Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 juin 2007 2 19 /06 /juin /2007 00:29

C'est encore Nicolas qui m'a mis la puce à l'oreille. Je sais, vous allez me dire que je deviens lourd, mais qui puis-je ? L'affiche m'a sauté aux yeux : " Les seconds vins la fierté des grands domaines " à petits prix. J'ai pilé et je suis descendu de mon fier destrier, bouche bée face à un gros peloton de 21 Poupou des châteaux. Comme d'hab chez nous, tout n°2 qu'ils fussent y'avait des n°2 plus chics que les autres, ceux issus de la cuisse de Jupiter : Clos Canon, Moulin de la Lagune, La Fleur de Haut-Bages Libéral, Ségla... munis de gros braquets et de belles tuniques. Pour les autres, roturiers : Le Relais de la Patache d'Aux, ou issus du fin fond de la France profonde (en langage bordelais : hors de la noblesse pur sucre des GCC) : Château Chevaliers Lagrezette de Cahors et ce Marquis de Pennautier qui n'est qu'un misérable vin de pays. Alors mon cher Nicolas on mélange les torchons et les serviettes ! L'ouverture c'est bien mais faut pas pousser le bouchon trop loin.

 

A la question : Qu'est-ce qu'un second vin ? Nicolas répond :
" La grande majorité des châteaux ou grands domaines propose depuis quelques années un second vin. Issus des vignes les plus jeunes et des parcelles les moins exposées des vignobles, ils bénéficient des mêmes soins et du même savoir-faire qu'un premier vin. Ils sont rn quelque sorte "les petits frères" de ces grands crus.
Un peu moins concentrés et aptes au vieillissement, ils constituent cependant de très bonnes bouteilles bien connues des amateurs éclairés à un prix vraiment accessible."
Pour en savoir plus : www.secondsvins.com et lire l'interview de Pierre Lurton, Directeur général du Château Cheval Blanc et du Château d'Yquem, sur son second vin Le Petit Cheval

 

 

Je connaissais les "grands frères" voilà que je découvre les "petits frères" qui, si je comprends bien, resteront toujours de braves zados en culottes courtes et games boys. Du bon marketing, comme le souligne l'édito du site "Les seconds des plus grands " : ce sont des produits d'appel pour les premiers (la GD fait des émules). Tout ça et bel et beau, mais que voulez-vous, même si j'avais de la sympathie pour Raymond Poulidor, je n'ai jamais apprécié son ambition limitée. Pour moi, qui suis furieusement pour l'authentique, l'original, j'ai du mal avec un second choix qui entend le rester. Mon boucher de la rue Mouton-Duvernet, qui sert les étoilés, l'Archestrate par exemple, pour me convaincre de manger du 1er choix ne m'a jamais proposé de commencer par du second. D'accord, j'admets de ma part une certaine dose de mauvaise foi, mais ce que je souligne c'est que ces vins, sans doute excellents, plus que des "petits frères" ne sont des cousins germains qui portent un bout du nom du château. Est-on si sûr qu'ils constituent les prémices des délices des GCC ? Ce sont des vins rares car ils ne représentent qu'une faible part de la surface du vignoble lié au GCC. Le petit gars ou la poufette qui s'offrent " La Chapelle d'Ausone " ou " Les Forts de Latour " ne seront pas, because pognon, de futurs acheteurs d'un Ausone ou d'un Latour. C'est le porte-monnaie de l'acheteur qui créé les seconds vins de GCC. Comme la piétaille des autres vins, et je ne leur reproche pas, ils segmentent leur offre nos icônes. Le modèle économique est valable pour tout le monde et les seconds vins vont croître et se multiplier avec, bien sûr, l'irruption des troisièmes : les Darrigade du peloton, cousins issus de germain. De grâce qu'on ne me taxe pas d'être un éternel ronchon, j'essaie simplement de me mettre à la place du consommateur lambda qui ne passe pas ses loisirs à potasser la littérature des es-spécialistes. L'effet auberge espagnole existe, alors il faut savoir raison garder...

Vous l'avez tous noté : le VIN d'HONNEUR pour les 2 ans de " Vin&Cie" c'est aujourd'hui 19 juin, à midi, à Vinexpo, sur le stand d'Aimery Sieur d'Arques Hall 1 D111
A vous voir nombreux et joyeux...
 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents