Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
20 juin 2007 3 20 /06 /juin /2007 00:01

Le 20, le vingt, le vin juin... ça sonne bien... c'est la vieille du 21... la veille de l'été... la veille de la fête de la Musique... Aujourd'hui, 20 juin 2007, notre petit club "Sans Interdit" se réunit, à 10 heures, en catimini, sur un stand de Vinexpo. Nous allons faire assez vite car chacun de nous a du boulot. Depuis le début de l'année nous travaillons en grappes, fourmis discrètes et laborieuses, poussant devant nous les dossiers, que nous jugeons prioritaires, jusque dans les bureaux de ceux qui décident. Nous ne sommes pas une secte, juste un noyau décider à catalyser les énergies. Bref, si le coeur vous en dit vous pouvez venir faire un petit tour vers 11H30 au stand Ginestet Hall 1 BD 290, je vous ferai un debriefing de nos travaux.

Et puis, même si ça gonfle ceux qui me trouvent gonflant, le 20, le 20 juin, c'est pour moi le :

" Mercredi 20 juin 2001 : de retour d'une journée entière passée à arpenter les allées de Vinexpo...

L'Australie, la Nouvelle-Zélande, les USA, le Chili, l'Argentine, l'Afrique du Sud, la déferlante des vins du Nouveau Monde va-t-elle naufrager la viticulture du Vieux Continent ? A Vinexpo, à en croire certains, la France vinicole, sûre d'elle et dominatrice, en serait la première victime. Déjà, sur le marché anglais, face à la coalition des pays du Nouveau Monde conduite par les australiens, sa part de marché s'effrite inexorablement.
Alors faut-il, comme le préconisent certains, nous délester de notre règlementation contraignante, faire des vins à la carte pour plaire aux nouveaux consommateurs, entrer de plain pied dans l'univers impitoyable des marques mondiales, gérer notre viticulture pour qu'elle devienne pourvoyeuse d'une matière première standard pour winerie?
Poser le problème en ces termes est le meilleur moyen d'éviter d'aborder les vrais problèmes de notre viticulture, et bien évidemment de s'atteler à la recherche des solutions.
Pour ma part je crois que nous sommes en train de récolter ce que nous avons semé, nos échecs à l'exportation trouvent principalmenet leur source dans un manque de rigueur.
En effet, depuis toujours nous sommes, et nous restons encore, la référence dans le domaine du vin. Une telle position, doublée de celle de leader mondial sur le marché des vins et spiritueux, nous oblige à maintenir notre niveau d'excellence sur tous les segments du marché du vin.
Sous les grandes ombrelles que sont nos appellations d'origine contrôlée, surtout sosu celles qui jouissent de la plus grande notoriété, s'abritent des vins moyens, voire indignes de l'appellation. Succès aidant, ou pression d'une demande momentanée, une grande part de nos vins de pays, petits nouveaux dans la cour, se sont laissés aller, comme certains de leurs grands frères AOC, à confondre rendement administré, moyenne arithmétique, et qualité du produit. On optimisait la déclaration de récolte. Nous étions sur notre petit nuage, grisés, insoucieux telle la cigale de la fable, alors qu'il eut fallu capitaliser les dividendes de cette embellie en investissements commerciaux, en un pilotage fin de chacun de nos vignobles - quel que soit son statut juridique, sa notoriété - par les metteurs en marché.
Nous ne sommes restés, pour la part volumique de certaines appellations génériques et beaucoup de nos vins de pays, à une conduite approxiomative du vignoble : le viticulteur, la cave coopérative produisent du vin et attendent le courtier pour que les assembleurs que sont nos négociants généralistes, nos embouteilleurs-distributeurs, nos embouteilleurs pourvoyeurs de premiers prix pour la grande distribution et les hard discounteurs, l'écoulent. On ne peut espérer être forts sur les marchés extérieurs avec ces vins d'entrée de gamme si on les traite ainsi sur son marché domestique (...)

Désolé... c'est encore signé :

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents