Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
9 septembre 2009 3 09 /09 /septembre /2009 00:06

 

Avant d'entamer cette chronique je vous dois une explication sur mon "exil". Ce n'est ni une démission - je ne suis guère chevènementiste - ni un faux-départ pour que le choeur de mes amis me retienne, non ce  n'est qu'un retrait de tout ce qui rime avec ce qui a fait mes riches heures de ces dix dernières années. Pour tout vous avouer j'en ai un peu marre que certains me disent face à la situation actuelle que j'avais raison et plus encore, ça me gonfle que quelques fausses gloires ramènent leur science sur cette même situation alors qu'elles sont, depuis toujours, en dehors de la plaque.
Je continue donc mes chroniques mais je ne m'échaufferai plus les sangs sur les débats redondants des spécialistes du sur-place ou de l'adoration des vieilles lunes.
Ce blog est né de ma placardisation liée à ma liberté de pensée. Je garde celle-ci pleine et entière mais je l'exercerai à bon escient sans me précipiter tête baissée dans les combats perdus d'avance. Je le regrette un peu mais qui puis-je ? Plus grand chose, alors ce n'est pas de la résignation mais du réalisme. Allez, passons aux choses sérieuses...


Pour les grands amateurs, les lecteurs du POINT par exemple, foire aux vins rime avec GCC de Bordeaux « dont les prix s’étaient affolés depuis le millésime 2005, chutent. Gentiment pour certains : essentiellement ceux qui n’avaient pas trop augmenté. Brutalement chez d’autres : ceux dont le prix ne correspondaient pas vraiment à la réalité du marché dans la durée... ». Permettez-moi un commentaire : Dieu qu’il est facile de se référer à la réalité du marché à postériori. Donc tout pour Bordeaux dans la GD et, comme le fait remarquer avec pertinence Jacques Dupont « pour les crus et les cuvées rares du Rhône, de Bourgogne, de Loire ou du Languedoc, passez chez votre caviste. » ou à Monoprix
http://www.berthomeau.com/article-35644400.html

Pour moi, qui prend un malin plaisir à ne rien faire comme tout le monde, je délaisse ce matin les offres du « génial » inventeur des foires aux vins (dixit Leclerc soi-même), du Mammouth endormi et autres grandes surfaces pour me replier sur les modestes magasins SPAR et leur logo gentiment désuet : son petit sapin roi des forêts. Oui je sais, les analystes patentés de la GD vont m’objecter que le réseau SPAR  « avec 16 000 points de vente dans 30 pays sur les 5 continents, SPAR est le leader mondial du commerce de proximité. Premier réseau de franchise français d'alimentation générale de proximité. » et qu’il est en France adossé au Groupe Casino (pour l’intendance voir www.spar.fr )

D’accord mais leur slogan « Faites le plein chez votre voisin » va comme un gant à la notion de « foire aux vins » et, cerise sur le gâteau, c’est en Corse que la branche supermarché y est la plus fournie. En plus, je l’avoue sans fausse honte, leur offre amène de l’eau à mon moulin sur la réalité du marché du vin de monsieur&madame tout le monde dans notre belle patrie du vin que le Monde nous envie. Ça vole bas au ras de l’euro. C’est vraiment du rase moquette loin des folies bordelaises même si elles dévissent. Mais nos grands commentateurs de foires aux vins ne s'intéressent guère au panier de la ménagère.

 

Ici sur les 23 Bordeaux (sur 67 vins présentés) :

-          5 sont dans la fourchette : 2,5/3,5 euros

-          4 sont dans la fourchette : 3,5/4,5 euros

-          4 sont dans la fourchette : 4,5/6,50 euros

-          4 sont dans la fourchette : 6,50/9,50 euros

-          7 sont à plus de 9,90 euros

1 coup de cœur au ras du prix d’appel : 2,95 pour un Bordeaux rouge 2007 château Tour de Baillou

1 coup de cœur à 6,95 euros pour un St Emilion Château Petit Sicard 2007

1 coup de cœur à 9,80 euros pour un St Estèphe Château Laffitte-Carcasset 2006

A noter que l’offre Bordeaux couvre tout  le spectre des prix de cette mini foire aux vins de 2,50 euros pour un Bordeaux 2007 château Perreau à un St Julien 2007 à 12,50 euros.

Du côté des blancs : l’Entre-deux-Mers 2007 château Bellevue  Chollet est à 3,10 euros et 2  liquoreux : 1 Ste Croix-du-Mont château Le Pin Sacriste 2007 à 5,95 euros et un Sauternes château Grand Mayne 2004 à 8,50 euros.

Toutes les offres Bordeaux sont des châteaux le slogan du CIVB est donc pertinent...


Du côté de la LOIRE les 8 vins proposés sont au-dessous de 4,50 euros

2 coups de cœur : 1 Saumur-Champigny 2007 Domaine des Closiers à 4,25 euros et 1 Muscadt Sèvre&Maine sur lie L’Aubinière à 3,50 euros.

1Rosé d’Anjou 2008 Domaine des Trahan à 2,95 euros et 1 Cabernet d’Anjou 2008 Tonnerre des Vignes 3,25 euros.

 

Bourgogne-Beaujolais 11 vins (dont 3 blancs) se situe dans l’axe médian de l’offre 4,50/7,50 euros.

Sauf pour le coup de cœur en rouge 1 beaujolais-Villages château de Lacarelle 2007 à 3,90 euros

En blanc, le coup de cœur 1 Chablis Lucienne Michel Tasteviné 2007 à 7,50 euros

Outre le coup de cœur le beaujolais est aussi représenté par 1 Morgon Les Charmes 2007 médaille d’or au concours de Macon à 5,30 euros

1 Bourgogne Blanc 2007 est étiqueté Chardonnay (ça ne va pas faire plaisir au Professeur) Vignoble Eypert 4,95 euros.

 

La Vallée du Rhône avec ses 11 vins est très présente sous la barre des 4,50 euros : 6 vins, puis elle couvre ensuite la plage 5,50 à 8,50 euros et décroche la timbale du vin le plus cher de l’offre : 13,95 euros pour un Chateauneuf-du-Pape 2005 Les Closiers.

1 coup de cœur Côtes du Rhône 2007 Domaine La Couquihado à 3,25 euros

1 coup de cœur Gigondas 2006 château la Bégude 6,90 euros

1 Côtes du Rhône 2008 prix d’appel à 2,50 euros Le Bois du Roy

1 Tavel 2008 Le Petit Péché à 5,60 euros.   

 

Provence Corse la portion congrue 3 vins mais avec un beau prix (au sens producteur j’entends) sauf pour le Côtes de Provence

1 coup de cœur Bandol rouge Domaine du Colombier 2006 à 7,50 euros

1 Côtes de Provence rosé 2008 Domaine de Pontfract à 3,60 euros

1 Porto-Vecchio Domaine de Torracia 2007 AB à 7,50 euros

 

Languedoc-Roussillon : la bérézina 2 vins

1 Corbières 2007 Château Les Ollieux à un prix canon 2,90 euros

1 Picpoul de Pinet 2008 Domaine Félines à 3,20 euros

 

Le Sud-Ouest : au bas du bas : 5 vins dont 4 dans la fourchette 2,50/3,50 euros

1 coup de cœur Cahors Rigal 2006 à 2,95 euros

1 Jurançon blanc doux Le Bon Roy Henry 2006 6,50 euros

 

L’Alsace : au-dessous du niveau de la mer 4 vins dont 3 tournent autour de 3,10 euros et 3,80 euros.

1 coup de cœur Riesling Edouard Leiber 2008 à 3,80 euros

1 Gewurztraminer 2008 Clos Sainte Odile à 5,25 euros

 

Voilà une image de l’offre française : rien que des AOC... Que faire Professeur ? Des vins de cépages !

34 vins à moins de 4,50 euros

15 vins entre 4,50 et 6,50 euros

10 vins entre 6,50 et 8,50 euros

8 tournants autour de 10 à 14 euros.

à propos de "foires aux vins" et de "Spécial Vins", celui de l'Express dans sa pochette-surprise en cellophane à 9,90 euros, prix de marchand de chaussures, un peu chéros ne trouvez-vous pas ? A ce prix-là le Barbier de l'Express pourrait nous offrir une boutanche de la foire aux vins de SPAR... Désolé ! Moi je n'ai pas acheté, trop cher !



à demain sur mes lignes... 

Partager cet article

Published by JACQUES BERTHOMEAU - dans berthomeau
commenter cet article

commentaires

Michel Smith 09/09/2009 14:54

Justement, c'est peut-être à Bordeaux qu'il reste le plus de mauvais vins à vendre. Trop de mauvaises habitudes ont été prises...

Michel Smith 09/09/2009 14:53

Justement, c'est peut-être à Bordeaux qu'il reste le plus de mauvais vins à vendre. Trop de mauvaises habitudes ont été prises...

tchoo 09/09/2009 12:39

Si encore c'était vrai; n'avoir que du mauvais (comment se fait-il qu'il en reste?) à bas prix.Mais rien n'est plus faux aujourd'hui: le tonneau de Bordeaux se vends vrac départ propriété à moins de 800€  soit 0,667€ de vin pra cols!

Michel Smith 09/09/2009 08:31

Reggio, c'est bien ce que je disais. La grande braderie du vin ne donne que du vin qui n'a de vin que le nom de vin. Je sais tout cela, mais je voulais simplement enfoncer le clou, dire une chose entendue : que nos vivons une drôle d'époque. Cela ne m'empêchera pas d'ouvrir de belles bouteilles dès ce midi !

Reggio 09/09/2009 08:16

Petite réponse à Michel sur son commentaires !Tu sais pas comment y font des vins à moins de 3€ la quille ? Va voir un peu le nombre de grosses machines, je parle pas seulement des coopé de merde, qui vendent à perte constament...Et encore tu vois là que le marché français  ! Va faire un tour dans la GD du nord de l'Europe et là tu verras les fameux vins Français à 40 DK (6€) les 4 cols vendus en pack ...Rien que du bon ! Rien que du velours de l'estomac ! Allez, bonne Journée...et que ça tourne pas vinaigre...!

  • : Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • Le blog de JACQUES BERTHOMEAU
  • : Espace d'échanges sur le monde de la vigne et du vin
  • Contact

www.berthomeau.com

 

Vin & Co ...  en bonne compagnie et en toute Liberté pour l'extension du domaine du vin ... 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 



 

 

 

 

Articles Récents