Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 juillet 2007 1 02 /07 /juillet /2007 00:21

Ma chronique du jour, par delà son sujet même et le talent du réalisateur, montre qu'au-delà des calculs et du marketing, par le bouche à oreille, la rumeur locale, les réactions enthousiastes, un simple documentaire tourné par FR3 Normandie, a obtenu une audience inattendue. L'affaire est réjouissante car elle transgresse les lois de la pub, de l'Audimat et du formatage. " Paul dans sa vie " est sorti en salle en mai 2006 et en DVD voici quelques semaines. De quoi s'agit-il ?

En 2003, pendant toute l'année, Rémi Mauger, le réalisateur et son cadreur Guy Milledrogues ont suivi le quotidien d'un simple paysan septuagénaire, Paul Bedel. " Ce dernier, têtu et modeste, s'était juré de reprendre le travail agricole de son père, à l'extrémité venteuse et somptueuse du cap de la Hague. Apre paysage de bruyère et de landes cerné par l'océan, là où les champs sont enchâssés dans des murets de pierres et noyés dans la vapeur des embruns " pendant quarante ans, avec ses deux soeurs, Paul va mener une vie opiniâtre de besognes ordinaires. Des journées entières réglées sur les variations du ciel à aller et venir : la traite en plein champ, le matériel mille fois réparé, le beurre baratté, les volailles en liberté, les escapades de la pêche à pied aux grandes marées. Les gestes se répètent. Le temps est le vrai sujet du film. Les autres paysans sont presque tous devenus salariés à l'usine de retraitement de la Hague. Paul lui n'a pas accepté ce lâchage et résisté sans souci d'exemplarité. Son combat c'est le sien, au nom de fidélités d'un autre âge, pour interrompre l'écroulement du temps. Le temps d'une vie. La sienne.

Nul misérabilisme, Paul, silhouette courbée sous le vent d'Ouest, gâpette sur les yeux, paisible face à sa vieillesse, manie un humour aussi décalé que lui. Ce film est magnifique et il faut saluer la productrice, Marie Guirauden des Films d'Ici de nous permettre d'accéder à cette tranche d'humanité ordinaire. L'héroïsme au quotidien des gens de peu, en ce temps de paillettes et de célébrité en carton pâte, ne doit pas être confisqué par les passéistes. L'important n'est pas de réussir dans la vie mais de réussir sa vie. Moi qui, dans une certaine mesure, estime, sans doute à tort, avoir réussi la mienne, je me sens proche de Paul Bedel, enfant de la même terre que la mienne, rude et dure, celle que j'ai quitté, fui même, faute d'y trouver ce que je cherchais dans la vie. Bon film pour ceux qui  iront sur :
www.amazon.fr/Paul-dans-vie-Remi-Mauger/dp/B000NN9XP2

Tu nous a fait une sacré peur cher Michel. Je te souhaite un prompt rétablissement et à te voir bientôt sur Vin&Cie...

 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents