Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
19 février 2007 1 19 /02 /février /2007 00:07

Pour réussir, il faut vouloir changer le monde....

Les dix principes de l'entrepreneur par Anita Roddick *

1- Savoir raconter une histoire. Le meilleur outil pour imaginer le monde autrement n'est pas la comptabilité. Il s'agit plutôt de savoir raconter une histoire, de montrer ce qui fait votre différence, à vous et à votre entreprise.
2- Mettre l'accent sur la créativité. Il est essentiel pour tout entrepreneur de créer un climat qui encourage ses collaborateurs à avoir des idées. ce qui suppose des structures ouvertes, où les idées communément admises peuvent être remis en cause.
3- Etre à l'affût. En déambulant dans la rue, un chef doit avoir tous les sens en éveil pour repérer tout ce qui serait susceptible de s'appliquer à son activité. cela peut être un emballage, un mot, un poème, ou quelque chose qu'il remarque dans une autre entreprise.
4- Evaluer l'entreprise à l'aune du plaisir et de la créativité. Les écoles sont obsédées par l'évaluation. Or le plus important dans une entreprise - et ailleurs - n'est pas quantifiable.
5- Etre différent, mais inspirer confiance. Etre différent vous fera sortir du lot. Mais ne prenez pas de risques face à des gens essentiels à la réussite de vos affaires, en particulier si vous êtes une femme cherchant à obtenir des fonds d'une banque - c'est ce que j'ai appris quand on m'a refusé mon premier prêt.
6- Avoir la passion des idées. D'une idée qui l'obsède un chef d'entreprise veut faire un moyen de subsistance - et pas forcément une entreprise. Lorsque l'accumulation d'argent tarit ses idées et la colère qui en étaient le moteur, il cesse d'être un entrepreneur.
7- Entretenir sa capacité d'indignation. L'insatisfaction nous incite à l'action. Inutile de chercher une vision novatrice si vous n'avez pas la rage nécessaire à sa concrétisation.
8- Tirer parti de la composante féminine. L'entreprise telle que nous la connaissons a été créée par des hommes pour des hommes, souvent sous l'influence du modèle militaire et selon des principes hiérarchiques. Elle est à la fois marquée par des préceptes autoritaires et résistante au changement. En créant leurs propres entreprises, les femmes peuvent remettre en question ce modèle, ce qui plaira à leurs clients.
9- Croire à son intuition. La frontière entre esprit d'entreprise et folie est ténue. Les fous voient et ressentent des choses qu'ignorent les autres. Mais vous devez croire que tout est possible. Si vous y croyez, ceux qui vous entourent y croiront eux aussi.
10- Se connaître soi-même. Vous n'avez pas besoin de savoir tout faire, mais vous devez être suffisamment honnête envers vous-même pour identifier ce que ne vous pouvez pas apporter..."

* Anita Roddick est la fondatrice de la chaîne de cosmétiques The Body Shop extraits du Financial Times

Je sais que cette prose ne va pas plaire à certains de mes petits camarades mais ça ne fait rien. J'aime. Réagir, commenter, jeter des tomates sur votre écran, tout est possible... Ci-dessous Ruby de Body Shop et son slogan " seules 8 femmes sont des top models 3 milliards n'en sont pas"

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

S.COUREAU 19/02/2007 22:39

On apprend rien de bien nouveau, en lisant anita, si ce n\'est son couplet sur la composante féninine (ou féministe ?) !
Je ne crois pas qu'être une femme apporte quoi que se soit de plus dans la création d'entreprise....  si ce n'est peut-être dans les métiers ou la cible finale est composée casi uniquement de femme comme dans la cosmétique.

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents