Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2006 6 09 /09 /septembre /2006 19:50

Dans le Landerneau des présidents - périmètre étroit, aussi surpeuplé qu'une favela de Rio ou un métro aux heures de pointe, mais en plus douillet, pour preuve peu d'entre eux ne se bousculait pour quitter le cocon - le départ inopiné du petit Pochon souleva une houle de contentement, un énorme soupir de soulagement proportionnel à l'énormité de la trouille éprouvée par les chefs du troupeau. Bien sûr ils n'en laissèrent rien paraître même si certains d'entre eux, les prévoyants, ceux qui n'insultent jamais l'avenir, tout aussi fau-culs que les autres, se fendirent d'un communiqué où ils regrettaient qu'un élément aussi prometteur que Léon Pochon fasse défaut à la viticulture nationale au moment où celle-ci se trouvait confrontée à une crise d'une gravité exceptionnelle ; sous-entendu on ne quitte pas le navire en pleine tempête quand on est capitaine.

Les plus futés, les curieux et les anxieux, s'interrogeaient : quelle mouche avait donc piqué l'ambitieux ? S'ils avaient connu la réponse ils seraient tombé sur le cul. Le dard d'une mouche n'était pour rien dans la volitisation de Léon car c'était la flèche de Cupidon qui lui avait transpercé le coeur ; ça c'était la version eau de rose. La réalité, plus charnelle, se déclinait dans des rets lisses et incandescents : les interminables cuisses d'un ex-top model au tempérament de feu. Depuis leur rencontre au bar du Raphaël le petit Pochon passait ses nuits et ses jours dans une suite du George V, dormant le jour, ferraillant la nuit - si je puis me permettre de résumer ainsi son apostolat - la belle se révélait insatiable. Toute maigre, toute blanche, un blanc de lait fin et soyeux, c'était une haute tige androgyne au regard flou de myope qui gommait un peu la dureté de l'ensemble. L'addiction était totale, du type Chabalier avec la boutanche.

 

Elle était mariée, mariée à une figure de mode très Rive Gauche, mèche au front et débat d'idées en kit incorporé, beaucoup de mots mais les phéromones de la belle pousse réclamaient bien plus que ce dont le bien doté des neurones pouvait lui offrir. Léon, lui, répondait présent, inventif, libre, insoucieux des habituels clichés en vigueur dans ce genre de huis-clos, tel un virtuose sûr de son art il alternait partition et improvisation, figures libres et figures imposées. Carlotta la mante, celle dont les femmes bafouées disaient " qu'elle a couché avec la terre entière..." et que " si elle ne revoyait pas ses ex elle ne verrait personne..." semblait, pour une fois, en position de faiblesse, accro elle aussi. Une dominante dominée par un adepte de la non domination, c'était le monde à l'envers, tout ce que Léon adorait : prendre son monde à contre-pied.

A suivre, à demain...

note de bas de page : les entre guillemets sont des citations...

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

S.COUREAU 09/09/2006 01:57

Ja, voilà qui est hormonalement des plus interressant, ceci dit quel drame si  petit cochon (pardon pochon) devenu tellement sec par autant d'hardiesse n'était plus en mesure de rien !
Il serait dommage qu\'une belle plante comme Carlotta connaisse les affres de la disette conjugale, aprés avoir brisé une si belle carrière dans le monde viticole, cela ferait trop de destins déchus pour une même histoire ...

S.COUREAU 09/09/2006 01:56

Ja, voilà qui est hormonalement des plus interressant, ceci dit quel drame si  petit cochon (pardon pochon) devenu tellement sec par autant d'hardiesse n'était plus en mesure de rien !
Il serait dommage qu'une belle plante comme Carlotta connaisse les affres de la disette conjugale, aprés avoir brisé une si belle carrière dans le monde viticole, cela ferait trop de destins déchus pour une même histoire ...

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents