Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
6 décembre 2006 3 06 /12 /décembre /2006 00:04

 

Qu'est-ce que l'histoire ? Où se joue-t-elle ?
Quand on lit une de ces relations historiques classiques dont on oublie trop souvent qu'elles contiennent le contour des choses et non les choses elles-mêmes, on est tenté de croire que l'histoire se joue entre quelques douzaines de personnes, qui "gouvernent les destins des peuples", et dont les décisions et les actes produisent de qu'on appelle ensuite "l'Histoire". L'histoire de la décénie présente apparaît alors comme une sorte de tournoi d'échecs entre Hitler, Mussolini, Tchang Kaï-chek, Roosvelt, Chamberlain, Daladier, et quelques douzaines d'autres hommes dont les noms sont plus ou moins dans toutes les bouches. Nous autres, les anonymes, sommes tout au plus les objets de l'histoire, les pions que les joueurs d'échecs poussent, laissent en plan, sacrifient et massacrent, et dont la vie, en admettant qu'ils en aient une, se déroule sans la moindre relation avec ce qu'il advient d'eux sur l'échiquier où ils se trouvent sans le savoir.

Un fait indubitable, même s'il semble paradoxal, c'est que les évènements et les décisions historiques qui comptent vraiment se jouent entre nous, entre les anonymes, dans le coeur de chaque individu placé là par le hasard, et qu'en regard de toutes ces décisions simultanées, qui échappent même souvent à ceux qui les prennent, les dictateurs, les ministres et les généraux les plus puissants sont totalement désarmés. Et c'est une caractéristque de ces évènements décisifs qu'ils ne sont jamais visibles en tant que phénomène de masse, en tant que démonstration de masse - sitôt que la masse se présente en masse, elle est incapable de fonctionner -, mais toujours comme le vécu apparemment privé de milliers et de millions d'individus (...)

Dans l'histoire de la naissance du Troisième Reich, il existe une énigme non résolue, plus intéressante me semble-t-il que la question de savoir qui a mis le feu au Reichstag. Et cette question, la voici : où sont donc passés les Allemands ? Le 5 mars 1933, la majorité se prononçait encore contre Hitler. Qu'est-il advenu de cette majorité ? Est-elle morte ? A-t-elle disparu de la surface du sol ? S'est-elle convertie au nazisme sur le tard ? Comment se fait-il qu'elle n'ait eu aucune réaction visible ?

Tous mes lecteurs, ou presque, auront connu tel ou tel Allemand, et la plupart trouveront que leurs amis allemands sont des gens normaux, aimables, civilisés, des hommes comme les autres - mis à part quelques particularités nationales comme chacun en possède. Presque tous, en entendant les discours prononcés aujourd'hui en Allemagne (et en voyant les actes qui y sont perpétrés), penseront à ces Allemands qu'ils connaisent et se demanderont avec stupéfaction : Que sont-ils devenus ? Font-ils vraiment partie de cette maison de fous ? Ne voient-ils pas ce qu'on fait d'eux et ce que l'on fait en leur nom ? Vont-ils jusqu'à l'approuver ? Qu'est-ce que c'est que ces gens là ? Que faut-il penser d'eux "

Extrait de Histoire d'un Allemand souvenirs 1914-1933 Sebastian Haffner Actes Sud collection un endroit où aller

 

 

 

 

 

 

Je vous conseille vivement la lecture de ce témoignage d'un homme ordinaire

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents