Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 juin 2007 3 13 /06 /juin /2007 00:03

Je devais être dans la classe du frère Pothain à l'école Ste Marie. J'aime bien ma chemise anglaise boutonnée jusqu'au col et mon cardigan très vintage. L'encrier d'encre violette et le porte- plume avec plume sergent-major ne sont pas mis en avant pour accréditer mon titre de ce matin : je n'étais pas prédestiné à devenir écrivain et d'ailleurs je n'en suis pas un. En revanche, en fond de décor, en partie masqué par ma toison de cheveux noirs - ne riez pas de mes cheveux blancs - Vins du Midi, puis tout en haut sur la droite, en gras, Vins de Bourgogne, puis encore au-dessus de ma tête, en auréole, un peu délavé, Vins de Bordeaux et pour finir, dans l'angle gauche, avec des flèches, Vins pour l'Angleterre et l'Amérique et Eau-de-vie pour l'Angleterre. Comment voulez-vous après cela que je ne tombasse pas la tête la première dans le tonneau ? En ce temps-là, puisqu'aucune circulaire d'un sous-bureau de la Santé n'interdisait qu'un photographe scolaire nous tirât le portrait avec la carte des Vins de France en fond d'écran, le sémilant adolescent que j'étais, posait, smile little et regard de futur Rastignac, pour une photo sans aucune retouche, sans savoir qu'il se préparait un bel avenir dans les Wines of France.

Si je rajoute un plus gros plan de cette photo c'est d'abord bien sûr pour satisfaire mon orgueil incommensurable - je me trouve tellement craquant, pas vrai chère fourmi besogneuse - mais c'est aussi pour que vous puissiez constater en arrière-plan, à gauche, juste au-dessus de mon oreille droite, une autre flèche qui elle passe au-dessus des Pyrénées : Vins d'Espagne. A cette époque là ils ne pesaient pas lourd les vins de Franco la culotte de peau avec son calot ridicule, ceux qui venaient par bateaux de l'Oranie pesaient bien plus lourds avant que ceux d'Italie ne les remplacent. Mais aujourd'hui, les vins du sémilant Zapaterro - c'est pour la rime bien sûr - ils sont de redoutables concurrents. Même que les gens de Ricard-Pernod - toujours pour la rime - y z'y sont dans les premiers. Bref, certains font tout un plat des concurrents du Nouveau Monde, parfois à juste raison d'ailleurs, mais il serait aussi important de nous préoccuper des ambitions et des réalisations de nos voisins zespagnols et zitaliens. Pardon André Dubosc je suis désolé que ma tête cache une belle et grande région d'eau-de-vie, la sienne, l'Armagnac... 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents