomme la nouvelle Amy Winehouse demande une bouteille de pinard par soirée dans sa loge (contre 12 canettes d’eau plate, cependant). Info garantie Daily Mail. Mais au fait, qui est Adele ? Une chanteuse de soul-vaisselle, numéro 1 partout et dont votre fille de 9 ans, rappelez-vous, vous a demandé d’acheter le dernier single»

 

A Libé on déteste le succès : 11 millions d’albums écoulés dans le monde à ce jour, dont 4 millions aux Etats-Unis, Adele a vendu deux fois plus que Lady Gaga. Mieux elle est en passe de battre le record établi par la bande originale de « Titanic » en 1998 (seize semaines)! En France, l’interprète de « Rolling in the Deep » a dépassé les 500000 albums vendus et se maintient en tête des ventes.

 

Du côté tessiture Adele est une contralto assez sensuelle. Elle décrit son style musical comme de la «soul de cœur brisé» et admet que sa technique vocale est plus développée et captivante que son habileté comme compositrice.

 

Moi je suis bon public. Je préférais Amy mais Adele me plait bien quand j'ai besoin de m'aérer les neurones n’en déplaise aux langues de putes de Libération…

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans Billet
commenter cet article

commentaires

Luc Charlier 24/01/2012 19:02


@Irène.


Ce n’est pas la case qui compte, Irène, j’en couviens. C’est simplement que certains types de personnes conviennent mieux à certaines
musiques que d’autres, par back-ground culturel ou par sélection. Les chanteuses blanches, je n’ai pas dit qu’elles étaient mauvaises. J’ai dit qu’il y a des centaines – peut-être des
milliers - de négresses (le mot n’est pas dé...nigrant pour moi) bien meilleures mais que Blue Note ou les autres « majors » ne souhaitent pas pousser simplement à cause de la
couleur de leur peau.


Par analogie, les Kényans et les Ethiopiens sont des coureurs de fond exceptionnels, non pas à cause de leur nationalité, mais parce
qu’ils ont une conformation anatomique de la base de la jambe et de la cheville tout à fait particulière, et parce que, depuis qu’ils sont gosses, ils marchent 15 km pour aller et puis revenir de
l’école, tous les jours. Quand ils sont scolarisés, s’entend. Et puis parce qu’ils s’entraînent en altitude etc ....


Pour jouer de la salsa, c’est plus facile quand on est cubain. Pour la java et le musette, c’est sans doute vous (connais pas bien,
c’est pas trop mon truc).


Quant à Zaz, c’est gentillounet, comme la petite Ruiz, je l’accorde. Mais bon, elle n’est pas la nouvelle Joan Baez non plus.


L’intérêt du blog du Taulier, c’est qu’on y croise toutes sortes de gens, assez ouverts pour la plupart (voire extravertis, suivez mon
regard dans un miroir). Aves I T, je ne suis presque JAMAIS d’accord. Et il n’y a pas de mal à ça. Par contre, l’affirmation que « quand c’est bon, ça se vend » est totalement
indéfendable. Bien plus, elle trahit un état d’esprit ... incompréhensible pour moi. Mon idéal serait : quand c’est bon, c’est dommage qu’on doive le vendre ! Il n’aime PAS le commerce,
le Léon.

Tiomiche 24/01/2012 10:30


Quand c'est bon, ça se vend... Une blague, probablement ?

Irène Tolleret 22/01/2012 15:45


Longtemps longtemps après que les poètes ont disparu, leurs chansons courent encore dans les rues...n'en déplaise à Libé en particulier, et à la critique artistique ou vinique en général, parfois
trop d'intellectualisme nuit. J'adore Amy, mais j'aime aussi beaucoup la voix d'Adèle, cet enrobé cuivré chaud, et qu'est ce qu'on en a a fiche que ce soit du blues pur ou blanc ou noir à rayure
? pourquoi devoir enfermer dans des boîtes ? C'est comme Zaz, c'est pas parce qu'on l'entend beaucoup à la radio que c'est nul...En son temps, Jean Ferrat a connu son plus gros succès commercial
avec la mise en musique d'Aragon...Et si tout simplement c'était que quand c'est bon ça se vend ?

Michel Smith 22/01/2012 14:02


Elle n'est pas morte Adèle... mais si Miss Marchandedevin pouvait rescuciter...

Luc Charlier 22/01/2012 13:35


Un post à lire entre les lignes et au second degré, sinon le Taulier va encore me taxer de « Français » parce que je parle
sans être réellement informé. Je n’ai même pas écouté le clip dont le lien est fourni. Ce n’est pas par désintérêt ni fainéantise, mais parce que j’aime pas le son MP3 (ou ses dérivés), qui sort
quasiment sans aucun harmonique. Vous voyez que je suis à la fois honnête (par cet aveu) et d’extrême mauvaise foi. Peut-être que je devrais faire de la politique ou du syndicalisme
viticole ?


Non, mais on est en présence de « black music, white money » à nouveau. Comme les Diana Krall, Stacey Kent et
autres ... toutes ces blanches qui essaient de chanter le blues ou réellement du jazz ont un côté pathétique. La pire est Liane Folly, mais là on ne parle plus que de psychothérapie. Dans toutes
les villes US de plus de 100.000 habitants – et il y en a pas mal – vous trouvez des centaines de ravissantes (ou éléphantesques) blackettes avec et plus de voix, et plus d’abdos (cela aide pour
chanter), et plus de swing et .... j’arrête là.


 


Bon d’accord, il y a une exception : Maurane ! Mais elle, bien que née en région bruxelloise et continuant d’y vivre, elle a
ce qu’on appelle en Belgique « l’accent du Centre », ce coin de Wallonie qui servait de bassin minier .... notre « Pays Noir ». C’est sans doute pour cela
qu’elle possède de si beaux mediums. En plus, c’est le grand Claude Nougaro qui lui a servi d’inspiration pour tout, à la Claudine Luypaerts. Même quand elle faisait les backing vocals
pour la diaphane Jo Lemaire, il n’y avait déjà qu’elle qu’on remarquait.


 


Et maintenant, revenez au premier degré : bien sûr que je connaissais « Set Fire to the Rain », une bien jolie chanson,
avec une ligne de piano fluide et déliée, mais qui ne la suit pas sur les aigus, c’est dommage. Et, pour une visage pâle, c’est pas mal ce que fait Miss Adkins.


 


Pour terminer, écouter la reprise que Shakira a enregistrée de la chanson de Cabrel, sous le titre « La quiero a
morir » et lisez le lien suivant : http://coumemajou.jimdo.com/2012/01/21/la-quiero-a-morir/


 

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents